DOSSIER

Dossier détails : façades de briques en relief

 

 

La maniabilité de la brique a satisfait nombre de bâtisseurs pour réaliser des façades où lecture structurelle et illustration symbolique se marient. Depuis la ziggourat d'Ur, 2000 ans avant J.-C., jusqu'aux châteaux industriels du XIXe siècle, les changements de nu entre les appareillages maçonnés dessinent des effets de style qui caractérisent une époque, tout en se révélant plus économiques que la pierre sculptée. Les architectes contemporains n'ont pas renoncé à ces effets ornementaux, quoique l'abstraction soit le plus souvent de mise. Les lits de briques sont savamment calepinés et, même peu saillants, leur impact décoratif s'exacerbe sous la lumière rasante. La prégnance de la trame n'est pas contrainte par la taille du module. Métier encore très artisanal, le briquetier peut concevoir sur demande un moule singulier au relief inattendu, polygonal ou sphérique. Parfois, une sobre ponctuation suffit à créer un décor en relief. Les technologies numériques, assistant l'architecte dans la décomposition du motif, permettent des figures complexes en trompe-l'œil.

Sommaire du dossier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital