DOSSIER

Coup d'œil sur Saclay #4 : La résidence SérendiCity, livrée par LAN et Clément Vergély

Zoom sur l'image Coup d'œil sur Saclay #4 : La résidence SérendiCity, livrée par LAN et Clément Vergély
© GS - La résidence SérendiCity réalisée par LAN et Clément Vergély sur le campus de Paris-Saclay

Articles Liés

Paris-Saclay: Bruel-Delmar et JAM seront les maîtres d’œuvre du quartier de Moulon

Les architectes se bousculent à Paris-Saclay

Construit autour d’établissements scientifiques prestigieux tels que l’université Paris-Sud ou l’Ecole polytechnique, le campus urbain de Paris-Saclay est d'ores-et-déjà un lieu d’attraction intellectuelle et technologique. Cette semaine, la rédaction d'AMC vous emmène à la rencontre des projets, livrés ou en chantier, signés respectivement RPBW, OMA et Gigon Guyer, Dominique Lyon, ainsi que LAN et Clément Vergély.

Le projet de cluster Paris-Saclay ambitionne de mêler, au sein du quartier du Moulon, les composantes urbaines traditionnelles de la ville (logements familiaux, équipements publics, services, commerces, etc.) à celles d’un campus universitaire (bâtiments d’enseignement, logements étudiants, équipements sportifs). Limitée aux îlots B6, B7 et B8 situés dans le cœur du quartier sud du campus urbain, l’intervention commune des agences LAN et Clément Vergély Architecture prend en charge, en plus d’une opération de 900 logements étudiants, les interfaces aves les espaces publics périphériques au site.

Une architecture structurante et structurée

Occasion rêvée de concilier ville et nature, la résidence est véritablement un cloître urbain. Répartie sur plusieurs bâtiments rectangulaires en périphérie et circulaires en son centre, elle affirme ses limites, ce qui procure au parc habité du cœur d’îlot, une présence d’autant plus forte. A l’aide de seulement trois volumes rectangulaires, les architectes ceinturent l’îlot, manifestant ainsi une séparation entre le dedans et le dehors. Néanmoins pour éviter une trop forte radicalité, la transition entre espace public et privé a été travaillée, par l’insertion s’une série de dispositifs : failles, ouvertures, rez-de-chaussée sur pilotis, etc. Devenu ainsi un lieu protégé que l’on traverse pour se rendre chez soi, le jardin ne demandait qu’à être structuré. À l’instar des jardins du XVIIIe siècle, dans lesquels l’architecture participe de la composition paysagère, cinq cylindres ponctuent le parc de la résidence. Par leur matière brute et leur modénature, les façades deviennent narratives, comprises entre l’intimité de chaque habitat et l’espace public végétal.

 

  • Lieu : Quartier du Moulon, campus de Paris-Saclay
  • Maîtrise d’ouvrage : LINKCITY
  • Maîtrise d'oeuvre : LAN et Clément Vergély, architectes associés ; Topotek, paysagiste
  • Programme : 900 logements étudiants
  • Surface : 24 580 m² SDP
  • Calendrier : livraisons : phase 1 en 2017 et phase 2 en 2018
  • Coût : 38 693 000 €HT

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus