Aménagements intérieurs : comment se prémunir du plagiat et de la contrefaçon ?

Pour un industriel, un architecte ou une entreprise, la protection de l’aménagement intérieur d’un magasin revêt un intérêt grandissant car, au même titre que le nom d'une marque, ce type d'aménagement peut être signe de ralliement de la clientèle. Béatrice DAUBIN, conseil en propriété industrielle et associée chez Lavoix explique les différentes étapes de la procédure.

Béatrice DAUBIN, Conseil en propriété industrielle et associée chez Lavoix

 

En propriété intellectuelle, il est possible de déposer non seulement l’aménagement d’un espace de vente mais aussi le mobilier (tables, chaises, luminaires ...) qui le compose.

Dans un premier temps, au stade de la création, les dessins ou photographies intermédiaires peuvent faire l’objet de protection par le biais d’une enveloppe Soleau, d’un pli cacheté ou plus simplement par un horodatage en ligne aux différentes étapes de la création pour dater ces étapes.

Dans un second temps, cette protection peut être  envisagée lorsque le dessin de l’aménagement de l’espace de vente ou le mobilier est finalisé et avant toute divulgation au public. Elle peut être obtenue, selon le cas, à titre de modèle ou à titre de marque tridimensionnelle. À la différence de la marque verbale (APPLE ®, SEPHORA®, ARIEL® ...) qui "est représentée au moyen de mots, de lettres, de chiffres ou de tout autre caractère susceptible d'être tapé à la machine" la marque tridimensionnelle "est représentée par une forme tridimensionnelle, par exemple le produit lui-même ou son conditionnement". (Sources OHMI : https://oami.europa.eu/ohimportal/fr/trade-mark-definition).

Obtenir les enregistrements

Ainsi, en 2010 APPLE® a sollicité dans plusieurs pays l’enregistrement de ses marques internationales tridimensionnelles représentant ses magasins. Afin d’obtenir ces enregistrements, APPLE® a même dû recourir à la Cour de justice de l’Union européenne pour obtenir une décision en sa faveur (C-421/13) confirmant que la représentation de l’aménagement d’un espace de vente (lignes, contours, formes), "tel que celui dun magasin porte-drapeau dApple peut être protégé à titre de marque". Cet aménagement est devenu un tel signe de ralliement de la clientèle que le consommateur n’a pas besoin de vérifier le nom du magasin dans lequel il entre.

Outre la marque tridimensionnelle, l’apparence des produits, ou d’un aménagement de magasin ou d’espace de vente, revêt une importance stratégique et permet de se distinguer de la concurrence et de séduire le consommateur.  Dans ce cas, il est recommandé de déposer un dessin ou un modèle. C’est pourquoi, ESCADA® a protégé son espace de vente en déposant à titre de modèles des photographies.

Monopole d'exploitation

Le consommateur étant très sensible à l’esthétique, l’aspect d’un produit, d’un corner beauté, d’un espace de vente... ces éléments s’avèrent donc capitaux pour qu’une entreprise se distingue de ses concurrents. "Qu’il exprime l’identité d’une entreprise ou sa force créative, qu’il soutienne une innovation ou qu’il permette simplement de se distinguer de la concurrence, le design industriel contribue activement au succès et à la pérennité d’un produit. Il doit donc être protégé efficacement." (Sources INPI). En déposant un dessin ou un modèle,  un monopole d’exploitation peut être obtenu pour une durée minimale de cinq ans, prolongeable par tranche de cinq ans, jusqu’à une période maximale de vingt-cinq ans en France ou au plan communautaire, par exemple. Le titulaire des droits est "ainsi le seul à pouvoir utiliser et tirer un bénéfice de sa création". Il peut se "défendre vis-à-vis, notamment, de contrefacteurs qui la reproduiraient ou l’imiteraient". (Sources INPI).

Protection à titre de droits d’auteur

En France, la protection à titre de marque ou de modèle peut être complétée par une protection à titre de droits d’auteur. "Tout objet industriel caractérisé par une esthétique particulière, quelle que soit son utilisation ou sa valeur artistique, bénéficie – à condition d’être original – d’une protection par droit d’auteur, en plus de la protection par dessin ou modèle. Le droit d’auteur n’exige aucune formalité de dépôt, il suffit au créateur de prouver l’antériorité de sa conception." (Sources INPI). La protection peut être obtenue grâce à l’horodatage notamment (cf. SUPRA).

Des dépôts de modèles pour protéger la forme esthétique de mobiliers, de corners beauté ou d’un présentoir, par exemple, sont également de très bons moyens de protection.

Les dépôts de marques ou de modèles peuvent être effectués au plan national en France ou au plan communautaire. Ainsi, une marque communautaire ou un modèle communautaire  offre une protection unitaire dans les 28 pays de l’Union européenne. Sur la base de l’un de ces dépôts, des extensions peuvent être effectuées dans les autres pays étrangers intéressant l’entreprise.

Ces droits ainsi acquis, le titulaire de marques tridimensionnelles et/ou de modèles et/ou de droit d’auteurs pourra agir à l’encontre d’un tiers qui aurait copié ses créations. Des actions en contrefaçon et/ou en concurrence déloyale et/ou parasitisme peuvent être envisagées au plan judiciaire et sont en général précédées par des interventions à l’amiable qui s’avèrent souvent efficaces.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30472_1782074_k3_k1_4104284.jpg

Le renouveau des infrastructures ferroviaires : […]

05/10/2022

300 Menée par Base et Demain, la reconversion en passerelle piétonne de l'ancien pont ferroviaire de Moulins s'inscrit dans le projet plus vaste d'aménagement des rives de l'Allier. Elle donne des perspectives d'usage aux nombreux ouvrages de ce type aujourd'hui à l'abandon en France. Construit entre […]

Pavillon d’architecture

L'inifinie liberté de Sophie Berthelier et […]

04/10/2022

300 A l'occasion de la Biennale d'art et d'architecture du Frac Centre-Val de Loire, les architectes Sophie Berthelier et Véronique Descharrières déploient un pavillon éphémère qui met la rencontre entre les visiteurs, au cœur du dispositif architectural. Toujours au devant des débats culturels, le Frac […]

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

PHOTO - 29820_1743800_k2_k1_4008454.jpg

HISTOIRE D'UNE MUTATION - Livre

03/10/2022

300 Monographie consacrée à la Samaritaine, cet ouvrage remonte l'histoire du grand magasin parisien, mais il aborde surtout, avec une grande richesse de documents visuels, l'histoire de la renaissance de cet ensemble urbain après sa fermeture en 2005. Une renaissance, sous la houlette de LVMH […]

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital