Dans les archives d'AMC: 1984, si l'Opéra Bastille était conté

Zoom sur l'image Dans les archives d'AMC: 1984, si l'Opéra Bastille était conté
AMC n°3-mars 1984

Articles Liés

Dans les archives d'AMC: 1983, à nouvelle ère, nouvelle formule

Dans les archives d'AMC: 1981, la première fois de Rem Koolhaas

Dans les archives d'AMC: 1980, la première fois de Jean Nouvel

En novembre 1967 sortait le premier numéro d’AMC, conçu comme une revue d’idées et de débats, destinée à dépoussiérer un vieux «bulletin», celui de la Société des architectes diplômés par le gouvernement (SADG). C'est le début d'une aventure intellectuelle et constructive de plus de cinquante années, dans laquelle s'est plongé le sociologue Jean-Louis Violeau, à l'occasion de la publication d'un numéro anniversaire ponctué des bonnes feuilles qui ont marqué l'histoire d'AMC.

AMC n°3-mars 1984: La rédaction chronique l'un des grands projets mitterrandiens, le concours pour l'opéra Bastille. Au menu du dossier, une interview de l'architecte lauréat, Carlos Ott, par Jacques Lucan et surtout, l'analyse des autres projets candidats et de leur implantation place de la Bastille. Sur deux pages, Reynald Eugène tente de démêler l'écheveau des multiples contraintes qui se sont imposées aux 756 concurrents. D'après la rédaction d'AMC, les draconiennes indications programmatiques de la mission Opéra-Bastille ont réduit l'enjeu à un "concours de carrosserie, au mieux, un exercice de haute couture". "Programme complexe, très complexe. Fonctionnement sophistiqué. Situation urbaine conflictuelle: comment un tel site peut-il accueillir un tel monstre?", questionne Reynald Eugène. La découverte en perspectives et en plans des projets de Christian de Portzamparc, Charles Moore, Reichen et Robert, Claude Vasconi, Aurelio Galfetti ou encore Kisho Kurokawa est riche d'enseignements, sur la culture architecturale de l'époque et les visions de l'image à donner à un grand projet parisien. Alors que les maîtres d'ouvrage contemporains rechignent souvent à justifier leurs choix, en ne rendant pas publics les projets des candidats malheureux à leurs appels d'offres, cet exercice de transparence et d'analyse architecturale prouve l'intérêt des concours pour prendre le pouls de la création.

 

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Europan 15: Le faubourg du réemploi, projet […]

18/02/2020

Concours d’idées biennal ouvert aux architectes, paysagistes et urbanistes européens âgés de moins de 40 ans, Europan a dévoilé sa 15e cuvée, lancée sur le thème “La ville productive”. C'est la seconde édition […]

CHARLOTTE PERRIAND, L'ŒUVRE COMPLÈTE, VOLUME 4 - 1969-1999

Charlotte Perriand bâtisseuse - Livre

18/02/2020

Pour tous ceux qui douteraient encore des talents de bâtisseuse de Charlotte Perriand malgré la grande rétrospective que lui consacre la Fondation Louis Vuitton jusqu'au 24 février 2020 à Paris, il faut plonger dans ce dernier volume de son œuvre […]

Pavillon Serpentine 2020, Counterspace architectes, Londres, vue intérieure

Multiculturalisme et recyclage à la galerie […]

17/02/2020

C'est l'agence Counterspace, une inconnue venue de Johannesburg (Afrique-du-Sud), qui réalisera l'édition 2020 du pavillon éphémère de la galerie Serpentine, dans les jardins de Kensington à Londres. Inauguration prévue le 11 juin 2020. Le […]

Régis Roudil archietcte, Atelier Régis Roudil architectes

Régis Roudil architecte - Portrait

17/02/2020

L'architecte Régis Roudil fonde son agence à Aix-en-Provence en 2013. Diplômé en 2008 de l’école d’architecture de Marseille, Régis Roudil passe par les agences niçoises Comte Vollenweider et Marc Barani, avant de s’installer en […]

Les structures hybrides de James Casebere à la […]

14/02/2020

Connu pour son travail photographique à partir de maquettes d’architecture, James Casebere s'affirme, une fois de plus, comme un maître de la mise en scène. Présentée jusqu'au 7 mars 2020 à la galerie Templon à Paris, son exposition […]

De?tail du rangement Be Hold, incluant séparateurs de livres, P. Urquiola

Bureaux clarifiés par Patricia Urquiola, à Lyon

14/02/2020

A Lyon, le bureau du fabricant de mobilier de bureaux Haworth est une vitrine de sa vision du travail. Patricia Urquiola, directrice artistique du groupe déjà au cœur du design de meubles et de tissus du fabricant, vient de revoir l’aménagement de son site […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus