David Adjaye, lauréat de la médaille d'or royale du Riba 2021

Zoom sur l'image David Adjaye, lauréat de la médaille d'or royale du Riba 2021
© Josh Huskin - Sir David Adjaye, architecte, lauréat de la médaille d'or du Riba 2021

Articles Liés

La Royal Gold Medal du RIBA à Mendes da Rocha - Prix

Rose béton, une boutique de luxe à Los Angeles par Adjaye Associates

La médaille d'or royale pour l'architecture du Riba 2021, plus haute récompense du Royaume-Uni dans le domaine, est décernée au Ghanéen-Britannique, David Adjaye. Elle distingue l'envergure et la qualité de son œuvre, partout dans le monde.

Plus haute distinction nationale dans le domaine, la médaille d’or royale pour l'architecture du Royal Institute of British Architects (Riba) est décernée en reconnaissance de l'œuvre de toute une vie, à une personne ou une agence qui ont une influence significative dans le monde de l'architecture. En recevant cette récompense en 2021, l'architecte ghanéen-britannique David Adjaye rejoint le panthéon des lauréats, Frank Lloyd Wright (1941), Kenzo Tange (1965), Rem Koolhaas (2004) ou encore Zaha Hadid (2016). Né à Dar Es Salam, en Tanzanie, de parents ghanéens, David Adjaye a suivi son père diplomate en Égypte, au Yémen, au Liban, et jusqu’au Royaume-Uni, où il étudie l'architecture au Royal College of Art, à Londres. C'est là qu'il fonde son agence en 2000, qui possède désormais des bureaux à Accra, la capitale du Ghana, et à New York.

Architecture et engagement

Parmi les réalisations les plus emblématiques de David Adjaye, on compte la bibliothèque Idea Store de Londres (2005), le Centre Nobel de la Paix à Oslo (2005), le musée d’art contemporain à Denver (2008), une école de management à Moscou (2010), la fondation Aïshti à Beyrouth (2015), ou encore un centre d’art à San Antonio au Texas (2019). Mais c'est sans doute le National Museum of African American History & Culture inauguré à Washington en 2016 par le président des Etats-Unis, Barack Obama, qui marque le plus les esprits. Symbole très attendu de la contribution des Afro-Américains à l’histoire et à l’identité de la nation américaine, le bâtiment illustre l'approche narrative de l'architecture de David Adjaye. Il n'hésite pas à convoquer des images fortes dans ses projets, pour entrer en résonance avec leurs contextes physiques et symboliques, pour s'engager dans les débats qu'ils peuvent susciter. L'édifice trapézoïdal de 39000 mètres carrés s'inspire dans sa forme d'un motif architectural très répandu chez les Yorubas au Nigeria et au Bénin, aux XVe, XVIe et XVIIe siècles: une couronne de divinité, à trois niveaux. La maille mordorée qui enveloppe l'édifice est composée de 3600 panneaux perforés en aluminium destinés à brunir avec le temps. Ils évoquent les ouvrages de ferronnerie développés par les esclaves afro-américains au XIXe siècle. Une architecture sophistiquée, qui assume sa part dans le débat. "L’essentiel de mes bâtiments se trouve dans des villes cosmopolites, métropolitaines, ou dans des endroits où les différences culturelles se négocient tout le temps", expliquait David Adjaye à la journaliste Maryse Quinton, en 2019, dans Ideat. En France, David Adjaye fait partie de l'équipe de concepteurs en charge de l'aménagement du secteur Bruneseau de la ZAC Paris Rive Gauche, à la limite d'Ivry-sur-Seine.

 

 

Smithsonian National Museum of African American Arts and Culture, Washington (USA), David Adjaye architecte. © Nic Lehoux

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Exposition

Fernand Pouillon en son royaume de Belcastel

30/10/2020

300 Dans l’Aveyron, au château de Belcastel, qui fut la dernière demeure de Fernand Pouillon, deux expositions célébraient en octobre 2020, l’architecte visionnaire disparu en 1986 et longtemps décrié de son vivant. Avec « Architecture vivante », le photographe et cinéaste Stéphane Couturier s'est […]

Pascal Chombart de Lauwe et Etienne Chevreul-Demas, architectes. agence Tectone

Tectone - Portrait

30/10/2020

300 L’architecte urbaniste Pascal Chombart de Lauwe fonde Tectone en 1986 avec Jean Lamude (décédé en 1996). Etienne Chevreul-Demas devient associé en 2017. Bien que les normes complexifient la production des logements, l’agence Tectone, forte d’une expérience de trente ans dans le domaine, défend qu’il […]

Abonnés AMC

PHOTO - 22932_1370558_k3_k1_3176913.jpg

Référence: Maurice Blanc, moderne Grenoblois

29/10/2020

300 Le Grenoblois Maurice Blanc (1924-1988) consacre sa vie à l'architecture et à l'urbanisme avec une contribution originale qui se déploie entre 1950 et 1980. Maître d'œuvre engagé, il est l'un des initiateurs locaux de la formation permanente des architectes et un acteur politique municipal. Pour cet […]

Rendez-vous à suivre

5 rendez-vous d'architecture, à ne pas manquer ce […]

29/10/2020

300 Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. 1. Conquêtes spatiales, à Annecy Au tournant des années 1960, Jean-Louis Chanéac, Claude Costy et Pascal Häusermann imaginent un nouveau langage architectural aux formes organiques, exprimant une vision […]

Abonnés AMC

Projet pour l'Arena Porte de la Chapelle, Paris, SCAU et NP2F architectes

JO Paris 2024 : Grands équipements, petit souffle

28/10/2020

300 Les grands équipements qui seront bâtis à l'occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, le centre aquatique à Saint-Denis et l'Arena porte de la Chapelle, offrent des traductions sans ostentation aux injonctions légitimes à la modération environnementale. Au risque de manquer le […]

« Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel »,

Déconstruire la mythologie du bonheur - Livre

28/10/2020

300 Publié par le prestigieux Centre canadien d’architecture à l’occasion de l’exposition du même nom organisée dans ses murs l’an dernier, « Nos jours heureux, Architecture et bien-être à l’ère du capitalisme émotionnel » est un collage réflexif, richement illustré et nourri d’une belle variété de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital