Alessandro Mendini, quand le quotidien était un jeu

Zoom sur l'image Alessandro Mendini, quand le quotidien était un jeu
© Courtesy Alessi - Alessandro Mendini, designer et architecte

Né en 1931 à Milan, l’architecte et designer Alessandro Mendini s’est éteint dans sa ville natale le 18 février 2019. Figure créative hyperactive, il militait dans les revues, au sein de son studio et dans ses collaborations avec les industriels contre le design fonctionnaliste, pour des objets émotionnels et spirituels.

Anti-Bauhaus, partisan d’un design libre de toutes pressions fonctionnalistes, l’architecte et designer Alessandro Mendini rêvait d’un monde onirique peuplé d’objets émotionnels. Né en 1931 et formé à l’Ecole polytechnique de Milan, il s’engage dès les années 1960 dans le «controdesign» ou anti-design, militant contre l’anonymat de la série et pour la personnalisation des objets. En 1973, il cofonde l’école de design Global Tools et rejoint, à la fin des années 1970, le studio Alchimia, l’un des premiers collectifs de production dirigés par des designers en Italie. Y naissent deux collections, Bau Haus I et Bau Haus II, composées d’objets du quotidien flirtant avec le kitsch. Le fauteuil Proust, d’inspiration Régence et recouvert de touches colorées peintes à la main et à l’acrylique, selon un motif de prairie du peintre Paul Signac, fait sensation dès 1978. Le langage est ludique, l'objet incarne un autre rôle qui dépasse la simple fonctionnalité. Chaque exemplaire est unique, du fait de la variation des couleurs et même du matériau, puisque Proust sera réalisé en céramique et même en bronze.

Des danseuses dans la cuisine

Préférant la peinture, le dessin et l'approche théorique de l'architecture à la construction, Alessandro Mendini s’oriente très tôt vers la critique, devenant rédacteur en chef des revues Casabella, Modo et Domus, qu’il considérait comme autant d’objet de design en eux-mêmes. Il devient le conseiller artistique des firmes Alessi, puis Swatch. Avec leur silhouette de danseuse, le tire-bouchon Anna G. ou le moulin à poivre Anna Pepper développés pour Alessi, sont devenus le symbole d'une révolution qui transforme les actions du quotidien en jeu.

Manifeste postmoderne

Alessandro Mendini fondra finalement son propre atelier en 1989 à Milan, avec son frère Francesco. Ils y explorent toutes les échelles de la création, de l’architecture aux objets, en passant par la décoration intérieure. Parmi leurs clients: Magis, Philips, Cartier, Hermès, Venini, etc. Mendini y reprendra la fabrication de son fauteuil culte, le Proust, supervisant la fabrication de chaque exemplaire, authentifié par un certificat. L’expression de la liberté du concepteur et de l’usager par rapport aux prétendues attentes collectives, qui imprègne la production du designer émane également de sa principale œuvre architecturale, le Groninger Museum. Manifeste postmoderne ultra-coloré conçu avec Philipe Starck, Michele de Lucchi et Coop Himmelb(l)au et inauguré en 1994 aux Pays-Bas, il est dominé d'une tour de 60 mètres de haut recouverte de plastique lamifié doré, qui a sûrement inspiré celle de la fondation Prada siglée OMA, à Milan.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Extérieur du Groupe scolaire Miriam Makeba, TOA, Nanterre, 2019

TOA livre la première école en terre crue […]

16/09/2019

C’est à Nanterre (Hauts-de-Seine) que le premier bâtiment public en terre crue voit le jour en Ile-de-France. La municipalité souhaitait, lors du concours en 2015, expérimenter un nouveau matériau avec pour objectif un groupe scolaire « à […]

Soft Work, Vitra par Barber & Osgerby

La promesse d’un bureau moelleux, flexible… ou […]

16/09/2019

Avec un humour décomplexé, le duo Jay Osgerby et Edward Barber annonçait la mort du bureau, « The Desk is Dead », le 11 septembre. C’est pour cela qu’ils se sont adressés au fabricant il y a quelques années, en lui proposant un […]

Affiche des journées européennes du patrimoine 2019

Les Journées européennes du patrimoine mettent à […]

16/09/2019

La 36e édition des Journées européennes du patrimoine se tiendra le samedi 21 et le dimanche 22 septembre 2019 autour du thème « Arts et divertissements ». Le patrimoine présente des formes aussi diverses que le civil, le religieux, l'hospitalier, […]

Paul Chemetov, être architecte, Frédéric Lenne, Editions Arléa, 2019

Conversations avec Paul Chemetov

13/09/2019

Peut-être l'un des derniers architectes régulièrement présents dans le débat public – on se souvient de son rôle de coprésident du conseil scientifique de la consultation pour le Grand Paris à la fin des années 2000 –, Paul […]

L’architecte Sou Fujimoto

Les maquettes blanches de Sou Fujimoto, […]

13/09/2019

Nature, People, Architecture est le titre de l’exposition autour de l’œuvre de Sou Fujimoto accueillie chez RBC à Paris jusqu’au 4 octobre. Inscrite dans la Paris Design Week, elle éveille dans le parcours l’attention du public sur l’architecture. Au […]

La salle de lecture occupe la totalité de l'étage supérieur en créant un paysage intérieur, Bibliothèque d'Helsinki, ALA Architects, 2018

La bibliothèque centrale d'Helsinki par ALA […]

12/09/2019

Dans le quartier de Töölönlahti, au cœur de la capitale finlandaise, la nouvelle bibliothèque centrale conçue par Ala Architects est entièrement tournée vers le public. Depuis l'«esplanade des citoyens», elle offre de multiples […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus