Cet été, AMC passe par l'intérieur

Zoom sur l'image Cet été, AMC passe par l'intérieur
© Kevin Gauld - Le retour du geste

Dans son numéro 243, de juin-juillet 2015, AMC fait le tour des intérieurs : ceux où l'on habite, ceux où l'on travaille, ceux où l'on fait du shopping et même ceux qui sont prévus pour partager un verre.

Et puis cet été, on voyage. À Milan, on découvre la fondation Prada en total look Koolhaas. Au Brésil, avec Lina Bo Bardi. À Tokyo et à Londres, on entre dans des boutiques luxueuses aux enveloppes signées Herzog & de Meuron ou David Chipperfield… Mais on revient aussi à l'essentiel, au beau geste. C'est une urgence.

Au passage, on salue Le Corbusier et Andrée Putman, références incontournables et rassurantes pour nous tous qui vivons dans ce monde un peu fou, un peu furieux, un peu trop vite.

 

Intérieurs 2015 / Édito

 

Modes de vie sous observation

L’architecture intérieure serait-elle un baromètre des mutations d’une société ? Prenons le monde du travail. Flexibilité, coworking, télétravail, disparition des bureaux attitrés… Les nouvelles organisations des entreprises ont fortement bousculé les habitudes des salariés, engendrant parfois un mal-être dont on prend la mesure aujourd’hui. Encore rares, des expériences d’aménagement voient le jour pour compenser cette perte de confort et de repères et offrir un peu d’intimité et de convivialité. Dans l’habitat également, l’architecture intérieure joue sa partition pour absorber les situations de crise que l’économie a engendrées. C’est recycler le mobilier d’une chambre d’adolescent pour l’adapter à ses besoins professionnels, optimiser les toutes petites surfaces ou encore concrétiser le rêve d’une maison familiale dans un budget très serré. À l’autre extrême, les marques de luxe continuent de livrer des univers oniriques aux quatre coins du globe pour assouvir le besoin irrépressible de consommer d’une frange de la société qui, elle, ne connaît pas la crise.

Dans ce paysage, le design a lui aussi cette capacité à interroger et devancer nos comportements et modes de vie. Lors de la dernière biennale de design de Saint-Étienne, dont il était co-commissaire, Benjamin Loyauté annonçait : « Le temps nous informe qu’il n’y a jamais de retour en arrière en design, pas plus qu’en technologie ou en sciences ; il n’y a que des chemins multiples à emprunter pour dessiner ce que sera le présent de demain. » Qu’il compose avec les avancées technologiques ou renoue avec les métiers d’art, le design – recyclé, modulable, écosourcé ou connecté… – ne fait pas qu’embellir notre quotidien. Ce que les villes ont bien compris en lançant des appels à candidature pour concevoir un mobilier urbain qui contribue à fabriquer du lien social dans l’espace public, à faciliter son appropriation et enrichir ses usages et pratiques. Le design crée de la valeur. À ce titre, il devrait investir tous les champs de l’existence.

 

Cyrille Véran, rédactrice en chef adjointe

 

 

Pour vous abonner à AMC, cliquez ici.

 
 
 
 
 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Tente Superpausée, Collectif Vous, Ploemel (Morbihan), un espace détente sur trampolines de bateau

Bel été

31/07/2020

300 La rédaction d’AMC vous souhaite un bel été et vous donne rendez-vous en septembre pour de nouvelles actualités. D’ici là, inscrivez-vous pour recevoir les newsletters thématisées du mois d’août (les expositions et les livres à ne pas manquer, une sélection de réalisations...). Et n’oubliez pas de […]

Ecole polyvalente de 12 classes et multi-accueil petite enfance, Paris XVIIIe arr., TOA architectes

Coup d'œil sur Chapelle international #4: grandir […]

31/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

La paysagiste Jacqueline Osty, Grand Prix de l'urbanisme 2020

Jacqueline Osty, la paysagiste faiseuse de ville, […]

30/07/2020

300 Le Grand Prix de l’urbanisme 2020 est décerné à la paysagiste Jacqueline Osty. La distinction, attribuée par le ministère de la Transition écologique aux professionnels de l'aménagement du territoire pour leur participation à faire progresser la fabrique urbaine, lui sera officiellement remise à la […]

310 Logements familiaux et étudiants, Ignacio Prego architectures, Paris XVIIIe arr.

Coup d'œil sur Chapelle international #3: mixité […]

30/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, sous la houlette de l'AUC, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte […]

Le quartier Chapelle international en chantier, Paris XVIIIe arr., AUC urbaniste

Coup d'œil sur Chapelle international #1: l'AUC […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Hôtel Logistique et équipements publics, Paris XVIIIe arr., A.26 architectures

Coup d'œil sur Chapelle international #2: 400 […]

29/07/2020

300 Vaste opération de requalification de fonciers ferroviaires menée par Espaces Ferroviaires dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le nouveau quartier Chapelle international devrait accueillir d’ici 2023, 3000 nouveaux habitants et 3000 salariés dans un quartier mixte comprenant logements, bureaux […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital