Architecture et promotion privée: "Je t'aime, moi non plus" - Dossier à retrouver dans le numéro de mai d'AMC

Zoom sur l'image Architecture et promotion privée: Je t'aime, moi non plus - Dossier à retrouver dans le numéro de mai d'AMC
© Urbavox / Jean-Pierre Porcher - 98 logements et bureaux à Paris XVII - Francis Soler, architecte

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°251-mai 2016): un dossier spécial "logement en promotion privée", des détails "évacuation des eaux pluviales par chéneaux intégrés" et une matériauthèque "nouvelles vêtures pour la reconversion de l'entrepôt Macdonald". Mais aussi les réalisations du mois: la Canopée des Halles à Paris de Patrick Berger et Jacques Anziutti, un gymnase à Nice par CAB, une école et des logements à Paris par Béal & Blanckaert et  la densification d'un cœur de bourg à Mauves-sur-Loire par Tact. En référence, l'œuvre de Vilanova Artigas (1915-1985), architecte brésilien, auteur, notamment, de la faculté d'architecture de Sao Paulo.

 

ÉDITO - AMC numéro 251-mai 2016

 

Manquements

C’est l’histoire d’un projet bien mal parti, d’une affaire bien mal engagée. Comme il y en a malheureusement à la pelle dans le domaine de l’urbanisme. L’ennui, c’est que l’on ne parle pas là du réaménagement d’une place de sous-préfecture –ce qui n’excuserait rien– mais bien du quartier des Halles à Paris, le centre gravitationnel d’une agglomération de 10 millions d’habitants, qui compte par ailleurs la bagatelle de 30 millions de visiteurs annuels. Un lieu qui aurait dû, aux yeux du monde entier, devenir l’un des emblèmes de la capitale française, signifiant son entrée –enfin– dans le XXIe siècle. L’enjeu a semble-t-il échappé aux principaux responsables, à moins qu’il ne les ait totalement paralysés. Rappelons-nous ce concours d’urbanisme de 2004: sans programmation précise, il revenait aux quatre architectes sollicités de donner leur propre version de la destinée des Halles. Fallait-il densifier en construisant sur le pourtour, comme le faisait le projet Nouvel, au risque de réduire le jardin à une peau de chagrin, ou au contraire, étendre l’espace public à tout le site, comme l’imaginait MVRDV avec son immense sol de verre? Fallait-il déconnecter le centre commercial de la gare souterraine, comme le proposait Koolhaas, ou renforcer cette imbrication, comme l’indiquait le projet Seura avec son toit commun, dont le principe a finalement été retenu? En réalité, la puissance publique parisienne, en l’occurrence la première équipe Delanoë –obnubilée à l’époque par sa candidature, autre ratage, à l’organisation des Jeux olympiques de 2012– n’a pas eu de vision claire sur ce que devait devenir le centre de Paris. Et ne savait que penser des quatre propositions radicalement différentes qui lui étaient soumises. La décision de s’en remettre à la vox populi, sous couvert de concertation, a donc été prise. L’exposition publique des projets, avec urnes et bulletins de vote, a, bien sûr, débouché sur le projet le plus rassurant, le fameux "toit dans un jardin" de Seura. Cette "canopée", finalement réalisée douze ans plus tard par Berger et Anziutti (lire p. 32), si décriée depuis son inauguration le 5 avril, est avant tout l’héritière de ces manquements, de ces non-décisions. L’objet, avec ses 7000 tonnes d’acier, peut paraître lourd, issu d’une autre époque ou de contrées plus orientales où le gigantisme sert encore de passeport pour la modernité. Cependant, la question principale qui se pose désormais est bien: est-ce, malgré tout, mieux qu’avant? Et la réponse, sans nul doute, est positive. Pour un milliard d’euros, c’est bien le moins que l’on pouvait en attendre.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

 

 

 

 

 

S'abonner à AMC ou acheter le numéro 251-mai 2016

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27440_1615919_k6_k1_3727183.jpg

La Villette version bois des Flandres, Neutelings […]

03/12/2021

300 Épicentre de la reconversion du site Tour & Taxis, les sept halles marchandes à proximité du canal qui traverse Bruxelles - l'ancienne gare maritime - ont été réhabilitées par Neutelings Riedijk. Elles abritent dix pavillons de bois accueillant bureaux et commerces, ainsi qu'un vaste espace […]

Henri Franchon-Antoine Lecharny, Mind Map Palais de Tokyo

Audi talents Awards - Derniers jours au Palais de […]

03/12/2021

300 Au Palais de Tokyo, quelques jours de Mind Map et puis s’en vont. Les designers repérés par les Audi talents sont présentés, bellement mais si peu de temps dans le spacieux fief de l'art contemporain, avenue d’Iéna à Paris. Pour qui peut encore s’y déplacer jusqu’au 5 décembre 2021, l’expérience […]

Capsule solitaire WorkWithIsland

Le renouveau du poste de travail au salon du […]

03/12/2021

300 Du 5 au 7 octobre 2021, s’est tenu à Paris un rendez-vous qui avait manqué ces deux dernières années : Workspace Expo. Dans les halls de la Porte de Versailles, 280 exposants étaient présents, avec une montée en qualité indéniable. Un salon du bureau version française que l’Europe commence à […]

65 logements et 4 commerces, Perraudin architecte, Archiplein architecte associé, Plan-les-Ouates (Suisse)

Radicalité massive : en Suisse, Perraudin et […]

02/12/2021

300 En Suisse, en périphérie de Genève, Gilles Perraudin et Archiplein livrent un ensemble de 68 logements, répartis en deux immeubles. Les architectes tirent profit de l'orthogonalité du plan masse du nouveau quartier dans lequel ils s'implantent, pour pousser à son paroxysme l'utilisation de la pierre […]

FAIRE 2021 - Les lauréats

FAIRE 2021 : les douze lauréats de l'appel à […]

02/12/2021

300 Mercredi 1er décembre 2021, le Pavillon de l’Arsenal a dévoilé les douze projets lauréats de FAIRE 2021, son appel à projets urbains innovants ouvert aux architectes, créatrices et créateurs, designers, ingénieurs, paysagistes, urbanistes, qui souhaitent interroger les process de fabrication de la […]

Jardin des Voltiges  aménagement zone 3

Équipements pour sports très urbains à La Villette

01/12/2021

300 À Paris, le parc de La Villette, toujours engagé à la manière d'un laboratoire des usages, s'est équipé d'un terrain d'entraînement physique extérieur : le très apprécié Jardin des Voltiges. En décembre 2020 était posé un nouveau territoire dans le Parc de La Villette, du côté de la Porte de Pantin, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital