Coronavirus: les représentants des architectes, inquiets d'une reprise "à risque" des chantiers

Zoom sur l'image Coronavirus: les représentants des architectes, inquiets d'une reprise à risque des chantiers
© Elise Robaglia - Sur le chantier de reconversion de la poste du Louvre à Paris, en 2019

Articles Liés

Coronavirus: faire tourner l'agence d'architecture à l'heure du confinement

Confinés et cultivés: 5 expositions virtuelles à découvrir

Confinés et cultivés: 3 conférences à voir en ligne

Parce que les professionnels qu'ils représentent n'ont pas été entendus dans le cadre de la négociation entre l'Etat et les représentants des artisans et des entreprises du BTP, le Conseil national de l'Ordre des architectes (CNOA) et l'Unsfa, syndicat employeur de la branche architecture, s'inquiètent d'une reprise des chantiers, à l'heure du confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. "Avant de faire prendre des risques aux ouvriers, le gouvernement doit peser l’impact d’une décision qui risque d’être éphémère", estime Denis Dessus, le président du CNOA.

Quoi qu'il advienne, la reprise des chantiers ne pourra se faire sans l'accord des architectes. C'est en rappelant cet état de fait que le Conseil national de l'Ordre des architectes (CNOA) et l'Unsfa, syndicat employeur de la branche architecture, s'inquiètent de la reprise ce lundi 23 mars 2020, des chantiers du bâtiment, arrêtés ou fortement impactés par la crise sanitaire. Alors que le confinement s'impose à tous, le gouvernement et les fédérations du BTP (FFB, FNTP, Capeb) sont parvenus à un accord pour favoriser la continuité de l'activité dans le monde de la construction. Accord dans lequel les représentants des architectes n'ont pas été impliqués. "C’est oublier qu’il ne peut y avoir de reprise de chantier sans la maîtrise d’œuvre et la décision de la maîtrise d’ouvrage. Ce sont les architectes, et leurs vingt mille entreprises réparties sur l’ensemble du territoire, qui gèrent les chantiers, coordonnent l’intervention des entreprises et conseillent les maîtres d’ouvrage", rappelle ainsi Denis Dessus, le président du Conseil national de l'Ordre des architectes (CNOA), dans un communiqué daté du 21 mars 2020. Même son de cloche du côté syndical: "L’Unsfa, en tant que première organisation professionnelle des architectes, ne peut accepter cet accord en l’état car l’acte de construire n’engage pas que les entreprises mais toute une chaîne d’intervenants dans laquelle l’architecte a un rôle de concepteur et de coordonnateur", écrit Jean-Michel Woulkoff, le président de l'Unsfa, dans un communiqué du 22 mars 2020.

Risques inconsidérés

Même si l'accord avec le gouvernement précise que la sécurité du travail sur les chantiers "doit être assurée à travers des procédures adaptées, notamment pour respecter les gestes barrières et maintenir les distances entre salariés", les architectes estiment que les conditions ne sont pas réunies pour garantir la continuité de l'activité. "Nous ne permettrons pas la reprise rapide des chantiers si nous estimons qu’un seul acteur, maître d’ouvrage, entreprise ou maîtrise d’œuvre prend des risques inconsidérés pour des motifs macroéconomiques", déclare Denis Dessus, rappelant par ailleurs que les chantiers sont arrêtés en Italie, et que pendant deux mois toute activité économique a été suspendue en Chine, à l’exception de l’industrie médicale et de l’alimentation. La reprise des chantiers mettrait également en danger les architectes, d'après l'Unsfa: "Poursuivre le travail sur les chantiers, c’est pour nous architectes, nous exposer nous-mêmes ou nos collaborateurs à un risque que nous ne maîtriserions pas, sans matériels de protection disponibles (masques, gants), tenus à un suivi et une validation des travaux réalisés sous peine d’être après coup responsables d’éventuelles malfaçons", dénonce Jean-Michel Woulkoff.

Prioriser les chantiers

CNOA et Unsfa réclament d'une même voix la mise mettre en place d'un service minimum d’intérêt général, pour répondre aux besoins d’urgence, chez les particuliers et dans les bâtiments de service public par exemple. "Il ne faut pas aller au delà aujourd’hui", insiste Denis Dessus. "Si la volonté gouvernementale consiste à redémarrer les chantiers, notre organisation demande à préciser quels sont les chantiers prioritaires et à ce que les protocoles de redémarrage soient faits avec ses représentants, réclame Jean-Michel Woulkoff. Nous ne devons pas être les otages d’une décision alors que notre responsabilité sociétale, sanitaire et professionnelle est engagée".

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

24 logements sociaux, Augustin faucheur architecte, Montreuil

24 logements sociaux à Montreuil, par Augustin […]

05/06/2020

300 L'architecte Augustin Faucheur a conçu cette opération de 24 logements sociaux comme un ensemble composite de volumes, unifiés par les matériaux. Sur une parcelle pentue d’un quartier pavillonnaire de Montreuil (Seine-Saint-Denis), ces 24 logements sociausx conçus par l'architecte Augustin Faucheur […]

Chemin des carrières, point d'observation, Alsace, Reiulf Ramstad Arkitekter

Un ruban de corten, en hommage aux carrières […]

04/06/2020

300 Le Chemin des Carrières est un hommage rendu aux chemins de fer alsaciens, au travail des hommes dans l’extraction des carrières. Le ruban de corten imaginé par Reiulf Ramstad Arkitekter se fraye un parcours sur 11km dans un terrain redevenu sauvage. Le Chemin des Carrières, à Rosheim en Alsace, […]

DENSIFIER / DÉDENSIFIER, PENSER LES CAMPAGNES URBAINES, dir. Jean-Michel Léger et Béatrice Mariolle. Photographies de Denis Gabbardo. Préface de Paola Vigano.

La consommation des campagnes urbaines - Livre

04/06/2020

300 La densification des constructions et la diversité des formes urbaines qui en découlent soulèvent de nombreuses questions. Comme le souligne Paola Vigano dans la préface de cet ouvrage consacré aux campagnes urbaines françaises, il faudrait d'abord définir l'objet fondamental qu'est la consommation […]

Christo, The Pont-Neuf Wrapped 2, Paris, 1975-1985

Christo à Paris, du Pont-Neuf à l'Arc de Triomphe

03/06/2020

300 L'automne 2021 s'annonce emballant. Christo, l'artiste bulgare qui empaqueta le Pont-Neuf à Paris à l'automne 1985, doit récidiver sur l'Arc de Triomphe; le Centre Pompidou inaugurant au même moment une grande rétrospective du travail de l'artiste et de sa femme Jeanne-Claude. Son décès le 31 mai […]

Christo (1935–2020) - Valley Curtain, Rifle, Colorado, 1970-72

Hommage à Christo: voyage à la redécouverte de ses […]

03/06/2020

300 Décédé le 31 mai 2020 à New-York, l'artiste Christo, célèbre emballeur du Pont-Neuf à Paris, travailla toute sa vie avec sa femme Jeanne-Claude Denat de Guillebon, décédée en 2009. Des premiers objets empaquetés par l'artiste né en 1935 en Bulgarie, aux monumentales installations de plein-air […]

Christo (1935–2020) - Christo at The Floating Piers, June 2016

Christo, l'emballeur du Pont-Neuf, est décédé

03/06/2020

300 Les Parisiens retiendront de lui le Pont-Neuf enveloppé d'un drapé à l'automne 1985. L'artiste Christo s'est éteint le 31 mai 2020 à New-York, à l'âge de 84 ans. Il préparait une nouvelle intervention manifeste dans la capitale, l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. Il aura fallu 13 km de corde, 450 […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital