"DES LOGEMENTS-SERVICES POUR UNE POPULATION NOMADE", Augustin Rousseau, directeur du coliving chez Bouygues Immobilier

Zoom sur l'image DES LOGEMENTS-SERVICES POUR UNE POPULATION NOMADE, Augustin Rousseau, directeur du coliving chez Bouygues Immobilier
© Thierry Borredon - PHOTO - 28635_1679012_k9_k8_3865433.jpg

Articles Liés

Le coliving, modèle résidentiel d'avenir?

Dans le cadre de l'enquête "Le coliving, modèle résidentiel d'avenir?", Christine Desmoulins s'est entretenue avec Augustin Rousseau, directeur du coliving chez Bouygues Immobilier. Selon lui en France, ce marché devrait être multiplié par 5 ou 7 sur les cinq prochaines années. 

Quelle place le coliving prend-il dans la diversification de vos produits immobiliers ?
 
Depuis dix ans, les nouvelles façons de vivre et de travailler ont incité des start-up à créer cette offre locative pour apporter une solution adaptée aux jeunes actifs, prenant en compte leurs préoccupations, alors que le développement immobilier reposait depuis trente ans sur des produits défiscalisables pour les investisseurs. En 2018, nous nous sommes engagés sur ce marché, qui est moins variable que celui du coworking et qui apporte des réponses pertinentes à certains besoins. Avec des cycles courts composés de CDD ou même de CDI, de la fin des études à la stabilisation dans la vie, les jeunes n'ont souvent besoin d'un appartement que pour des périodes de quelques mois à un an. Ces logements-services doivent devenir un tremplin pour la vie, avec moins de mètres carrés mais plus de flexibilité spatiale et de prestations. Sans réinventer la poudre, il faut mettre à jour le logement locatif pour une population nomade où tout le monde peut vivre en partageant, sans toutefois y être contraint. Notre offre allie design, simplicité, flexibilité et convivialité : bar, cinéma, salle de réalité virtuelle, potager extérieur, salle de sport… A Bordeaux, dans un immeuble de bureaux réhabilité, une première résidence de 142 appartements offrira en 2023 des T1 de 22 à 30 m2 , des T2 de 30 à 38 m2 et quelques chambres en colocation de 14 m2 . Modulable avec ses portes coulissantes, un lit escamotable dans le faux plafond et des meubles multifonctions, l'appartement témoin du T1 (22 m2 ), étudié avec le studio Cutwork, améliore la perception de l'espace pour une totale autonomie et plusieurs niveaux d'intimité pour recevoir, manger, travailler ou dormir. Le loyer sera d'environ 830 €.
 
 
Quel est votre positionnement face aux leaders anglo-saxons ou aux start-up françaises ?
 
Fondée sur des unités de 100 à 300 appartements, notre démarche est plus large que celle des start-up, qui s'orientent vers de plus grands projets pour réaliser des économies d'échelle. Le marché du coliving grignote celui de l'appart-hôtel, dont les produits sont obsolètes, et celui du logement traditionnel. En France, il devrait être multiplié par 5 ou 7 en cinq ans. Des opérateurs internationaux veulent s'implanter, mais les process de montage et de développement étant compliqués, Bouygues Immobilier peut se positionner comme un excellent partenaire. En termes de joint-venture, nous n'excluons rien et avons déjà lancé un appel d'offres pour trouver un investisseur partenaire.
 
 
 
Propos recueillis par C. D.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital