Benjamin Fleury

Zoom sur l'image Benjamin Fleury
© Benjamin Fleury - L'architecte Benjamin Fleury

Articles Liés

8 LOGEMENTS LOCATIFS – BENJAMIN FLEURY

Benjamin Fleury – 20 logements à Pantin

Né en 1973 dans le grand ensemble des Mazières à Draveil et ayant grandi à Vigneux-sur-Seine, l’architecte Benjamin Fleury se décrit comme « un enfant de la banlieue ». Diplômé de l’école d’architecture de Paris-Belleville, il travaille cinq ans chez Paul Chemetov avant de fonder son agence en 2004.

Les projets de Benjamin Fleury s’articulent principalement autour de la problématique du logement social qui constitue pour lui une véritable vocation. Il se définit autant comme un urbaniste qu’un architecte. Avant de s’attaquer à la mise en forme du programme architectural, l’architecte commence toujours par élaborer un plan-masse qui fait écho au contexte d’implantation du projet. Ce n’est qu’une fois les plans définis et la volumétrie établie qu’il s’attache à la matière. In fine, la démarche est perceptible dans le résultat, jusqu’aux façades de logements dont le dessin répond, par exemple, à la facture d’un quartier faubourien. Quant aux choix des matériaux, Benjamin Fleury œuvre pour le respect de l’identité locale. Brique ou bardage bois en lieu et place de revêtements anonymes: l’architecte ne s’interdit rien tant que la cohérence est assurée avec l’environnement. De « l’architecture située » en somme. Et quand il parle de la transformation des périphéries parisiennes, l’enjeu est celui d’un architecte engagé cherchant à valoriser la mixité sociale et les qualités intrinsèques de ces paysages urbains.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus