DOSSIER

Architoo, écoles d'architecture et de paysage : l'égalité, maintenant !

Zoom sur l'image Architoo, écoles d'architecture et de paysage : l'égalité, maintenant !
Architoo, écoles d'architecture et de paysage : l'égalité, maintenant !

Articles Liés

"Où passent-elles les jeunes diplômées talentueuses?", Nicolas Dorval-Bory, architecte

Harcèlement sexuel et sexiste dans les écoles d'architecture: des chiffres pour mesurer[...]

Écoles d'architecture: débats d'enseignants, un an de confinement et harcèlement

Créé en 2020 par une quarantaine d'enseignantes et d'enseignants des écoles d'architecture et de paysage, le collectif Architoo dénonce dans un manifeste la persistance des pratiques discriminatoires et les violences de genre dans leurs établissements. Le texte réclame de l'administration et de tout le corps enseignant le respect et l'accélération des mesures engagées en faveur de l'égalité par leur tutelle, le ministère de la Culture. Car si l'égalité et la parité évoluent dans les écoles, ce n'est pas suivant une courbe ascendante uniforme et des régressions persistent.

Architoo, écoles d’architecture et de paysage: l’égalité, maintenant!

 

Nous, enseignant·es des écoles d’architecture et de paysage, constatons que les pratiques discriminatoires et les violences de genre persistent dans nos établissements. Nous exigeons une réelle prise en considération des principes d’égalité censés régir notre société et, sans plus attendre, des actions.

 

- Lutter pour l’égalité et la diversité dans nos écoles, c’est tout d’abord mettre fin aux harcèlements et agressions sexistes et sexuelles, ainsi qu’aux pratiques relevant de violences « infra-ordinaires », de mots blessants, stigmatisants, de la dévalorisation de la parole des femmes. Nous, enseignant·es sur le terrain, en première ligne, sommes les témoins, les victimes, de l’ensemble de ces actes, que subissent toutes les communautés de nos écoles, étudiant·es, enseignant·es, et personnel administratif. Pour dénoncer et lutter contre ces pratiques inadmissibles, nous entendons nommer, qualifier et témoigner d’un ensemble d’agissements qui détériorent nos environnements d’étude, de travail et de recherche. Décrypter et objectiver ces actes et procédés, c’est déconstruire les stéréotypes et les rôles assignés, c’est donner les ressources et les outils pour agir.

 

- Agir pour l’égalité et la diversité, c’est dénoncer la trop lente ouverture d’équipes enseignantes encore largement dominées par les hommes. C’est s’engager plus activement pour opérer les rééquilibrages qui s’imposent dans les recrutements, dans l’avancement des carrières, dans toutes les disciplines et quels que soient les statuts. Et plus largement, c’est veiller à l’ouverture et à la diversité des personnes chargées d’enseigner comme de celles accueillies pour étudier.

 

- S’engager à long terme pour promouvoir l’égalité et la diversité dans les espaces que nous contribuons à concevoir et transformer, c’est aussi interroger les cadres théoriques et pratiques, construits de longue date sur des hiérarchies de genre, de race et de classe et les faire évoluer. Nous voulons faire de l’enseignement et de la recherche le lieu où sont remises en question les normes et représentations intériorisées. Il s’agit de réfléchir à la fois aux contenus et aux modalités des enseignements, de favoriser les démarches critiques, d’interroger la supposée neutralité/objectivité et les catégories dominantes du savoir.

 

Des mesures existent, il faut s’assurer de leur respect et de leur efficacité. Nous exigeons de nos tutelles et de nos instances, conscientes de ces enjeux, qu’elles agissent de façon prioritaire, en toute transparence, dans toutes les écoles. 

 

 

Architoo, écoles d’architecture et de paysage : l’égalité, maintenant ! a été créée en 2020 par un collectif d’enseignant·es des écoles d’architecture et de paysage en France.

 

 

 

 

Isabelle Biro, Maîtresse de conférences, École d'architecture de la ville et des territoires Paris Est

Bernadette Blanchon, Maîtresse de conférences, Ens Paysage Versailles-Marseille

Olivier Chadoin, Professeur, Ensap Bordeaux

Catherine Clarisse, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Malaquais

Jane Coulon, Maîtresse de conférences, Ensa Montpellier/ Ecole d’Architecture de la Réunion

Stéphanie Dadour, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Malaquais

Denis Delbaere, Professeur, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille

Frédérique Delfanne, Maîtresse de conférences, Ensap Lille

Catherine Deschamps, Professeure, Ensa Nancy

Amélie Flamand, Maîtresse de conférences, Ensa Clermont-Ferrand

Amélie Fontaine, Maîtresse de conférences, Ensap Lille

Isabelle Grudet, Ingénieure de recherche, Ensa Paris-la-Villette

Sabine Guth, Maîtresse de conférences, Ensa Nantes

Marie-Paule Halgand, Professeure, Ensa Nantes

Corinne Jaquand, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Belleville

Ariela Katz, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Malaquais

Sonia Keravel, Maîtresse de conférences, Ens Paysage Versailles-Marseille 

Loïse Lenne, Maîtresse de conférences, Ensa Bretagne

Fanny Lopez, Maîtresse de conférences, École d'architecture de la ville et des territoires Paris Est

Elise Macaire, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-la-Villette

Théa Manola, Maîtresse de Conférences, Ensa Grenoble 

Laurence Mayeur, Maîtresse de conférences, École d'architecture de la ville et des territoires Paris Est

Nadja Monnet, Maîtresse de conférences, Ensa Marseille

Barbara Morovich, Maîtresse de conférences, Ensa Strasbourg

Léa Mosconi, Maîtresse de conférences, Ensa Nantes

Soline Nivet, Professeure, Ensa Paris-Malaquais

Laetitia Overney, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Belleville

Maria Anita Palumbo, Maîtresse de conférences, Ensa Saint-Etienne

Brent Patterson, Contractuel, Ensa Paris-Malaquais

Juliette Pommier, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-la-Villette

Anne Portnoï, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-la-Villette

Bruno Proth, Professeur, Ensa de Normandie

Nadine Roudil, Professeure, Ensa Paris Val de Seine

Corinne Sadokh, Maîtresse de conférences, Ensa Toulouse

Florence Sarano, Maîtresse de conférences, Ensa Marseille

Estelle Thibault, Maîtresse de conférences, Ensa Paris-Belleville

Corine Védrine, Maîtresse de conférences, Ensa Lyon

Lolita Voisin, Maîtresse de conférences, Ecole de la nature et du paysage de Blois, INSA Centre Val de Loire

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Le 19/06/2021 à 23h10

    L'intérêt de cette publication réside dans le contenu du texte et sa pertinence: le manifeste revendique que les mesures existantes soient appliquées - alors qu'elles ne le sont pas. Quant à la déviance, entendue comme un écart de la norme, tant qu'elle n'est pas punie par la loi...n'est-elle pas bienvenue ?

  • Le 16/06/2021 à 08h12

    Attention plusieurs de ces signataires sont eux mêmes à l'origine de graves déviances... Homme et femme confondu

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital