Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre

Zoom sur l'image Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre
© Editions Parenthèses - Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Articles Liés

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en service cet été

Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son écroulement causant la mort de 43 personnes.

Peu de temps après le drame du pont de Gênes, les Editions Parenthèses réalisent un exploit: publier un ouvrage dont la très belle maquette et la superbe iconographie sont mises au service du texte, brillant, de Cyrille Simonnet, déjà auteur chez l’éditeur d’un livre de référence sur l’histoire du béton. Celui-ci, dont l’écriture est à la fois précise et littéraire, fait de l’histoire du pont Morandi un récit passionnant par la manière dont il se saisit du cas de l’ouvrage d’art pour élargir sa réflexion aux notions de résistance, de risque ou de catastrophe, le pont devenant le symptôme d’une société qui refuse le risque.

Du béton de Morandi à l’acier de Piano

Riccardo Morandi (1902-1989), qui est avec Pier Luigi Nervi la grande figure de l’ingénierie italienne du XXe siècle, eut un rôle novateur dans la précontrainte du béton (il déposa plusieurs brevets dès 1948), ce qui lui assura très tôt une renommée internationale. Cyrille Simonnet cite Michel Virlogeux, l’ingénieur des ponts à haubans (pont de Normandie, viaduc de Millau, etc.), selon lequel l’ouvrage de Gênes et les neuf kilomètres du pont-viaduc franchissant la lagune de Maracaibo, au Venezuela, sont dignes de figurer au côté du viaduc de Garabit (Cantal, Léon Boyer et Gustave Eiffel, 1888), du pont de Forth (Edimbourg, Adam, Baker, Fowler, 1890) et du ­Golden Gate (San Francisco, Strauss, 1937). Comme celui de Maracaibo, le pont de Gênes, plus exactement le viaduc autoroutier franchissant la rivière ­Polcevera, inauguré en 1967, porte la signature distinctive de Morandi, avec ses chevalets encastrés dans des piles en V et ses tabliers en cantilever ­soutenus par quatre tirants de faisceaux de câbles noyés dans une gaine de béton.

L'œuvre d'un maître

Dès le lendemain de la catastrophe, le Génois Renzo Piano offrait à sa ville la conception d’un nouveau pont qui, lui, serait en acier (ce qui serait aussi le moyen de faire travailler les chantiers navals Fincantieri). Oublié le béton, changement d’époque et de matériau. L’enquête est aujourd’hui entre les mains de la justice, tandis que les médias ont reproché au gestionnaire d’avoir considéré les autoroutes comme un tiroir-caisse et négligé l’entretien des ouvrages d’art. Le système des bras en béton précontraint était-il une erreur de conception originelle, comme l’ont prétendu certains? Cyrille Simonnet penche davantage pour l’hypothèse de la corrosion des fers faute de maintenance. Dans son livre érudit et documenté, il plaide pour la reconnaissance de l’œuvre d’un maître qui, selon le grand historien de l’architecture Bruno Zevi, "avait le goût du risque et de l’anormalité".

 

  • Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont, Cyrille Simonnet. Editions Parenthèses, collection Architectures, 2019, 128 p., 19?€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Argyroglo Martin - La Courneuve - Cité des 4000 - 40 X 50 - Tirage 5:30

La photo d'archi s'engage : vente d'œuvres au […]

01/07/2022

300 Ce samedi 2 juillet 2022, l'association Photographes et Architecture et la Galerie d'architecture organisent à Paris, une vente de tirages au profit des populations ukrainiennes. Les photographes de l'architecture se mobilisent pour l'Ukraine. Ce samedi 2 juillet 2022, l’association Photographes et […]

PHOTO - 28011_1645183_k3_k1_3793506.jpg

S'ancrer dans le paysage : un centre technique […]

30/06/2022

300 Conçu par l'agence grenobloise Brenas Doucerain, ce centre technique multifonctionnel s'intègre dans le grand paysage isérois en s'inspirant des bâtisses agricoles. Il fabrique une architecture située, magnifiant sans emphase des matériaux à faible impact environnemental. A forte dominante […]

PHOTO - 28011_1644869_k3_k1_3792535.jpg

Une ferme devenue équipement culturel dans le […]

29/06/2022

300 Dans un petit village du Nord, l'architecte Pierre Audat et l'agence KLV2D transforment cet ancien corps de ferme archétypale en équipement culturel. L'intervention affirme une écriture contemporaine qui n'écrase pas, mais souligne les qualités simples de l'existant. A Ennevelin (Nord), La Marque […]

Projet de réaménagement des abords de Notre-Dame de Paris, Bas Smets, Grau, Neufville-Gayet, vue aérienne du parvis

Bas Smets, Grau et Neufville-Gayet au chevet de […]

28/06/2022

300 C’est l’équipe menée par le paysagiste Bas Smets, et composée notamment des urbanistes de GRAU et de l’agence d’architecture Neufville-Gayet, qui a été choisie pour reaménager le parvis de Notre-Dame de Paris. À l'issu d'un dialogue compétitif entamé à l'automne 2021, qui permis à quatre équipes […]

PHOTO - 28011_1644917_k3_k1_3792654.jpg

Travelling sur l'Adour, un cinéma à Biarritz par […]

28/06/2022

300 L'architecte Farid Azib réhabilite et étend un cinéma à Biarritz, offrant à l'équipement une nouvelle façade manifeste et des terrasses ouvertes sur l'Adour. À Biarritz, le volume vide d'un ancien garage en bord d'Adour accueille la troisième salle du cinéma l'Atalante, qui profite de l'opération […]

PHOTO - 28011_1644872_k4_k1_3792567.jpg

À Niort, une usine devenue office de tourisme, par […]

27/06/2022

300 À Niort (Deux-Sèvres), l'ancien séchoir de l'usine de chamoiserie et ganterie Boinot fermée en 2005, devient un office du tourisme sous la houlette de Phytolab et Franklin Azzi. Le site, de 25 000 m2, doit son nom à l'ancienne usine de chamoiserie et ganterie Boinot, fermée en 2005. Dix ans plus […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital