Alessandro Mendini, quand le quotidien était un jeu

Zoom sur l'image Alessandro Mendini, quand le quotidien était un jeu
© Courtesy Alessi - Alessandro Mendini, designer et architecte

Né en 1931 à Milan, l’architecte et designer Alessandro Mendini s’est éteint dans sa ville natale le 18 février 2019. Figure créative hyperactive, il militait dans les revues, au sein de son studio et dans ses collaborations avec les industriels contre le design fonctionnaliste, pour des objets émotionnels et spirituels.

Anti-Bauhaus, partisan d’un design libre de toutes pressions fonctionnalistes, l’architecte et designer Alessandro Mendini rêvait d’un monde onirique peuplé d’objets émotionnels. Né en 1931 et formé à l’Ecole polytechnique de Milan, il s’engage dès les années 1960 dans le «controdesign» ou anti-design, militant contre l’anonymat de la série et pour la personnalisation des objets. En 1973, il cofonde l’école de design Global Tools et rejoint, à la fin des années 1970, le studio Alchimia, l’un des premiers collectifs de production dirigés par des designers en Italie. Y naissent deux collections, Bau Haus I et Bau Haus II, composées d’objets du quotidien flirtant avec le kitsch. Le fauteuil Proust, d’inspiration Régence et recouvert de touches colorées peintes à la main et à l’acrylique, selon un motif de prairie du peintre Paul Signac, fait sensation dès 1978. Le langage est ludique, l'objet incarne un autre rôle qui dépasse la simple fonctionnalité. Chaque exemplaire est unique, du fait de la variation des couleurs et même du matériau, puisque Proust sera réalisé en céramique et même en bronze.

Des danseuses dans la cuisine

Préférant la peinture, le dessin et l'approche théorique de l'architecture à la construction, Alessandro Mendini s’oriente très tôt vers la critique, devenant rédacteur en chef des revues Casabella, Modo et Domus, qu’il considérait comme autant d’objet de design en eux-mêmes. Il devient le conseiller artistique des firmes Alessi, puis Swatch. Avec leur silhouette de danseuse, le tire-bouchon Anna G. ou le moulin à poivre Anna Pepper développés pour Alessi, sont devenus le symbole d'une révolution qui transforme les actions du quotidien en jeu.

Manifeste postmoderne

Alessandro Mendini fondra finalement son propre atelier en 1989 à Milan, avec son frère Francesco. Ils y explorent toutes les échelles de la création, de l’architecture aux objets, en passant par la décoration intérieure. Parmi leurs clients: Magis, Philips, Cartier, Hermès, Venini, etc. Mendini y reprendra la fabrication de son fauteuil culte, le Proust, supervisant la fabrication de chaque exemplaire, authentifié par un certificat. L’expression de la liberté du concepteur et de l’usager par rapport aux prétendues attentes collectives, qui imprègne la production du designer émane également de sa principale œuvre architecturale, le Groninger Museum. Manifeste postmoderne ultra-coloré conçu avec Philipe Starck, Michele de Lucchi et Coop Himmelb(l)au et inauguré en 1994 aux Pays-Bas, il est dominé d'une tour de 60 mètres de haut recouverte de plastique lamifié doré, qui a sûrement inspiré celle de la fondation Prada siglée OMA, à Milan.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Workforce

Dans l’Oise, 3e édition d’Usimages, biennale […]

24/05/2019

Jusqu’au 15 juin 2019 se déroule la 3e biennale de photographie consacrée au patrimoine industriel Usimages. Organisée par l’agglomération Creil Sud Oise, avec le concours de Diaphane, pôle photographique en Hauts-de-France, elle interroge cette […]

Patrick Bouchain, l'architecture comme relation. Texte d'Abdelkader Damani. Postface de Pierre Frey

L'inventaire de Patrick Bouchain - Livre

24/05/2019

S'il fait des émules toujours plus nombreux, Patrick Bouchain, grand prix de l'Urbanisme 2019 demeure une figure unique dans le paysage des architectes français. Inclassable, il pourrait passer pour un gourou tant il est passé maître dans l'art de captiver ses […]

AL_A - Extension du musée Victoria & Albert, à Londres

L'extension du musée Victoria & Albert, à Londres, […]

23/05/2019

Plus grand musée d’art et de design au monde, le V&A abrite une collection permanente de plus de 2,3 millions d’objets couvrant plus de 5 000 ans de créativité humaine. En 2017, il a fait l'objet d'une extension, dont le projet a été […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture, du 23 au 29 mai

23/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Biennale internationale des métiers d’art et de la création Du 22 au 26 mai, au Grand Palais, à Paris revelations-grandpalais.com […]

Les logements de la Gare d'eau, à Lille - Ch-H Tachon, 2019

À Lille, Charles-Henri Tachon livre 54 logements […]

22/05/2019

Pour qu’une place existe, elle se doit d’être tenue par les bâtiments qui la bordent. C’est de ce postulat que Charles-Henri Tachon et son équipe sont partis pour élaborer l’opération de 54 logements située sur la nouvelle place de la […]

Charles-Henri Tachon, architecte

Charles-Henri Tachon - Architecture et paysage

22/05/2019

Diplômé de l’école d’architecture de Paris-Tolbiac en 1996, Charles-Henri Tachon fonde son agence en 1999 à Paris et à Mercurey (Saône-et-Loire), dont il est originaire. Charles-Henri Tachon pense l’architecture comme une expérience […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus