Dans le nouveau numéro d'AMC, l'architecture reprend des couleurs

Zoom sur l'image Dans le nouveau numéro d'AMC, l'architecture reprend des couleurs
© Chen Su - Centre d'accueil touristique, Standardarchitecture-Zhaoyang Studio, Daze village, Tibet

Articles Liés

Manifeste pour une nouvelle fabrication de la ville, par Nicolas Michelin

Réinventer Paris : les lauréats

Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°250-avril 2016) : un dossier consacré aux façades polychromes, un retour critique sur l'appel à projets innovants Réinventer Paris, les coulisses du chantier de réhabilitation du théâtre national de Chaillot, le campus de Jussieu rénové par Architecture-Studio et le Musée des insectes de Carrières-sous-Poissy conçu par AWP.

 

 

ÉDITO

Chaîne

La financiarisation des processus de construction de la ville conduit inéluctablement à son appauvrissement urbain et architectural. Nicolas Michelin, architecte urbaniste d’un grand nombre de quartiers, en fait le constat dans son manifeste publié sur amc-archi.com le 31 mars. D’un bout à l’autre de la chaîne, de la banque à l’architecte, en passant par le promoteur, l’aménageur et l’élu, le mécanisme est implacable : « Verrouillés par les impératifs financiers et les rendements que leur demandent les actionnaires, les groupes immobiliers sont contraints de densifier et de simplifier les opérations de construction et d’abandonner leurs ambitions environnementales et sociales », analyse-t-il en substance. L’aménageur, soucieux de l’équilibre économique de l’opération, accepte des « produits » peu qualitatifs mais rentables ; et l’élu, soucieux de sa réélection et de loger ses administrés, est pressé de voir l’opération se concrétiser. Ils suivent donc le mouvement. L’architecte, cinquième roue du carrosse, voit alors son projet se dégrader, amputé de ses principales spécificités, avec des prestations réduites : « fenêtres en PVC, enduit plastique sur isolant, loggias diminuées, cuisine en second jour… » Au final, l’habitant trouve des logements standardisés, généralement petits et chers, qui ne correspondent pas à ses attentes, dans des quartiers banalisés, reproduits par centaines dans les villes françaises. C’est précisément pour échapper à cet enchaînement fatal que l’opération « Réinventer Paris » a été lancée par la municipalité de la capitale (p. 10). Afin d’éviter que les logiques financières ne tuent toute ambition qualitative, les terrains ont été cédés, non pas au plus offrant, mais au plus « innovant ». Des équipes regroupant investisseurs, promoteurs, architectes, bureaux d’études, voire intégrant des associations ou des groupements d’habitants ont été sélectionnées. Des engagements sur le caractère novateur des projets ont été contractualisés avec la ville, qui continuera à suivre de près le déroulement des opérations. Même si tous les doutes ne sont pas levés sur la nature des innovations en question – sans parler des conditions de rémunération des maîtres d’oeuvre – l’initiative mérite d’être saluée. Tant il est urgent, dans le domaine du logement, de revenir au sur-mesure et de rompre avec la production en série. Et pour que le mot architecture ait encore un sens.
 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital