3 évènements pour une rentrée archi

Zoom sur l'image 3 évènements pour une rentrée archi
Trois évènements de rentrée : la biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, la biennale d'architecture de Rotterdam, le festival de la ville sauvage à Marseille

Articles Liés

Genre et architecture : 10 podcasts à découvrir

Un été archi cultivé : les livres choisis par l'Académie

Morose, la rentrée Heureusement, le monde de l'architecture ne manque pas d'événements pour engager une année stimulante face aux profonds changements socio-environnementaux qui s'imposent. À Orléans, Marseille et Rotterdam, on refait ses valises direction un horizon résolument positif.

1. Inventer le "tiers féminisme", à Orléans

Toujours au devant des débats culturels, le Frac Centre-Val de Loire inaugure le 16 septembre 2022, à Vierzon, sa biennale d'art et d'architecture : une édition consacrée exclusivement aux travaux d’une cinquantaine de créatrices. Intitulée « Infinie liberté, un monde pour une démocratie féministe », la manifestation engage un des chantiers de la reconnaissance de l'apport des femmes dans la création : la visibilité. Inspiré du Tiers paysage théorisé par Gilles Clément, le « tiers féminisme » voulu par les organisateurs est présenté comme un refuge pour la diversité des féminismes, ni soumis aux dominants, ni soustraits à ceux-ci. Parmi les événements proposés, l'exposition « Le Monde bâti des femmes » réunira des œuvres puisées dans les collections du Centre Pompidou, de la Cité de l’architecture et du Frac. En évoquant notamment les alternatives aux grands ensembles entrepris par Renée Gailhoustet et Iwona Buczkowska ou encore les interprétations de la maison individuelle chez Zaha Hadid et Angela Hareiter, l’exposition explorera la place privilégiée qu’accordent ces architectes aux usagers et aux gestes du quotidien, au cœur de pratiques où se rencontrent actions collectives et créations intuitives. À ne pas rater, la conférence inaugurale de l'autrichienne Anna Heringer et la master class d'Anne Lacaton.

"Infinie liberté, un monde pour une démocratie féministe", biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire à Vierzon, du 16 septembre 2022 au 1er janvier 2023

2. Penser un futur réjouissant, à Rotterdam

Il est temps, dit le titre de l'événement ("It's about time"). Temps d'imaginer de nouveaux modes d'existence face aux défis climatiques. Cinquante ans après la publication du rapport du Club de Rome en 1972, qui exposait les conséquences possibles d'une augmentation exponentielle de la population, de la production agricole et industrielle, de l'extraction des ressources, de la pollution et de la perte de biodiversité, la dixième biennale d'architecture de Rotterdam (Pays-Bas) fera le point sur la prise de conscience environnementale dans le monde de l'architecture. L'exposition rassemblera le travail d'architectes, d'urbanistes, d'artistes, d'universitaires et de paysagistes, sous forme de recherches historiques (à partir de 1972), de pratiques contemporaines inspirantes et de scénarios futurs (vers 2072). Cette vue d'ensemble brossera un tableau à la fois inquiétant et plein d'espoir, montrant les possibilités réelles de nouvelles voies, plus radicales, vers un avenir vivable, un monde juste et écologiquement sain dans lequel l'architecture et l'aménagement paysager apportent une contribution précieuse. Avec, pour la France, les propositions d'AREP, Beka & Lemoine, Philippe Rizzotti et Gens.

3. S'aérer en ville, à Marseille

À Marseille, l’association Va Jouer Dehors organise trois jours d'événements pour "réparer, embellir, transformer, transmettre la ville". Au programme, un banquet, des tables-rondes et des échanges internationaux, pour définir les contours d’une ville "euphorique, insolente, créative et résistante". Pendant le banquet, 30 intervenants auront 2 minutes pour déclamer sur le thème de la "ville sauvage" puis se mêleront à une centaine de convives. Au menu, des contributions d'Anne Lacaton, de Dominique Alba, directrice de l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) ou encore de Maud Le Floc’h, urbaniste, fondatrice du POLAU. Associés pour la diversité de leurs profils et de leurs lieux d’activité (São Paulo, Marseille, Mayotte, Pangoa, Favara...), les participants pourront confronter leurs expériences, leurs expertises et leurs idées. L'ancien maire de Palerme (Italie) ou encore l'adjoint à l'urbanisme de Medellin (Colombie) y débattront à bâtons rompus. Enfin, parce que les organisateurs de l'événement mettent en parallèle leur "indiscipline chronique", les villes d'Athènes, Naples et Marseille se rencontreront par le biais d'ambassadeurs, pour célébrer leur résistance culturelle. Une ode à la ville méditerranéenne.

Festival de la ville sauvage, à Marseille, du 15 au 17 septembre 2022

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital