Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983

Zoom sur l'image Disparition de Ieoh Ming Pei, prix Pritzker 1983
© UIA - Ieoh Ming Pei, architecte de la pyramide du Louvre

Architecte de renommée internationale, principalement connu en France pour la pyramide du Louvre, Ieoh Ming Pei est décédé dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 mai 2019, à l'âge de 102 ans. Plusieurs fois récompensé pour son architecture, il avait reçu le prix Pritzker en 1983.

Né le 26 avril 1917 à Canton, le jeune Ieoh Ming Pei quitte la Chine dès 1935 pour les Etats-Unis. Il étudie à l'université de Pennsylvanie à Philadelphie, puis au MIT (Massachusetts Institute of Technology) dont il sort diplômé d'architecture en 1940. Il commence sa vie professionnelle en rejoignant le Comité américain de recherche de défense nationale, pour lequel il analyse la structure des villes japonaises à des fins militaires. Cet engagement lui permettra d'obtenir la nationalité américaine en 1954.

Ode au modernisme

Encore jeune praticien, il reprend ses études sur les bancs de Harvard, où il passera une maîtrise d'architecture, en 1946, sous la tutelle du célèbre Walter Gropius, fondateur du Bauhaus. Intimement convaincu que l'architecture est un équilibre entre tradition et modernité, le style du constructeur sino-américain, principalement fondé sur les formes abstraites, sera ainsi teinté de Bauhaus, mais aussi influencé par Le Corbusier et Frank Lloyd Wright.

 

Après quelques années d'enseignement comme professeur assistant à la Harvard Graduate School of Design, il part à New York. D'abord architecte pour le promoteur Webb & Knapp, il crée, en 1955, son agence avec deux associés, laquelle deviendra l'une des plus influentes des Etats-Unis. Plusieurs projets à grande échelle ponctuent les débuts de l'agence, notamment des études en faveur du renouveau urbain à Washington, Boston et Philadelphie. Fidèle au modernisme du Bauhaus, Pei développe une approche presque minimaliste dans ses premiers marchés publics. Mais c'est en 1963, à la mort du président Kennedy, que l'architecte s'affirme sur la scène américaine en concevant, sur commande de l'ancienne première dame, Jackie Kennedy, la bibliothèque présidentielle à Boston, achevée en 1979. D'autres réalisations marqueront la carrière de l'architecte, en particulier le Centre national pour la recherche atmosphérique à Boulder, ou l'hôtel de ville de Dallas, projet de pyramide inversée qui préfigure celle du musée du Louvre. Il continue de se faire connaître au cours des années 1970 avec plusieurs projets de musées et de tours aux Etats-Unis, avant de retourner en Chine.

La pyramide controversée

Reconnu à l'international dès la fin des années 1970, Pei voit sa réputation grandir encore après le projet du Louvre. C'est en 1983 que le président François Mitterrand, élu en mai 1981, le désigne pour moderniser le musée du Louvre. L'architecte sino-américain imagine alors une pyramide de verre comme signal de l'entrée principale du musée. Initialement controversé, le nouveau musée ouvre six ans plus tard, en 1989, et devient très rapidement un modèle architectural. Le concept sera ensuite décliné par Pei et d'autres à travers le monde, notamment au Rock & Roll Hall of Fame Museum de Cleveland, livré en 1995.

 

Retenu pour concevoir la tour de la Banque de Chine à Hong Kong, il reçoit, en 1983, le prix Pritzker. Alors que l'agence réalise encore de grands projets, dont le musée Miho à Shiga (Japon) en 1997, le musée historique allemand à Berlin en 2003, et le musée d'art islamique de Doha, au Qatar, Pei se consacre à des projets plus personnels avec notamment son dernier grand chantier en Chine, le musée de Suzhou, livré en 2006.

 

Ieoh Ming Pei a reçu de nombreux prix, comme la médaille d’or pour l’architecture de l’Académie américaine des arts et des lettres en 1979 et la grande médaille d'or de l'Académie d'architecture, à Paris, en 1981. Membre de nombreuses académies d'art prestigieuses, il a été élu membre de l'Académie française des Beaux-arts en 1983.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence étudiante de 232 chambres à Palaiseau (Essonne), l’AUC (architecte), Batigère (maître d’ouvrage)

L'AUC, loger des étudiants à Saclay

26/05/2020

300 Dans cette opération de logements étudiants d'envergure livrée sur le plateau de Saclay, l'AUC imagine des colocations et des studios autour d'un vaste jardin paysagé et d'espaces de rencontre intérieurs. En dialogue avec une autre résidence universitaire, rose, construite en 2016 par 51N4E et […]

Marc-Antoine Richard-Kowienski et Anne-Julie Martinon architectes, agence Maaj

Maaj architectes - Portrait

02/06/2020

300 Anne-Julie Martinon et Marc-Antoine Richard-Kowienski ont étudié à Paris-Belleville. Ils ont fondé l’agence Maaj en 2011. La première réalisation de l'agence Maaj, un chalet en mélèze à Arêches-Beaufort (Savoie), réinterprétation des fermes de la région, a été lauréat du palmarès des lauriers de la […]

Rénovation Ecole Ingénieurs d’Yverdon-les-Bains HEIGVD. Nouveaux aménagements par inroom Geneviève Héritier (2014-2019)

Couleurs et spatialités différenciées, pour la […]

29/05/2020

300 En Suisse, l’école d’ingénieurs d’Yverdon-les-Bains a bénéficié d’une rénovation complète qui se démarque par la qualité des aménagements intérieurs. L’utilisation de la couleur devient un support d’attractivité et de différenciation des espaces. Tout en valorisant l’architecture de béton du […]

Geneviève Héritier, fondatrice d'inroom,concepteur d'espace et coloriste

"La couleur est un allié essentiel pour faire le […]

29/05/2020

300 Spécialisée dans l’aménagement d’espaces collectifs publics et professionnels, l'agence suisse Inroom fait le lien entre l’architecture et les utilisateurs pour augmenter le bien-être et valoriser l’espace. Depuis quinze ans, elle crée des intérieurs pour des lieux sensibles tels que les hôpitaux, […]

Nommée à l'Équerre d'argent 2019, catégorie Habitat, résidence La Quadrata à Dijon (Côte d’Or), Sophie Delhay (architecte), Grand Dijon Habitat (maître d’ouvrage)

A Dijon, Sophie Delhay milite pour l'art d'habiter

28/05/2020

300 Le confinement imposé à tous pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a mis en lumière les maux de l'habitat, trop étroit, peu ouvert sur l'extérieur, surtout trop figé, donc inadapté aux évolutions des modes de vie. Pourtant, des architectes explorent depuis longtemps des alternatives à la […]

Equerre d'argent 2020, les candidatures sont ouvertes

Equerre d'argent 2020: les candidatures sont […]

28/05/2020

300 Décernée depuis 1983, le prix de l'Equerre d’argent a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production architecturale réalisée sur le territoire français. Participez à la 38e édition en proposant votre réalisation avant le 11 septembre 2020 à minuit. Qui succèdera à la résidence […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital