Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône
PHOTO - 065_Image54514.jpg

coupe transversale

Le long du boulevard Ducher, à quelques mètres de l'Oise, ces logements sont destinés au relogement de familles qui habitaient dans des immeubles vétustes, voués à la démolition. Le terrain destiné à cette opération, difficilement constructible, est inondable et son altimétrie atteint 2,50 m sous le niveau de la voierie et de la voie ferrée toute proche. La parcelle peut servir de déversoir naturel en période de crue. Le sol tourbeux doit être maintenu continuellement humide afin d'éviter tout risque d'affaissement des terrains voisins en cas d'assèchement de la nappe phréatique. Avec de telles contraintes, Yvan Le Garrec a choisi d'élever les constructions sur des pilotis fondés sur pieux, dégageant, coté boulevard, des parkings au niveau bas, les logements venant surplomber, au centre de la parcelle, « un jardin des pluies » qui recueille les précipitations tout au long de l'année. La paysagiste Laurence Jouhaud l'a composé comme une noue semi aquatique plantée d'arbustes et de couvre-sol qui déploient une géométrie graphique douce et colorée, où la biodiversité s'installe progressivement.

Contrainte supplémentaire, le terrain doit rester inaccessible aux habitants tandis que la distribution des appartements doit rester praticable en toutes circonstances. Les accès aux logements prennent donc la forme de passerelles qui flottent à environ 1,50 m au-dessus du jardin et du niveau de référence défini par le PPRI. Les logements, en deux lignes de plots, implantés parallèlement au boulevard, composent un front bâti à l'épannelage progressif, qui épouse le profil de la parcelle ; les coursives, escaliers et espaces de service participent d'une mise en scène de la vie sociale autour du paysage intérieur, distribuant des logements aux typologies variées. Les façades, travaillées en creux, privilégient les orientations en cœur d'îlot et sont animées par la polychromie des loggias.

Maîtrise d'ouvrage : Emmaüs Habitat

maîtrise d'oeuvre : Daufresne, Le Garrec et Associés Architectes, Laurence Jouhaud, Paysage

Surface : 3 446 m² Shon

Coût : 10 400 000 € HT

Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône Daufresne, Le Garrec & associés 90 logements Saint-Ouen-L'Aumône
PDF de l'article

Zones inondables

Les images de villes inondées, de lotissements submergés et de bâtiments effondrés sont montrées régulièrement sur les chaînes d'information. Conséquences réelles ou supposées des changements climatiques, ampleur surestimée des […]

PHOTO - 062_Image53739.jpg

TER Vallon des Aygalades Marseille

Le projet Euroméditerrannée 2 prolonge les opérations urbaines déjà engagées. Cette nouvelle phase d'extension, labellisée « Ecocité » en 2009, s'étend vers le nord sur d'anciennes friches industrielles et des emprises logistiques […]

PHOTO - 064_Image54104.jpg

Tectoniques École maternelle Nîmes

Très fortement touchée par des épisodes d'inondations catastrophiques, en particulier depuis quinze ans, Nîmes, est une ville qui a dû adapter considérablement ses règles d'urbanisme. Au milieu du quartier pavillonnaire au sud de […]

PHOTO - 063_Image54093.jpg

ANMA écoquartier en méandre de fleuve Carrières-sous-Poissy

Au cœur d'une boucle de la Seine, ce nouvel écoquartier vient réordonner, sous la direction de Nicolas Michelin, un site jusqu'alors peu valorisé. Sur les 47 ha de friches, où des carrières aujourd'hui délaissées avaient remplacé […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital