DOSSIER

Coup d'œil sur Saclay #2 : CentraleSupélec, conçue par Rem Koolhaas

Zoom sur l'image Coup d'œil sur Saclay #2 : CentraleSupélec, conçue par Rem Koolhaas
© GS, Octobre 2018 - Au cœur de l'Ecole CentraleSupélec à Paris-Saclay, livrée en 2017 par OMA

Articles Liés

CentraleSupélec, une enclave dorée signée OMA et Gigon Guyer à Saclay

Les architectes se bousculent à Paris-Saclay

Paris-Saclay: Bruel-Delmar et JAM seront les maîtres d’œuvre du quartier de Moulon

Construit autour d’établissements scientifiques prestigieux tels que l’université Paris-Sud ou l’Ecole polytechnique, le campus urbain de Paris-Saclay est d'ores-et-déjà un lieu d’attraction intellectuelle et technologique. Cette semaine, la rédaction d'AMC vous emmène à la rencontre des projets, livrés ou en chantier, signés respectivement RPBW, OMA et Gigon Guyer, Dominique Lyon, ainsi que LAN et Clément Vergély.

 

Il y a un an, 4 200 étudiants faisaient leur rentrée à l’Ecole CentraleSupélec sur le plateau de Saclay. Installée à deux pas du Lieu de vie de l’agence Muoto, lauréat de l’Equerre d’argent 2016, le nouvel établissement de 76 100 m2 est composé de deux bâtiments signés OMA et Gigon Guyer. Réalisé en maîtrise d’ouvrage publique par l’agence OMA, le bâtiment « Gustave Eiffel » totalise 48 000 m2. Face à lui, le bâtiment « Francis Bouygues » regroupant 25 000 m2 est issu d’un contrat de partenariat public-privé. 

Le vide utile

Selon le directeur de l'établissement, Hervé Biausser, les deux constructions suivent les principes de « densité », de « sérendipité » et de « flexibilité », qu'on sait chers à Rem Koolhaas. Comme vu ci-dessus, OMA répond à la complexité du programme à l'aide de la fameuse « city grid ». Pleins et vides s'organisent autour d'une grande diagonale qui fend le volume sur toute sa hauteur. Sous une couverture en ETFE, Rem Koolhaas et son équipe livrent une multitude de boîtes - salles d’enseignement et laboratoires de recherches mais aussi bibliothèque, restaurant universitaire et auditorium - au sein d'une halle inondée de lumière naturelle. Visiteurs et étudiants se baladent comme à ciel ouvert, sous des coussins translucides flottant au-dessus de leurs têtes, tels des nuages. Dans cet espace cathédrale, les architectes misent sur le mobilier pour qualifier les lieux, servant ainsi de vide-bureaux partagés, vide-amphithéâtre, etc. Favorisant les rencontres productives à tous moments et entre tous les publics (étudiants, chercheurs ou encore entrepreneurs), le vide est finalement l'élément majeur du projet.

 

  • Lieu : Quartier du Moulon, campus de Paris-Saclay
  • Maîtrise d'oeuvre : OMA et Gigon Guyer, respectivement en charge d'un bâtiment
  • Surface : 76 100 m2
  • Calendrier : livraison pour la rentrée universitaire de 2017

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus