Concours étudiant: réhabiliter le patrimoine en béton lyonnais

Zoom sur l'image Concours étudiant: réhabiliter le patrimoine en béton lyonnais
"Comment régénérer la ville?", concours étudiant organisé par Vicat

Comment repenser la réhabilitation urbaine en partant de la matérialité de la ville? Tel est le défi lancé par le groupe cimentier français Vicat aux étudiants architectes, ingénieurs et paysagistes du Rhône à travers le concours "Comment régénérer la ville?", lancé lors de la première édition de la Biennale d'Architecture de Lyon.

"Comment régénérer la ville?" est un concours lancé par le groupe Vicat, qui invite les étudiants en architecture, en urbanisme, en paysage et en ingénierie à développer des projets de régénération urbaine responsables. Du 14 septembre 2017 au 26 janvier 2018, les équipes monteront leur projet en se basant sur un quartier réel: Mermoz-Sud à Lyon. L’objectif du concours? Valoriser les atouts du patrimoine récent en béton, en réinterrogeant l’utilisation de ce matériau à travers la réhabilitation des constructions. Production énergétique, performance environnementale, innovations esthétiques et économie circulaire sont autant de réflexions possibles.

 

Ce concours a été pensé en collaboration avec plusieurs établissements d'enseignement supérieur de la région lyonnaise: les écoles d'architecture de Lyon et de Grenoble (ENSAL et ENSAG), l'école nationale supérieure du paysage de Versailles et Marseille (ENSP), la mention de master VEU (via le LabEx IMU), l’Institut national des sciences appliquées (INSA) et l’Ecole nationale des travaux publics de l'Etat (ENTPE). Les étudiants bénéficieront de plusieurs workshops encadrés par des professionnels de Vicat et des mentors experts pour les accompagner dans leur réflexion. A l’issue du concours, trois projets seront récompensés. Un prix spécial du public sera également décerné.

Quartier en mutation

"Les villes occidentales sont exposées à la nécessité de renouveler leur regard face à un patrimoine architectural, urbain et paysager à la fois extrêmement varié et fragilisé. Le legs du XXe siècle est stimulant et épineux: seules des réponses complexes et attentives aux histoires de chaque site peuvent ouvrir de nouvelles pistes d’action concrète. Le concours a pour ambition d’encourager une lecture innovante de notre patrimoine récent, au travers d’un questionnement sur sa matérialité: le béton, dans la diversité de ses mises en oeuvre", explique l'architecte-urbaniste Antoine Petitjean, représentant du comité scientifique réunissant les écoles partenaires. Situé au sud-est du VIIIe arrondissement de Lyon, le quartier Mermoz-Sud est composé de 972 logements sociaux. Il a commencé sa mutation urbaine en 2011 via un projet de grande envergure que le bailleur GrandLyon Habitat et la Métropole de Lyon ont souhaité mettre en valeur dans le cadre du concours.

Equipes pluridisciplinaires

La compétition est ouverte à tous les étudiants francophones ayant une carte d’étudiant en cours de validité dans une des écoles partenaires du concours: ENSAL, INSA, ENTPE, ENSP, ENSAG ainsi que la mention de master VEU – Labex IMU. L’inscription est ouverte à partir du 15 septembre 2017 (première session de travail) jusqu’au 22 septembre. Les équipes doivent être composées de 3 à 5 étudiants maximum, dont au moins un étudiant architecte, un étudiant ingénieur et un étudiant paysagiste.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition «Pablo Valbuena. Si le temps est un lieu » au CENTQUATRE à Paris

Pablo Valbuena s’installe au CENTQUATRE, à Paris

15/02/2019

Sculptures éphémères et immersives, les œuvres de l’artiste espagnol Pablo Valbuena soulignent l'architecture du lieu qui les accueille tout en la prolongeant. Avec «Si le temps est un lieu», l’artiste espagnol signe sa première […]

MVRDV, Les archives ouvertes du Musée Boijmans van Beuningen à Rotterdam en construction

A Rotterdam, le Depot Boijmans, signé MVRDV, prend […]

15/02/2019

Ce sont des archives d’un nouveau genre que l’agence néerlandaise MVRDV est en train d’édifier à Rotterdam, à quelques encablures du Musée Boijmans van Beuningen dont elles abriteront les réserves ainsi que des œuvres de […]

Atelier Lavit - Écosite, à Sorgues

Double peau ajourée pour observatoires hôteliers, […]

14/02/2019

Après la réalisation des suites du domaine du château de Raray, l'architecte italien Marco Lavit a conçu un nouveau complexe hôtelier sur l'étang de la Lionne, dans le Vaucluse. A quelques kilomètres d’Avignon, cette réserve de […]

Rendez-vous à suivre

Huit rendez-vous d'architecture du 14 au 20 […]

14/02/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. La crèche, des plans-types aux nouvelles pratiques éducatives Le 14 février, à 19h, au pavillon de l’Arsenal, à Paris L' […]

« Station Blocpark », projet lauréat de Réinventer Paris 2, site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), The Wall-Arkose, porteur, Baehr & Landau architectes

Les lauréats de Réinventer Paris 2 (7/20): Station […]

13/02/2019

Le jury de Réinventer Paris 2 a sélectionné, sur le site espace viaire sous viaduc métro ligne 6 (XIIIe arr.), le projet "Station Blocpark" porté par The Wall-Arkose et conçu par Baehr & Landau architectes. Indispensables artères […]

AMC n°40-octobre 1976, couverture

Dans les archives d'AMC: 1976, l'atelier Ciriani […]

13/02/2019

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus