Catherine Jacquot : " Ensemble pour l’excellence de l’habitat individuel ! "

Zoom sur l'image Catherine Jacquot : Ensemble pour l’excellence de l’habitat individuel !
© Sinbad Bonfanti - Catherine Jacquot

Dans une tribune, Catherine Jacquot, présidente du Conseil national de l'ordre des architectes réagit au projet de la loi CAP et revient sur l'abaissement sur seuil de recours obligatoire à l'architecte à 150 m2.

Histoire d’un seuil

Jusqu’en 2011, un particulier construisant pour lui-même pouvait déposer un permis de construire sans recours à un architecte si la surface de la maison n’excédait pas 170 m² de surface hors œuvre nette (Shon) ; puis, pour encourager une meilleure isolation des bâtiments, un nouveau calcul a créé la surface de plancher qui exclut la surface des murs de la surface totale. Cependant le seuil de recours à l’architecte, par le décret du 7 mai 2012, est resté à 170 m² augmentant de fait le seuil de recours obligatoire à l’architecte
De fait, comme le précise Patrick Bloche dans son rapport sur la création architecturale, "même s’il n’existe pas de correspondance fixe entre la Shon et la surface de plancher, puisque cela dépend de la configuration du bâtiment, on estime que l’impact peut aller jusqu’à 15 % de la superficie".

Quelques chiffres

Selon le Commissariat général au développement durable (1) cité dans son rapport par Patrick Bloche, en 2012, "seules 5 % des maisons pour lesquelles un permis a été délivré cette année-là, avaient pour maître d’œuvre un architecte ; les constructeurs de maisons individuelles représentaient 53 % de ce marché, tandis que 29 % de ces logements étaient construits directement par leurs propriétaires".
Selon Développement Construction, spécialiste des études de marché dans le secteur du bâtiment, la maison neuve type dispose d’une surface moyenne de 131 m².
Enfin, selon le rapport de la mission conjointe mandatée respectivement par les ministères du logement et de la Culture (2), les constructeurs de maisons individuelles occupent 59 % du marché au-dessous du seuil, et 38 % au-dessus du seuil.
Quant aux architectes, ils occupent, en mission complète,  3 % du marché au-dessous du seuil et 13 % au-dessus.
Après avoir analysé le marché de la maison individuelle, la qualité technique des maisons ainsi que la manière dont les permis de construire étaient instruits, la Mission s’est prononcée très clairement en faveur d’une simplification du calcul du seuil de surface et à l’abaissement de celui-ci à 150 m² de surface de plancher, pour compenser les effets du décret du 7 mai 2012.
En particulier, les auteurs du rapport ont estimé qu'un seuil fixé à 150 m² de surface de plancher permet de "rester dans les équilibres d'origine" et de "respecter les exigences de la RT 2012, sans augmenter les coûts de construction".

Alors pourquoi tant d’acharnement ?

Les architectes travailleront toujours avec les entreprises pour construire une maison ! En quoi l’intervention d’un professionnel compétent peut-elle engendrer un tel hallali !
N’est-il pas de l’intérêt de tous de bénéficier de territoires mieux aménagés et de maisons de meilleure qualité ? Comment se fait-il que tant d’acteurs de l’acte de construire s’imaginent pouvoir impunément se passer d’architectes pour concevoir des maisons ou des lotissements ?
Quels intérêts cela sert-il, sûrement pas l’intérêt général ! Il suffit de regarder ce que sont devenues en quarante ans les périphéries des bourgs et des villes en France : alors que les centres sont à l’abandon, on couvre les terres agricoles et naturelles d’ensembles stéréotypés : maisons implantées au milieu de leur parcelle desservies par les voies en raquette.
On ne peut se résigner à cela ! L’habitat est un bien culturel au moins autant qu’économique et sa valeur patrimoniale est le bien commun de tous les citoyens.
Cessons de répandre des chimères et œuvrons, chacun pour notre part, en faveur de la qualité !
Pour transformer et rénover l’aménagement des territoires, l’architecte ne peut en aucun cas agir seul. Tous les acteurs de l’acte de construire – paysagistes, bureaux d’études, entreprises et artisans – doivent s’engager dans cette démarche de fabrication de ces quartiers d’habitation que sont les lotissements de maisons individuelles.
Au lieu de vouloir sauvegarder des pratiques d’un autre temps, saisissons ensemble la nécessité de la mutation de l’écosystème de toute la filière bâtiment pour concevoir et aménager autrement nos bourgs et nos villes. Le véritable enjeu est là, les élus des collectivités territoriales et les parlementaires le savent.

 



1. "Le prix des terrains à bâtir en 2012", Observation et statistiques, n° 473, décembre 2013
2. S. Arnaud, H. Dupont, J-Y Le Corre, R. Klein, L’évaluation des impacts de la réforme du calcul de la surface de plancher sur le seuil dispensant du recours obligatoire à l’architecte, septembre 2013.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Europan 15, Rochefort Océan

Europan 15: Let the river in, projet lauréat à […]

02/04/2020

300 Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition consacrée à cette thématique, cruciale dans la transformation des villes aujourd’hui. Avec […]

Ecole d’économie de Toulouse, Grafton architects

L'école d'économie de Toulouse, signée Grafton

01/04/2020

300 Pour accompagner cette période de confinement, AMC offre en accès libre une partie du contenu de ses derniers numéros. L'école d'économie de Toulouse, conçue par l'agence Grafton, est publié dans AMC n°285-mars 2020. Première livraison en France du duo irlandais Grafton, lauréat du prix Pritzker […]

Bureaux de l'agence d'architecture MVRDV à Rotterdam, projet d'aménagement réalisé par MVRDV

Architectes, qui êtes-vous?

31/03/2020

300 Le Conseil national de l'Ordre des architectes annonce le lancement, dès le 1er avril 2020, de la récolte de données pour nourrir la prochaine Archigraphie, l'éclairante étude démographique et économique menée sur tous les deux ans sur la population ordinale. C'est le miroir de la profession. […]

THE ARCHES PROJECT, Arches nomades pour lieux abandonnés, Boano Prismontas

Arches en kit pour start-uper en manque de fonds

30/03/2020

300 L’architecte basé à Londres, Boano Prismontas, a créé un dispositif léger d'arches modulaires pour installer des bureaux temporaires. Ces arches s’assemblent manuellement sans joint et se démantèlent rapidement, pour investir des lieux non utilisés sans toucher aux murs. C’est un concours autour de […]

Ricardo Bofill, Visions d’architecture

Ricardo Bofill, génial outsider - Livre

27/03/2020

300 Ricardo Bofill est un personnage de roman, déjà une légende tant son œuvre semble enrobée d'un filtre fictionnel qui identifie ses réalisations comme des univers autonomes et singuliers. A l'heure où frémit le retour en grâce du postmodernisme et que circulent de nouveau des images des colonnes de […]

Vue extérieure : Le Grand Louvre, Ieoh Ming Pei, Paris 1er, Équerre d’argent 1989 / prix spécial du jury

Confinés et cultivés: 4 podcasts sur […]

26/03/2020

300 Hormis la série estivale animée par David Abittan sur France Inter, Les choses de la ville, l'architecture est devenue trop rare à la radio. Pour s'en consoler, le confinement offre l'occasion de réécouter Métropolitains, l'émission culte du critique d'architecture François Chaslin, ou de découvrir […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital