Concours étudiant: réhabiliter le patrimoine en béton lyonnais

Zoom sur l'image Concours étudiant: réhabiliter le patrimoine en béton lyonnais
"Comment régénérer la ville?", concours étudiant organisé par Vicat

Comment repenser la réhabilitation urbaine en partant de la matérialité de la ville? Tel est le défi lancé par le groupe cimentier français Vicat aux étudiants architectes, ingénieurs et paysagistes du Rhône à travers le concours "Comment régénérer la ville?", lancé lors de la première édition de la Biennale d'Architecture de Lyon.

"Comment régénérer la ville?" est un concours lancé par le groupe Vicat, qui invite les étudiants en architecture, en urbanisme, en paysage et en ingénierie à développer des projets de régénération urbaine responsables. Du 14 septembre 2017 au 26 janvier 2018, les équipes monteront leur projet en se basant sur un quartier réel: Mermoz-Sud à Lyon. L’objectif du concours? Valoriser les atouts du patrimoine récent en béton, en réinterrogeant l’utilisation de ce matériau à travers la réhabilitation des constructions. Production énergétique, performance environnementale, innovations esthétiques et économie circulaire sont autant de réflexions possibles.

 

Ce concours a été pensé en collaboration avec plusieurs établissements d'enseignement supérieur de la région lyonnaise: les écoles d'architecture de Lyon et de Grenoble (ENSAL et ENSAG), l'école nationale supérieure du paysage de Versailles et Marseille (ENSP), la mention de master VEU (via le LabEx IMU), l’Institut national des sciences appliquées (INSA) et l’Ecole nationale des travaux publics de l'Etat (ENTPE). Les étudiants bénéficieront de plusieurs workshops encadrés par des professionnels de Vicat et des mentors experts pour les accompagner dans leur réflexion. A l’issue du concours, trois projets seront récompensés. Un prix spécial du public sera également décerné.

Quartier en mutation

"Les villes occidentales sont exposées à la nécessité de renouveler leur regard face à un patrimoine architectural, urbain et paysager à la fois extrêmement varié et fragilisé. Le legs du XXe siècle est stimulant et épineux: seules des réponses complexes et attentives aux histoires de chaque site peuvent ouvrir de nouvelles pistes d’action concrète. Le concours a pour ambition d’encourager une lecture innovante de notre patrimoine récent, au travers d’un questionnement sur sa matérialité: le béton, dans la diversité de ses mises en oeuvre", explique l'architecte-urbaniste Antoine Petitjean, représentant du comité scientifique réunissant les écoles partenaires. Situé au sud-est du VIIIe arrondissement de Lyon, le quartier Mermoz-Sud est composé de 972 logements sociaux. Il a commencé sa mutation urbaine en 2011 via un projet de grande envergure que le bailleur GrandLyon Habitat et la Métropole de Lyon ont souhaité mettre en valeur dans le cadre du concours.

Equipes pluridisciplinaires

La compétition est ouverte à tous les étudiants francophones ayant une carte d’étudiant en cours de validité dans une des écoles partenaires du concours: ENSAL, INSA, ENTPE, ENSP, ENSAG ainsi que la mention de master VEU – Labex IMU. L’inscription est ouverte à partir du 15 septembre 2017 (première session de travail) jusqu’au 22 septembre. Les équipes doivent être composées de 3 à 5 étudiants maximum, dont au moins un étudiant architecte, un étudiant ingénieur et un étudiant paysagiste.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Ecole d’économie de Toulouse, Grafton architects

L'école d'économie de Toulouse, signée Grafton

01/04/2020

300 Pour accompagner cette période de confinement, AMC offre en accès libre une partie du contenu de ses derniers numéros. L'école d'économie de Toulouse, conçue par l'agence Grafton, est publié dans AMC n°285-mars 2020. Première livraison en France du duo irlandais Grafton, lauréat du prix Pritzker […]

Bureaux de l'agence d'architecture MVRDV à Rotterdam, projet d'aménagement réalisé par MVRDV

Architectes, qui êtes-vous?

31/03/2020

300 Le Conseil national de l'Ordre des architectes annonce le lancement, dès le 1er avril 2020, de la récolte de données pour nourrir la prochaine Archigraphie, l'éclairante étude démographique et économique menée sur tous les deux ans sur la population ordinale. C'est le miroir de la profession. […]

THE ARCHES PROJECT, Arches nomades pour lieux abandonnés, Boano Prismontas

Arches en kit pour start-uper en manque de fonds

30/03/2020

300 L’architecte basé à Londres, Boano Prismontas, a créé un dispositif léger d'arches modulaires pour installer des bureaux temporaires. Ces arches s’assemblent manuellement sans joint et se démantèlent rapidement, pour investir des lieux non utilisés sans toucher aux murs. C’est un concours autour de […]

Ricardo Bofill, Visions d’architecture

Ricardo Bofill, génial outsider - Livre

27/03/2020

300 Ricardo Bofill est un personnage de roman, déjà une légende tant son œuvre semble enrobée d'un filtre fictionnel qui identifie ses réalisations comme des univers autonomes et singuliers. A l'heure où frémit le retour en grâce du postmodernisme et que circulent de nouveau des images des colonnes de […]

Vue extérieure : Le Grand Louvre, Ieoh Ming Pei, Paris 1er, Équerre d’argent 1989 / prix spécial du jury

Confinés et cultivés: 4 podcasts sur […]

26/03/2020

300 Hormis la série estivale animée par David Abittan sur France Inter, Les choses de la ville, l'architecture est devenue trop rare à la radio. Pour s'en consoler, le confinement offre l'occasion de réécouter Métropolitains, l'émission culte du critique d'architecture François Chaslin, ou de découvrir […]

Antonin Yuji Maeno et Kelsea Crawford, Cutwork

Cutwork, un studio à l'ère du "co" - Portrait

25/03/2020

300 Pour accompagner cette période de confinement, AMC offre en accès libre une partie du contenu de ses derniers numéros. Le portrait de l'agence de design et d'architecture Cutwork est publié dans AMC n°285-mars 2020. Cutwork, c'est l'association de l'architecte et ingénieur Antonin Yuji Maeno avec la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital