Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay
© Christophe Valtin - PHOTO - 29036_1700663_k2_k1_3912908.jpg

Articles Liés

Bas carbone

De la difficulté de calculer la vraie empreinte carbone d'un bâtiment

L'Ecole normale supérieure de Renzo Piano, l'oasis du plateau de Saclay

C'est avec une ossature mixte où s'hybrident béton, bois et acier, que l'agence Arte Charpentier bâtit la haute qualité environnementale du futur centre de recherche de Danone, sur le campus de Paris-Saclay.

En septembre 2022, le centre de recherche francilien de Danone sera transféré à Paris-Saclay. Attirée par la concentration de chercheurs sur le plateau du Moulon, l'entreprise y a ouvert dès 2002 une unité de recherche, le centre Daniel-Carasso, qui sera fondu dans une entité mixte, rassemblant un musée des ferments, des bureaux et une petite unité de production pilote en circuit court. Danone étant propriétaire des lieux, l'image de la marque est un enjeu fort. L'usine est visible depuis la rue à travers une série de baies vitrées et l'ensemble des bureaux donne sur une grande place couverte par dix sheds, reliés à la rue par une série de gradins ouverts sur la ville, utilisables comme amphithéâtre. Vaste sans être imposant, l'espace central diffuse l'ambiance studieuse et décontractée popularisée par les universités et sociétés high-tech américaines. Autre volet de la communication impliquant le bâtiment : la dimension environnementale.

Au-delà des labels habituels, le maître d'ouvrage visait une certification BBCA à 1 250 kg éq. CO2/m2. Pour atteindre ces valeurs, les matériaux se répartissent en fonction des programmes. L'usine, placée en rez-de-chaussée pour des raisons pratiques, a été construite en maçonnerie béton coulé en place ; une superstructure bois-acier recevant les bureaux est posée sur ce socle.

Si le béton s'imposait - besoin de grandes portées avec des hauteurs réduites, absorption des fréquences des machines de l'usine -, l'impact carbone est réduit par l'emploi de ciment CEM III/A (11 261 m3), l'optimisation des ouvrages, dont le radier de fondation (1 500 m3 de béton), l'installation d'une centrale sur site, le recours à des produits sous FDES, des planchers bois insérés dans des poutres métalliques.

Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay Centre de recherche Danone par Arte Charpentier, à Saclay
  • FICHE TECHNIQUE :
  • MAÎTRISE D'OUVRAGE : Danone Research ; JLL, AMO ; Admo, AMO utilisateur
  • MAÎTRISE D'ŒUVRE : Arte Charpentier, architecte, architecte d'intérieur, paysage et Moex ; Barthès Bois, BET bois, Oasiis, BET environnement ; Joseph Ingénierie, façades ; Aida, acoustique
  • PROGRAMME : bureaux, laboratoires de recherche, unité de production industrielle
  • SURFACE : 21 500 m² (bureaux, 12 863 m² ; recherche, 8 601 m²)
  • CALENDRIER : livraison, septembre 2022
  • COÛT : 80 M€
PHOTO - 29036_1700668_k5_k1_3912924.jpg

43 logements bioclimatiques à Ibiza, par Peris+Toral

L'agence barcelonaise Peris+Toral aborde la construction bas carbone selon trois axes : l'économie de moyens, la mixité des matériaux, les solutions bioclimatiques. Le tout sans faire l'impasse sur […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital