AMC octobre 2015: formation continue–Caractère spécial+NP2F–Archi 00–Raum–Zones inondables–Villa Arson–Graphisme intégré

Zoom sur l'image AMC octobre 2015: formation continue–Caractère spécial+NP2F–Archi 00–Raum–Zones inondables–Villa Arson–Graphisme intégré
© Marcela Grassi - AMC 245 - Pavillon de l'Equateur– Zorrozua y Asociados–Milan

Au sommaire, un état des lieux de la formation continue des architectes, aiguillonnée par la complexification des procédures et l'émergence du BIM.
Flashback sur l’apogée du postmodernisme avec 
l'expo “Présence de l’histoire” en 1981 à la Salpétrière.
Également à l’affiche, le centre national des arts du cirque de Caractère spécial et NP2F à Châlons-en-Champagne, le centre de danse d’Hart Berteloot dans le Nord, et le conservatoire de musique de Raum & L’Escaut sur l’île de Nantes. Un fondu-enchaîné qui passe aussi par Londres où l’on découvre l’immeuble de bureaux d’Architecture 00.
AMC s’inscrit par ailleurs dans l’actualité – plus encore aujourd’hui après l’épisode dramatique survenu dans le sud-est – avec une séquence dossier sur la construction en zones inondables.
En entracte, une Référence en forme d’invitation à se perdre en compagnie de Michel Marot dans les jardins de la villa Arson.
Puis séance maquillage en Détails avec le graphisme intégré à l’architecture.
Design enfin, où Tom Dixon et sa superbe tiennent le premier rôle.

Edito AMC – octobre 2015

 

Risque d’inondation

La formation au métier d’architecte a toujours posé problème.
C’est le cas de beaucoup de disciplines qui incluent une part
non négligeable de créativité. La créativité, au contraire
de la technique, ne s’enseigne pas. À la rigueur elle se suscite,
elle s’encourage, mais une partie irréductible – plus ou moins
importante – reste propre à chaque individu. Faut-il rappeler
que de nombreux architectes, et non des moindres
– Le Corbusier ou Tadao Ando pour donner deux exemples –
n’ont pas suivi d’enseignement académique.
Ils se sont formés sur le tas, comme des générations avant eux,
par des collaborations en atelier – on ne disait pas encore stage –
par des voyages, des visites, des lectures, armés d’une détermination
à toute épreuve. La profession d’architecte est encore
aujourd’hui l’héritière de cette tradition. Même dûment diplômé,
le jeune architecte va apprendre son métier au contact
de la maîtrise d’ouvrage, des bureaux d’études, des entreprises.
Faut-il y voir la raison de cette réticence qu’ont longtemps eue
les maîtres d’œuvre à se former pendant leur vie professionnelle ?
Les choses, semble-t-il, commencent à changer : entre 2011
et 2014, près des deux tiers des architectes ont suivi une formation
continue, qui par ailleurs, se structure de mieux en mieux (cf. p. 10).

S’il y a bien un domaine où les contraintes de conception pèsent
de tout leur poids, et qu’une formation semble a priori indispensable,
c’est celui de la construction en zone inondable. Pourtant, pendant
des siècles, l’architecture a su s’adapter aux risques naturels inhérents
à son site d’accueil. La croissance exponentielle des zones urbanisées
au cours des cent cinquante dernières années et l’imperméabilisation
des sols qui va avec – sans parler du réchauffement climatique
en cours – ont multiplié les épisodes d’inondations, comme on l’a vu
encore mi-septembre dans le sud-est de la France. Et c’est aujourd’hui
une armada législative, française et européenne, qui a pris
le relais pour réglementer la construction et se prémunir du risque.
Ce qui offre d’ailleurs, comme toute contrainte, une occasion de plus
à la créativité : intégrer et même profiter des inondations possibles,
comme à Marseille ou Carrière-sous-Poissy (cf. p. 59) pour redessiner
tout le paysage de la ville.

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 
 
 

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Capsule solitaire WorkWithIsland

Le renouveau du poste de travail au salon du […]

03/12/2021

300 Du 5 au 7 octobre 2021, s’est tenu à Paris un rendez-vous qui avait manqué ces deux dernières années : Workspace Expo. Dans les halls de la Porte de Versailles, 280 exposants étaient présents, avec une montée en qualité indéniable. Un salon du bureau version française que l’Europe commence à […]

65 logements et 4 commerces, Perraudin architecte, Archiplein architecte associé, Plan-les-Ouates (Suisse)

Radicalité massive : en Suisse, Perraudin et […]

02/12/2021

300 En Suisse, en périphérie de Genève, Gilles Perraudin et Archiplein livrent un ensemble de 68 logements, répartis en deux immeubles. Les architectes tirent profit de l'orthogonalité du plan masse du nouveau quartier dans lequel ils s'implantent, pour pousser à son paroxysme l'utilisation de la pierre […]

FAIRE 2021 - Les lauréats

FAIRE 2021 : les douze lauréats de l'appel à […]

02/12/2021

300 Mercredi 1er décembre, le Pavillon de l’arsenal a dévoilé les douze projets lauréats de FAIRE 2021, son appel à projets urbains innovants ouvert aux architectes, créatrices et créateurs, designers, ingénieurs, paysagistes, urbanistes, qui souhaitent interroger les process de fabrication de la ville. […]

Jardin des Voltiges  aménagement zone 3

Équipements pour sports très urbains à La Villette

01/12/2021

300 À Paris, le parc de La Villette, toujours engagé à la manière d'un laboratoire des usages, s'est équipé d'un terrain d'entraînement physique extérieur : le très apprécié Jardin des Voltiges. En décembre 2020 était posé un nouveau territoire dans le Parc de La Villette, du côté de la Porte de Pantin, […]

Illustration du concept de Carlor Moreno, The 15-minute city Paris

« La ville du quart d’heure » de Carlos Moreno, […]

01/12/2021

300 Un objectif à atteindre en ville, selon le modèle de l’architecte Carlos Moreno: que tous les besoins d’un habitant soient à 15 minutes maximum de portée. L’élaboration de ce modèle urbain lui a valu le prix de l’Obel Award 2021. Avez-vous entendu parler du prix international Obel ? Cette […]

PHOTO - 27440_1615924_k5_k1_3727211.jpg

L'extension de la mairie de Biot et son monumental […]

30/11/2021

300 Sur la Côte d'Azur à la limite d'Antibes, le village de Biot a doté sa mairie d'un bâtiment semi-enterré conçu par l'agence EGR, qui marque l'entrée nord par sa façade monumentale. Destiné à accueillir les associations locales, il relie par un ascenseur public le plateau habité aux zones de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital