L'annuel 2022 d'AMC est paru

Zoom sur l'image L'annuel 2022 d'AMC est paru
AMC n°310 - décembre 2022, janvier 2023, couverture

Retrouvez dans l'annuel 2022 d'AMC qui vient de paraître (n°310 - décembre 2022-janvier 2023), disponible en format numérique: les projets lauréats et finalistes de l'Équerre d'argent, la sélection des 100 réalisations de l'année et la rétrospective des événements marquants (livraisons, chantiers, concours, patrimoine, prix, disparitions, expositions, livres).

Édito

Éponge poreuse

L'architecture est une discipline poreuse. C'est une éponge qui absorbe les soubresauts et les questionnements du monde en tentant, à son niveau, d'apporter ses propres solutions. En ces temps troublés, où se cumulent dangers sanitaire, climatique, écologique, énergétique et même militaire, l'architecture est en plein bouleversement et chacun s'accroche à ce qui lui semble être une certitude. Il y a ceux, marqués par les écrits du philosophe Bruno Latour disparu en octobre, pour qui l'architecture doit absolument réconcilier nature et société sur toute l'épaisseur de la pellicule terrestre - incluant le sous-sol et la basse atmosphère -, cette « zone critique » dont l'homme n'est que l'un des composants (lire p. 30).

 

Il y a ceux, plus traditionnellement, qui rappellent l'irréductibilité de la condition matérielle de tout bâtiment, comme Paul Chemetov et Marc Mimram, dans leur tout récent opuscule, intitulé Construire (Editions du Linteau) : « Les façons de faire actuelles ne peuvent faire l'impasse sur la matérialité. Un bâtiment n'est pas un hologramme, il pèse des tonnes, il est fait de béton, de bois, de verre, de métal, de paille ou de chanvre s'il le faut, mais il est. » La nouvelle ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, se confiait quant à elle, en octobre, sur les vertus réparatrices de l'architecture et sa capacité à redonner de l'espoir : « Dans mon enfance passée à Beyrouth pendant la guerre civile, j'avais une vision des destructions et des éclats d'obus dans les immeubles. Ensuite, j'ai eu une vision de la reconstruction, avec des bâtiments nouveaux qui émergeaient. Chaque projet dans la ville était comme une victoire contre la haine et la mort. » Enfin, il reste - malgré tout, pourrait-on dire - la dimension artistique, rappelée le 21 novembre par Gilles Perraudin, lors de la remise de l'Equerre d'argent à Emmanuelle et Laurent Beaudouin et Ivry Serres pour la médiathèque de Grasse : « L'harmonie des masses bâties, l'ordonnancement des éléments dans une hiérarchie claire, la simplicité comme réponse à une immense complexité, tout cela demande un art. Un art exigeant, difficile, un art du dialogue, de la coopération, de l'équilibre entre les forces contradictoires unissant la pensée et la matérialité de l'œuvre. » Sans nul doute, quelles que soient les mutations à venir, l'architecture devra demeurer tout cela à la fois : partie intégrante du vivant pris dans sa globalité, science de la construction au service d'une forme, solution artistique et message d'espoir et de réconfort.

 

Gilles Davoine, rédacteur en chef

 

L'annuel 2022 d'AMC est paru
Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
PHOTO - 9330_588386_k2_k1_1426985.jpg

Dossier détails : Nez de dalle

27/01/2023

300 A rebours de la mode des enveloppes continues, nombre d'architectes exhument un élément de modénature historique pour habiller leurs projets : les corniches. Mais ils ne se contentent pas d'apposer des éléments de décor en débord de la façade isolée. Epaissies, les corniches deviennent des […]

Latour ou le retour de la philosophie en […]

26/01/2023

300 Enquête dans le monde de l'architecture, pour prendre la mesure des apports de Bruno Latour (1947-2022) à cette discipline. Comment les architectes mobilisent-ils, dans leur pratique et recherche, les notions et outils de celui qui fut tout à la fois sociologue, anthropologue et philosophe des […]

Fauteuil avec Pilati, tapis Constellations avec une literie Mobilier national, PINTO

Maison & Objet et in the City, en bleu, or, et […]

26/01/2023

300 Malgré le froid, les grèves, le public s’est déplacé en nombre pour la semaine de célébration du design du 18 au 23 janvier 2023. Dans Paris ou jusqu’aux halls du Salon de Villepinte, parcours en couleurs. Retour sur ce qu'il faut retenir de cette édition 2023, où en dépit des teintes officielles à […]

Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018

L'indien Balkrishna Doshi, prix Pritzker, est […]

25/01/2023

300 Il était le premier Indien récompensé par la plus prestigieuse des distinctions en architecture, le prix Pritzker 2018. Balkrishna Doshi est décédé le 24 janvier 2023 à Ahmedabad (Inde), à l'âge de 95 ans. Son architecture explore à travers le modernisme, les relations entre les besoins fondamentaux […]

Balkrishna Doshi lauréat du prix Pritzker 2018 - Indian Institute of Management, Bangalore

Retour en images sur 10 réalisations de Balkrishna […]

12/03/2018

300 Récompensé en 2018 pour sa longue carrière, Balkrishna Doshi est le premier architecte indien à recevoir le prestigieux prix Pritzker. Parmi ses réalisations - institutions, programmes mixtes, habitations, espaces publics, galeries et résidences privées - nombre d'entre elles sont situées à […]

Jeune architecture : appel à candidatures pour les femmes de moins de 40 ans

Jeune architecture : AMC s’engage pour la […]

11/01/2023

300 Parce que le monde de l’architecture peine à visibiliser la pratique des professionnelles dans la maîtrise d’œuvre et les métiers de l’architecture, la rédaction d’AMC s’engage pour valoriser les jeunes talents féminins d’aujourd’hui. Un appel à candidatures est ouvert aux femmes moins de 40 ans, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital