2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti
PHOTO - 007_Image16463.jpg

Déambulatoire donnant accès aux chambres orientées à l'Est et ouvrant sur des jardins potagers

Samuel Lefebvre met en scène un béton parfaitement adapté aux exigences du programme et à l'esthétique d'un lieu de spiritualité.

Sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, l'abbaye de La Sauve-Majeure et ses ruines figurent au patrimoine mondial de l'Unesco. Elle attire 15 000 visiteurs par an.

Les constructions semblent posées sur une grande esplanade engazonnée. Le manque de contact avec la place du village malgré la mitoyenneté incite à redynamiser cet espace central. Parallèlement, la création d'un monastère au pied des ruines ouvre une réflexion sur les relations entre la vie monastique et la société.

Le béton est le matériau dominant de la structure primaire. L'entrée est réorientée vers la place centrale et une brèche créée dans le mur d'enceinte conduit aux nouveaux espaces d'accueil, à la salle d'exposition et à la bibliothèque. De là, des marches conduisent vers les ruines de l'abbatiale et le nouveau monastère avec sa chapelle hypogée, les locaux privés des moines, le dortoir des pèlerins et le réfectoire.

Nichée dans le sol du parc, la chapelle ne laisse percevoir en surface qu'un puits de lumière et la trémie de l'escalier descendant sous les ruines. Dans son prolongement se dresse l'enfilade des chambres des moines ouvrant sur des jardins potagers. Elles sont desservies par un long déambulatoire rythmé par les murs de soutènement des potagers qui règlent la question de l'intimité tout en dialoguant avec les ruines.

Le béton brut de décoffrage répond à la minéralité de l'abbaye par une rugosité en adéquation avec la sobriété et la permanence de la vie monastique dans sa quête d'éternité.

La structure soutient les espaces partiellement enterrés de l'entrée, du musée, de la bibliothèque et la chapelle. L'épaisseur des murs de soutènement limite l'impact visuel en site classé tout en intégrant des alcôves d'exposition, les rayonnages de la bibliothèque, les stalles de la chapelle et les salles de bains des chambres.

Au contact de la terre, l'inertie du béton apporte un gain énergétique et des ouvertures hautes laissent entrer le soleil dans l'espace d'accueil et la bibliothèque pour optimiser la chaleur en hiver. Quant au béton de la chapelle, il offre une résonance idéale aux chants grégoriens.

2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti 2e prix ex aequo Samuel Lefebvre Cloître, La Sauve, Gironde ENSAP Bordeaux. Directeur d'études : Lucas Lotti

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital