Bap! la première biennale d'architecture et de paysage de la Région Île-de-France ouvre ses portes

Zoom sur l'image Bap! la première biennale d'architecture et de paysage de la Région Île-de-France ouvre ses portes
© Bap! - Bap! Biennale d'architecture et de paysage de la Région Ile-de-France, du 4 mai au 13 juillet 2019

Articles Liés

Visite de chantier avec Patrick Bouchain à Versailles

«On visite une biennale pour ressentir une émotion», Julien Choppin, commissaire du[...]

La première édition de Bap! la biennale d'architecture et de paysage de la Région Île-de-France ouvre ses portes le 4 mai 2019 à Versailles, sous le commissariat du maire de la ville, François de Mazières. Au programme, six grandes expositions, des débats, un marché horticole éphémère, etc.

Bordeaux, Caen, Orléans, Lyon et maintenant Versailles. Les événements estampillés «biennales d'architecture» fleurissent sur tout le territoire. Une aubaine pour les amateurs: plus besoin d'aller jusqu'à Venise pour prendre le pouls du monde de l'architecture. Dernière née de ces manifestations, Bap! la biennale d'architecture et de paysage de la Région Île-de-France, qui se déroulera à Versailles du 4 mai au 13 juillet 2019. Promesse de campagne de la présidente de région Valérie Pécresse -sûrement faite pour se racheter de la création du "club des maires reconstructeurs", ensemble d'élus plus rétrogrades que promoteurs de l'architecture contemporaine-, la première édition de l'événement a été confiée à un connaisseur, François de Mazières, ancien président de la Cité de l'architecture et du patrimoine et maire de Versailles.

 

Les ambitions de Bap! sont claires: favoriser le dialogue entre citoyens, élus et concepteurs de l'espace pour inventer une ville ménageant un mariage harmonieux entre ville et nature. "Le défi des urbanistes du XXIe siècle est de proposer une vision globale, holistique, qui prenne en compte les grands sujets mis en lumière par la COP 21: le réchauffement climatique, la pollution, l’urbanisation galopante, le manque de terres cultivables... La première ambition de la Bap! est donc de montrer qu’architectes et paysagistes, mais aussi penseurs, artistes, entrepreneurs, élus et bien sûr citoyens ne peuvent plus agir séparément, chacun de leur côté, explique François de Mazières. Cette biennale veut créer un dialogue, une dynamique fertile afin de protéger les terres cultivables et de promouvoir une cité à visage humain."

Institutions locales et nouvelles pratiques architecturales

Pour informer autant que faire rêver, François de Mazières s'est appuyé sur les institutions majeurs de sa ville. Porte d'entrée officielle dans la biennale, l'école d'architecture de Versailles accueille l'exposition "Augures, laboratoires des nouvelles pratiques architecturales" conçue par Djamel Klouche, où vingt équipes d’architectes font le point sur leurs recherches, proposent des ateliers immersifs et présentent leur vision de l'Île-de-France de demain. Au menu, des installations signées AWP, NP2F, CAB ou encore GRAU. L’école de paysage accueille sur le site historique du Potager du Roi, "Le goût du paysage", dont le commissariat est assuré par Alexandre Chemetoff. L’exposition dresse notamment les portraits de 25 paysans-producteurs d’Île-de-France, cultivant chacun un domaine représentatif de la diversité des productions régionales. Enfin, le château de Versailles est bien sûr de la partie: l'exposition "Versailles. Architectures rêvées 1660-1815" y présente les projets d’architecture réalistes ou utopiques proposés du XVIIe au XIXe siècle pour le château de Versailles, mais jamais réalisés.

Grand Paris Express et Pritzker

Parce qu'une biennale sert aussi à mettre en valeur le territoire qui l'accueille, l'ancienne chapelle de l’hôpital royal accueille également une rétrospective des projets urbains, patrimoniaux et architecturaux menés depuis 2008 sur le territoire de Versailles et rassemblés par Christine Desmoulins. Enfin, un pavillon entier est consacré au Grand Paris Express. Conçu avec la Société du Grand Paris, "Horizon 2030" présente pour la première fois toutes les 68 gares du Grand Paris Express. Au rayon des événements à ne pas manquer: l'inauguration du siège de Nature & Découvertes, installé dans l’ancienne halle ferroviaire de Versailles Chantiers par Patrick Bouchain et l'agence Construire, et la cérémonie de remise du prix Pritzker au lauréat 2019, le Japonais Arata Isozaki, le 24 mai au château de Versailles.

 

  • Bap! biennale d'architecture et de paysage de la Région Île-de-France
  • Première édition, du 4 mai au 13 juillet 2019
  • Versailles, Yvelines
  • bap-idf.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre

Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983

20/05/2019

Architecte de renommée internationale, principalement connu en France pour la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei est décédé dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mai 2019, à l'âge de 102 ans. Plusieurs fois récompensé pour son […]

Transformation d'un immeuble de bureaux en logements, à Charenton-le-Pont, par Moatti & Rivière en 2016

L'agence Moatti - Rivière, lauréate du prix de la […]

20/05/2019

Jeudi dernier, le duo maîtrise d’œuvre - maitrise d’ouvrage composé de l'agence Moatti-Rivière et de l'Immobilière 3F a été proclamé lauréat du prix de la transformation de bureaux en logements, grâce à […]

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus