Dossier détails : atrium et passerelles

 

 

Parmi les multiples stratégies visant une plus grande efficacité énergétique, le principe de l'atrium est aujourd'hui fréquemment retenu dans la conception d'édifices publics ou de bâtiments tertiaires. Mais il ne suffit pas de regrouper les surfaces utiles autour d'un vide qui fait office de tampon thermorégulateur pour faire acte d'architecture. Réinterprétation de la forme traditionnelle du patio, héritée des régions chaudes, les atriums modernes sont avant tout des espaces fonctionnels : ils éclairent, ils distribuent et rassemblent, on y habite, la vie et la convivialité s'y développent. Au-delà de leur fonction de relier les espaces et les niveaux en échappant aux tunnels sombres des noyaux de circulation, les escaliers et les passerelles qui les franchissent les font vivre ; très souvent, ils sont des éléments essentiels à leur identité. Leur dessin participe de la mise en scène d'un espace de la vie sociale, jusqu'à devenir emblématiques de certains bâtiments.

Sommaire du dossier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital