DE LA COURBE AU PAYSAGE

Zoom sur l'image DE LA COURBE AU PAYSAGE
© Arch. départementales du Gard - PHOTO - 4498_292876_k2_k1_747431.jpg

LOTISSEMENT DU « PUECH DU TEIL », MAISON EN BANDE, NÎMES, 1968.Page de droite, vue rapprochée sur la façade. Ci-contre, en haut, élévations des accès privés. Ci-contre, expression graphique du motif de la façade principale sur rue.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Architecte méditerranéen imprégné des théories modernes corbuséennes, Joseph Massota construit dans les années 1960-1985, principalement dans le Sud de la France, des programmes d'une très grande diversité. Formé aux Beaux-Arts et à l'Institut d'urbanisme de Paris, il développe tout au long de sa carrière une approche singulière du projet, soucieux de l'inscription dans le paysage autant que des détails dans l'exécution. Témoins de ses recherches sur le nombre d'or et la biologie cellulaire, d'un usage spectaculaire de la courbe, ses réalisations mettent en valeur le talent des artistes - peintres, céramistes, photographes… - avec lesquels il collabore fréquemment. En 2015, sous l'impulsion du CAUE du Gard, la Drac a attribué le label « Patrimoine du XXe siècle » à neuf de ses édifices. À n'en pas douter, cela contribuera à la redécouverte d'une œuvre originale et symptomatique de la politique des grands chantiers des années 1960.

Joseph Massota est presque tombé dans l'oubli. Malgré un regain d'intérêt sensible et l'obtention du label « Patrimoine du XXe siècle » pour plusieurs de ses réalisations, peu de personnes peuvent aujourd'hui se targuer de connaître son œuvre - pourtant prolifique et originale. Né à Nîmes en 1925 dans une famille modeste, Joseph Massota a, très jeune, manifesté une attirance pour le dessin. Durant l'Occupation, réfractaire au service du travail obligatoire, il devient cartographe au sein du maquis Aigoual-Cévennes. Cette expérience, singulièrement, lui permet d'acquérir la maîtrise de l'échelle du grand paysage, qu'il investira ensuite dans ses différents projets. En 1945, porté par son goût et ses dispositions pour les arts, il entre aux beaux-arts de Montpellier en section architecture. L'année suivante, à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il intègre l'atelier d'Auguste Perret, début d'une longue et constante [...]

Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
PHOTO - 27440_1615983_k2_k1_3727448.jpg

Dossier détails : façades résilles

26/11/2021

300 À l'heure où les façades s'épaississent sous l'injonction de performance thermique et la quête d'une plus grande inertie, la création d'une sur-façade résillée découle d'un effet minimaliste, qui, le plus souvent, ne participe pas au clos-couvert. Les architectes cherchent à concilier ainsi […]

PHOTO - 27054_1596119_k3_k1_3684330.jpg

Référence : Faye et Tournaire, une modernité […]

26/11/2021

300 Les architectes Paul Faye (1928-2021) et Michel Tournaire (1929-2017) sont les inventeurs, au début des années 1970, de la « sitologie », une méthode d'insertion de l'architecture dans le paysage, qui apparaît en même temps que les premières alternatives écologiques. Formés aux beaux-arts de […]

Cérémonie de remise des prix de l’Équerre d’argent 2021

Équerre d'argent 2021 : la soirée en images

25/11/2021

300 La remise des prix de l'Équerre d'argent 2021 a eu lieu lundi 22 novembre, Station F à Paris, en présence des maîtres d’œuvre et des maîtres d’ouvrage des 25 réalisations nominées, des membres du jury 2021 présidé par Christian de Portzamparc, et des partenaires du prix. Retour en image sur cette […]

PHOTO - 27054_1596041_k2_k1_3684103.jpg

Les espaces intérieurs de Jacqueline Salmon

25/11/2021

300 Si Jacqueline Salmon s'est beaucoup intéressée à l'espace construit, qualifier son œuvre de photographie d'architecture serait réducteur. Futurs antérieurs, l'imposante monographie publiée aux éditions Loco témoigne de « toute une vie photosensible », pour citer Georges Didi-Huberman. En quarante […]

Le jury de l'Équerre d'argent 2021

Équerre d'argent 2021 : les dessous du palmarès

24/11/2021

300 "Une sélection réjouissante", "des œuvres généreuses, modestes ou fortes, intelligentes dans tous les cas", "de jeunes architectes en phase avec leur époque, qui réinventent leur métier"... Au cours des délibérations et pendant la cérémonie de remise des récompenses, les membres du jury de la 39e […]

Équipements de services publics à Neuvecelle (Haute-Savoie), nommés à l'Équerre d'argent 2021, MOA : Commune de Neuvecelle, architectes : Atelier PNG, Julien Boidot, Emilien Robin

Lauréat de l'Équerre d'argent 2021 : un ensemble […]

27/09/2021

300 A Neuvecelle, à côté d'Evian, une même parcelle accueille un ensemble d'équipements publics - gymnase, bibliothèque, écoles, maison de soins. Fruit de la collaboration de trois agences et d'un atelier de paysage, ces bâtiments offrent des parentés sans être similaires. Les superbes paysages […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital