Appel à projets : que faire de la verrière de la Condition publique à Roubaix?

Zoom sur l'image Appel à projets : que faire de la verrière de la Condition publique à Roubaix?
© la Condition Publique - Appel à projets pour l'aménagement de la Verrière de la Condition Publique à Roubaix (Nord), avril-mai 2016

Que feriez-vous d'une verrière? C'est avec cette question que la Condition publique, "manufacture culturelle, lieu de vie, de travail et de diffusion artistique" roubaisienne, sollicite les designers pour le réaménagement de sa verrière. Date limite de dépôt des candidatures: le 8 mai 2016.

Implantée à Roubaix, la Condition publique, ancienne usine de stockage et de conditionnement de laine, de coton et de soie, a fait l’objet d’une importante réhabilitation conduite par Patrick Bouchain en 2003-2004. C’est aujourd’hui un espace aux multiples facettes : une pépinière d’expériences de création contemporaine, un lieu de travail et de production culturelle, un lieu de diffusion, mais aussi un lieu de vie et de fête, ouvert à tous et qui promeut la rencontre et l’échange pour maintenir un lien solide avec son contexte. Considéré comme l’un des plus pauvres de Roubaix, le quartier du Pile est actuellement en profonde mutation (rénovation urbaine, transformation, reconstruction). C’est sous le signe de cette réinvention que se place la Condition Publique. Depuis janvier 2016, l’établissement public de coopération culturelle a pour projet de s'ouvrir encore plus sur la ville et d'accueillir les habitants du quartier, les résidents et les visiteurs dans un même espace de partage et de convivialité. Le projet de la transformation de la verrière en lieu de vie s’inscrit au cœur de cette volonté.


La verrière est une salle de 380 m2 couverte d’un toit de verre et anciennement destinée au pesage de la laine. Patrick Bouchain y a laissé des pans de murs d’origine sur lesquels persistent des morceaux de mosaïques au milieu du béton brut. Le sol, lui aussi d’époque, est un carrelage coloré ébréché à différents endroits. La structure de la pièce a été renforcée par une armature en bois ajoutant de la chaleur à l’espace. Au fil des années, la verrière a eu maintes occasions de révéler au public son caractère en accueillant des concerts, des expositions, des conférences, des résidences d’artistes... L’idée est aujourd’hui d’aller plus loin et de donner à ce lieu une identité et une énergie nouvelle pour en faire le lieu central de la Condition publique, un véritable lieu de vie permanent, ouvert à tous, même lorsqu’aucun événement culturel n’est programmé ce jour-là.

 

En adoptant la philosophie et le mode du fonctionnement d’un "tiers lieu", l’idée est de faire de cette salle un lieu qui puisse accueillir et faire se rencontrer différentes personnes (voisins, résidents, visiteurs occasionnels), différentes activités, différents usages. Ce projet vise à proposer aux voisins un espace familial et convivial leur permettant de se rassembler et de se réapproprier ce lieu culturel qu’ils peuvent parfois considérer comme un lieu "pas fait pour eux". La verrière aura le statut d’un refuge chaleureux et lumineux pour discuter, se détendre ou prendre un café, sur la route entre le travail-l’école et la maison. Une consultation publique, en mars 2016, a permis de déterminer les valeurs qui devront guider l'aménagement.

 


Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Laboratoire dermatologique à Brabois (54), Aurélie Husson architecte (Studiolada)

Des laboratoires hors standards par Studiolada

18/07/2019

Les laboratoires conçus par Aurélie Husson de Studiolada sont implantés sur l’une des dernières parcelles du technopole de Brabois, un parc d’activité typique des années 1980 de la banlieue de Nancy, qui s’étend au milieu d’une […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 18 au 24 […]

18/07/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Merveilleuses maisons Jusqu’au 27 juillet, à la maison de l'architecture de Normandie, à Rouen Hommage aux maisons d’architectes, alors […]

14 logements sociaux à Saint-Etienne par Link architectes

A Saint-Etienne, une opération de 14 logements […]

17/07/2019

Pour que leur bâtiment fasse corps avec le déjà-là, les architectes l’ont conçu avec les qualités urbaines et esthétiques de son environnement. Dans un contexte bouché et minéral, où les perspectives sont rares, […]

Link architectes. Gérald Lafond, Jérôme Glairoux et Romain Chazalon

Link architectes - Portrait

17/07/2019

Basée à Lyon, l'agence Link architectes a été fondée en 2010 et regroupe les architectes Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond. Jérôme Glairoux, Romain Chazalon et Gérald Lafond sont diplômés de […]

Le pavillon de Junya Ishigami à la Serpentine Gallery de Londres, 2019

Le free space de Junya Ishigami installé à la […]

17/07/2019

C'est à l'architecte japonais Junya Ishigami que la très sélecte Serpentine Gallery a demandé de concevoir son pavillon éphémère, pour la saison 2019. La structure s'est installée dans les jardins de Kensington, à Londres en […]

Les entrepôts Point P à Paris, par Elisabeth Veit

En bord de Seine, les entrepôts Point P […]

16/07/2019

Alors que les bâtiments industriels sont bien souvent des volumes autarciques, le nouvel entrepôt que signe Elisabeth Veit à Paris démontre la possibilité d'ouverture de ce genre de programmes. En bord de Seine, à proximité du parc André […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus