Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre

Zoom sur l'image Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre
© Editions Parenthèses - Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont

Articles Liés

Le nouveau pont de Gênes signé Piano, mis en service cet été

Peut-être ce livre se serait-il appelé Naissance d’un pont, si le titre n’avait pas déjà été pris par Maylis de Kerangal pour son roman. Quoi qu’il en soit, "Autopsie d’un pont" retrace parfaitement l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son écroulement causant la mort de 43 personnes.

Peu de temps après le drame du pont de Gênes, les Editions Parenthèses réalisent un exploit: publier un ouvrage dont la très belle maquette et la superbe iconographie sont mises au service du texte, brillant, de Cyrille Simonnet, déjà auteur chez l’éditeur d’un livre de référence sur l’histoire du béton. Celui-ci, dont l’écriture est à la fois précise et littéraire, fait de l’histoire du pont Morandi un récit passionnant par la manière dont il se saisit du cas de l’ouvrage d’art pour élargir sa réflexion aux notions de résistance, de risque ou de catastrophe, le pont devenant le symptôme d’une société qui refuse le risque.

Du béton de Morandi à l’acier de Piano

Riccardo Morandi (1902-1989), qui est avec Pier Luigi Nervi la grande figure de l’ingénierie italienne du XXe siècle, eut un rôle novateur dans la précontrainte du béton (il déposa plusieurs brevets dès 1948), ce qui lui assura très tôt une renommée internationale. Cyrille Simonnet cite Michel Virlogeux, l’ingénieur des ponts à haubans (pont de Normandie, viaduc de Millau, etc.), selon lequel l’ouvrage de Gênes et les neuf kilomètres du pont-viaduc franchissant la lagune de Maracaibo, au Venezuela, sont dignes de figurer au côté du viaduc de Garabit (Cantal, Léon Boyer et Gustave Eiffel, 1888), du pont de Forth (Edimbourg, Adam, Baker, Fowler, 1890) et du ­Golden Gate (San Francisco, Strauss, 1937). Comme celui de Maracaibo, le pont de Gênes, plus exactement le viaduc autoroutier franchissant la rivière ­Polcevera, inauguré en 1967, porte la signature distinctive de Morandi, avec ses chevalets encastrés dans des piles en V et ses tabliers en cantilever ­soutenus par quatre tirants de faisceaux de câbles noyés dans une gaine de béton.

L'œuvre d'un maître

Dès le lendemain de la catastrophe, le Génois Renzo Piano offrait à sa ville la conception d’un nouveau pont qui, lui, serait en acier (ce qui serait aussi le moyen de faire travailler les chantiers navals Fincantieri). Oublié le béton, changement d’époque et de matériau. L’enquête est aujourd’hui entre les mains de la justice, tandis que les médias ont reproché au gestionnaire d’avoir considéré les autoroutes comme un tiroir-caisse et négligé l’entretien des ouvrages d’art. Le système des bras en béton précontraint était-il une erreur de conception originelle, comme l’ont prétendu certains? Cyrille Simonnet penche davantage pour l’hypothèse de la corrosion des fers faute de maintenance. Dans son livre érudit et documenté, il plaide pour la reconnaissance de l’œuvre d’un maître qui, selon le grand historien de l’architecture Bruno Zevi, "avait le goût du risque et de l’anormalité".

 

  • Morandi à Gênes, Autopsie d’un pont, Cyrille Simonnet. Editions Parenthèses, collection Architectures, 2019, 128 p., 19?€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 31228_1825717_k2_k1_4216420.jpg

Dossier détails : surélévations

09/12/2022

300 En milieu urbain, face à la rareté et à l'étroitesse du foncier, les opérations de surélévation sont devenues fréquentes. Quelle que soit l'échelle du projet, la démarche est souvent avantageuse : gagner de la surface à moindres frais, en se jouant des contraintes réglementaires. Plus généralement, […]

PHOTO - 31228_1825666_k2_k1_4216226.jpg

Le renouveau du site Richelieu de la BNF, par […]

08/12/2022

300 A Paris, le site Richelieu de la BNF rouvre enfin ses portes. Après douze ans de travaux menés par l'Atelier Gaudin, les bâtiments moult fois remaniés au cours des trois derniers siècles forment désormais un ensemble cohérent autour d'un jardin aménagé par Gilles Clément. Au cœur du IIe […]

Maison à Tassin-la-Demi-Lune (Rhône), VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, architectes

Une villa de verre et d'acier suspendue dans un […]

07/12/2022

300 Située dans le bourg de Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon, la Villa Béa est conçue comme un pavillon de jardin. Le projet imaginé par les agences VEDEA -Véronique Descharrières et LLA Lionel Leotardi, se trouve dans un site d’environ 3 000 m2 sans vis-à-vis avec l’espace public, et entouré d’un […]

PHOTO - 30893_1803479_k10_k9_4154612.jpg

Kam Bava - Portrait

08/12/2022

300 Kam Bava a étudié l'architecture à l'université de Manchester et à la London Metropolitan University, obtenant son diplôme en 2012. Entre 2009 et 2013, Kam Bava a travaillé au sein des agences David Chipperfield Architects de Berlin, Londres et Shanghai. Puis il a été l'un des associés de Witherford […]

PHOTO - 31228_1825711_k12_k1_4216395.jpg

Référence : Le cimetière du parc à Clamart, par […]

06/12/2022

300 Qu'il traverse le cimetière du parc à Clamart, la cité de la Plaine qui lui fait face ou encore Neufchâtel-en-Bray en Normandie, le passant le moins averti remarquera l'empreinte de Robert Auzelle (1913-1983). Reconnu pour son activité féconde, l'architecte, urbaniste, chercheur et enseignant s'est […]

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital