Alain Chomel, Construire pour les plus fragiles - Livre

Zoom sur l'image Alain Chomel, Construire pour les plus fragiles - Livre
© Editions Libel - Alain Chomel, un architecte pour l'école, Laurence Jaillard
Alain Chomel est âgé de 24 ans quand son père, architecte reconnu à Lyon, l’associe à la conception de l’hôpital neurologique. Mais peu de temps se passe, en cette année 1955, avant qu’il ne doive abandonner l’agence familiale et l’apprentissage du métier. « L’Algérie m’a fait découvrir l’injustice. Elle m’a donné cette volonté de participer ma vie durant à la recherche de la justice, en faisant émerger plus de justesse dans la conception de l’architecture. Intégrer la politique dans l’architecture, c’est toujours penser qu’on travaille pour des gens. »

Aussi l’architecte ne cessera-t-il, en quarante-cinq ans de pratique, de sonder profondément les attentes de ceux pour qui il devra construire, surtout les plus fragiles, mineurs instables, handicapés mentaux, enfants. Ce désir de ressentir leur psychologie lui fera multiplier les échanges avec des praticiens de l’exclusion, du handicap et du jeune âge. Alain Chomel déclinera systématiquement un principe : l’agencement de l’espace est un très puissant facteur de sociabilisation. Ainsi, pour lui, la façon d’entrer dans un équipement collectif doit être la même qu’en un lieu privé. L’homme abhorre les couloirs interminables des écoles IIIe République, source de bruit et d’énervement. Dès la première qu’il réalise, à Décines (1968-1971), il dote chaque classe d’accès les plus indépendants possible et d’un maximum d’autonomie, grâce à un atelier et un vestiaire propres. « L’autonomie de la classe accélère celle de l’enfant », juge-t-il. Les espaces de détente ne sont pas placés devant les classes, pour pouvoir échelonner les temps de récréation et ainsi gagner en apaisement.

Une deuxième commande lui permet de mettre en pratique son intuition fondamentale : déclencher le processus d’apprentissage de la lecture et de l’écriture, à la charnière entre la dernière classe de maternelle et la première classe de primaire, exige une proximité entre celles-ci afin que les enseignants puissent se concerter en continu sur chaque enfant. Toujours dans la région lyonnaise, Chomel bâtit ou rénove 25 écoles maternelles et primaires. Il y réalise en 1968 le premier centre d’aide par le travail (CAT) de France, lieu de travail pour adultes déficients mentaux, des foyers, instituts médicopsychologiques, logements collectifs ou maisons individuelles, ainsi que l’église Saint-Jean-Apôtre dans le VIIIe arrondissement de Lyon (1959-1962). Les témoignages soulignent leur impact bénéfique : moins de violence et de casse dans les foyers, élèves plus calmes à la maison, équipes enseignantes mobilisées.

Quand bien même Chomel privilégiait les qualités d’usage de ses créations, une force plastique tout en sobriété anime chacune d’elles.

 

  • "Alain Chomel, un architecte pour l'école", Laurence Jaillard, Editions Libel, 143 p., 20€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition Habiter mieux habiter plus

Parkings d’hier et habitat de demain – Deux […]

24/04/2018

Deux expositions cohabitent, jusqu’au 2 septembre 2018, au pavillon de l’Arsenal à Paris. Sur la première mezzanine, «Habiter mieux, habiter plus» s’intéresse aux nouvelles architectures du logement parisien; sur la seconde, «Immeubles pour […]

Franck Dibon et Olivier Misischi

Ramdam

24/04/2018

Franck Dibon et Olivier Misischi, diplômés de l’Ensa Paris Val de Seine (respectivement en 2007 et 2003), ont fondé leur agence en 2009, à Paris et Angers. Son nom évoque leur attachement à la notion d’« espace public », à […]

ECDM, Centre de formation, Palaiseau

ECDM - Centre de formation - Palaiseau

23/04/2018

Sur le plateau de Saclay, le centre de formation EDF conçu par ECDM stratifie ingénieusement salles de formation, hébergements et espaces de détente, sur pas moins de 22 000 m2 de surface plancher.  Le bâtiment principal est un volume […]

La fabrique des images. L'architecture à l'ère postmoderne, Collectif, sous la direction de Federico Ferrari

Entre discours et images - Livre

23/04/2018

On le sait, mais on le dit peu : le projet d’architecture en tant qu’anticipateur de réel et la construction qui en découle fonctionnent comme une fabrique de discours et d’images instrumentalisée par les villes, les maîtres d’ouvrage, et même […]

Renzo Piano

Renzo Piano et le palais de justice de Paris - […]

20/04/2018

Le 16 avril, la première audience s'est tenue dans le nouveau tribunal de grande instance de Paris, conçu par l’agence RPBW. Situé en bordure du périphérique nord, le bâtiment est une tour en verre de 160 m de haut – la première […]

Philippe Guyard, Boris Bregman (agence GBAU) et Alain Perazio (IDBAT Production) en conférence à la maison de l'architecture en Ile-de-France

Trophée béton : les agences ECDM et GBAU en […]

20/04/2018

Le jeudi 12 avril 2018 avait lieu à la maison de l'architecture en Île-de-France, à Paris, le premier dialogue architectes / entreprises organisé dans le cadre du Trophée béton 2018-2019. Les agences ECDM (Emmanuel Combarel Dominique Marrec […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus