DOSSIER

CONCOURS : ÉCOLE NATIONALE DE LA PHOTOGRAPHIE - ARLES

CONCOURS : ÉCOLE NATIONALE DE LA PHOTOGRAPHIE - ARLES
© Atelier Marc Barani - Ecole nationale d'architecture, Marc Barani, Arles : vue d'ensemble

Projet lauréat, Atelier Marc Barani, architecte

Depuis 1982, l'École nationale supérieure de la photographie (ENSP) est installée à Arles (Bouches-du-Rhône) dans l'hôtel Quiqueran de Beaujeu. Inadaptés aux normes d'accessibilité, les locaux ne peuvent pas accueillir plus d'une centaine d'étudiants, alors que les nouvelles ambitions pédagogiques concerneront près de deux cents élèves, dont une part en formation professionnelle.

L'établissement projeté permettra différents modes d'exposition: travaux personnels des étudiants et grandes expositions ouvertes au public. Un auditorium de 200 places favorisera aussi l'insertion de l'école dans le réseau des partenaires culturels que la Ville d'Arles sollicite sur le thème de la photographie, de la vidéo, voire du reportage. Ainsi programmé, l'établissement apparaît donc complémentaire des lieux des célèbres « Rencontres de la photographie » d'Arles. Le choix du site de la relocalisation de l'école va de pair avec le développement culturel de la cité autour de l'épicentre que devrait constituer, en 2017, la fondation Luma, une tour de 56 m de haut conçue par Frank Gehry. Mais les cinq candidats retenus à concourir pour concevoir l'ENSP ont aussi mis leur projet en résonance avec le patrimoine médiéval de la ville. Car, sur un promontoire tout proche, la chapelle Saint-Pierre-des-Mouleyrès s'impose comme un impressionnant voisin. L'organigramme fonctionnel de l'établissement demande une gradation claire des zones publiques jusqu'aux salles réservées aux étudiants. Les propositions des architectes se singularisent par l'interprétation de cette contrainte, les unes privilégiant la compacité des secteurs, les autres exploitant un étirement suivant la direction suggérée par le contexte urbain. Le rapport que l'école entretient alors avec l'avenue devient emblématique. Il permet au concepteur d'opter tantôt pour la constitution d'un front bâti, tantôt pour une ouverture vers le nord. Le projet de Barani n'est pas sans concilier les deux.

 

Maître d'ouvrage : ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale de la Création artistique

Maître douvrage délégué : OPPIC

Programme : exposition et conférence, foyer, consultation sur place, résidence, salles de cours et ateliers

Budget : 11 M€ HT

Surface : 3 950 m2 utiles

Calendrier : juin 2014, choix du maître d'œuvre ; septembre 2017, ouverture de l'école

 

 

 

 

Sommaire du dossier

Ecole nationale de la photographie, Francis Soler, Arles : vue d'ensemble

FRANCIS SOLER - TOURS JUMELLES

Concours : Ecole nationale de la photographie - Arles - Projet non retenu   Située à l'angle sud-est de la parcelle, l'école n'offre que peu de façades tournées vers la voie […]

Ecole nationale de la photographie, Rudy Ricciotti, Arles : vue d'ensemble

RUDY RICCIOTTI - STRATES GÉOLOGIQUES

Concours : Ecole nationale de la photographie - Arles - Projet non retenu Réminiscence d'un rapport au sol ancestral, le projet semble naître d'un affouillement, autant qu'il duplique l'effet […]

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus