ÉQUERRE D’ARGENT 2006 / NOMINÉ – JEAN NOUVEL - MUSÉE DU QUAI BRANLY

Articles Liés

ÉQUERRE D’ARGENT 2006 / NOMINÉ – NASRINE SERAJI – EXTENSION DE L’ÉCOLE D’ARCHITECTURE

ÉQUERRE D’ARGENT 2006 / NOMINÉ – PASCALE GUEDOT – INSTITUT DE FORMATION

PREMIÈRE ŒUVRE 2006 / NOMINÉ – ACHIM VON MEIER ET NICOLAS FAVET – ÉQUIPEMENT LUDIQUE ET[...]

Juché sur pilotis, le plateau du musée (élancé sur 220 m) est en retrait de la rue de l’Université et du quai Branly. Sa caractéristique est d’abord topographique : en recul et décollé du sol.

À partir de cette situation de projet, s’articulent les éléments du programme traités par fragmentation et jouant avec le plateau principal que l’architecte a imaginé « sans façade ».

La majeure partie du terrain est occupée par un jardin qui s’étend sur 1,8 hectare. Imaginé par Gilles Clément, planté de 180 arbres et de nombreuses espèces végétales, le jardin file sous le musée. Le musée lui-même se compose de quatre bâtiments distincts possédant chacun une identité propre. Au centre du site, le bâtiment principal sur pilotis recèle cinq niveaux dédiés à la préservation et à la valorisation des œuvres, mais aussi à l’enseignement et à la recherche.

En prise directe avec le quai Branly, un édifice administratif offre au promeneur longeant la Seine un mur végétal conçu par le botaniste Patrick Blanc. Sa façade, prolongement de l’immeuble haussmannien contre lequel il est appuyé, est raccordée à une immense palissade de verre en front de Seine, de 200 mètres de long et de 12 mètres de haut. Celle-ci constitue un premier sas d’accès au musée et à ses activités et fait office de masque sonore côté quai et côté rue de l’université. Le musée quant à lui expose 3 500 objets d’une collection qui en comprend 300 000 (plus de 70 000 objets proviennent du Maghreb, d’Afrique subsaharienne et de Madagascar) et consacre près de 5 000 m2 à des expositions temporaires. Les 3 500 oeuvres exposées sur le plateau des collections permanentes sont présentées dans un vaste espace sans cloisons, réparti en grandes « zones » continentales : l’Afrique, l’Asie, l’Océanie et les Amériques. Les objets sont accessibles au plus grand nombre grâce à différents niveaux d’informations : cartels, textes ou multimédias incluant photographies, films et musiques. Le public peut également bénéficier d’un théâtre de 500 places, d’une salle de projection, de plusieurs salles de cours, d’un salon de lecture et d’une médiathèque (180 000 volumes et 700 000 documents photographiques et sonores), avec un cabinet de consultation des fonds précieux. En complément du plateau des collections permanentes, 10 expositions temporaires sont prévues par an. Au sud, le bâtiment de la rue de l’Université, accueille une librairie ouverte au public, les étages aux plafonds décorés par des artistes aborigènes étant réservés aux ateliers de restauration des œuvres. Au sommet des espaces d’exposition, un restaurant panoramique ouvre sur la Tour Eiffel.

Visitez le site de l’architecte : http://www.jeannouvel.com/

  • Lieu : 29-55, quai Branly et 222, rue de l'Université, Paris 7e
  • Maîtrise d’ouvrage : Établissement public du musée du quai Branly
  • Maîtrise d'oeuvre : Ateliers Jean Nouvel. Chefs de projet : Françoise Raynaud (concours, études), Didier Brault (études, chantier), Isabelle Guillauic (chantier). Concepteurs associés : Acanthe – Gilles Clément (paysage), AIK – Yann Kersalé (plasticien), Patrick Blanc (mur végétal)
    Bureaux d'études : Ingerop (structure béton et charpente métallique, étanchéité), OTH (CVC, électricité, plomberie et ascenseurs, coordinateur SSI). ODM Gemo, organisation pilotage et coordination.
    COSSEC, sécurité prévention santé. Veritas, contrôle technique.
  • Surface : 76 500 m2 SHOB, 40 660 m2 SHON. Terrain 25 100 m2.
  • Coût : 204,3 M € TTC

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre de la Culture et de la Communication

Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des […]

08/07/2020

300 La femme politique et chroniqueuse médiatique Roselyne Bachelot succède à Franck Riester à la tête du ministère de la Culture et de la Communication. Elle s'installe rue de Valois au moment où le monde de la Culture, dont les architectes, subit durement le contrecoup de la crise sanitaire. Mis à mal […]

Lettre ouverte des enseignants contractuels et vacataires des écoles d'architecture

Lettre ouverte: quand l'Etat entretient la […]

08/07/2020

300 Quelques heures seulement après sa nomination, la nouvelle ministre de la Culture Roselyne Bachelot a pu découvrir une lettre ouverte signée des enseignants des écoles d'architecture et dénonçant la précarité de leurs confrères contractuels et vacataires. Une action lancée le 4 mars 2020, qui […]

Restructuratin de la caserne Lourcine (Paris XIIe) pour accueillir la faculté de droit de Paris 1, Chartier Dalix architectes

Un théâtre de verdure pour une université, […]

07/07/2020

300 Pascale Dalix et Frédéric Chartier installent la faculté de droit de l'université Paris 1 dans l’enceinte de la caserne Lourcine (Paris XIIIe arr.). Place d'Armes transformée en théâtre verdure, hauteurs de plancher retrouvées et matériaux ancestraux révélés, les architectes ont adapté le lieu à ses […]

Lauréat ex-aequo du prix W 2020, Julien Picard et Julien Desbat, École nationale supérieure d'architecture de Nantes, France, avec le projet

Les lauréats du prix W 2020 en images

07/07/2020

300 Consacré depuis 14 ans au travail sur l'existant et à la "greffe architecturale", le prix W organisé par la Fondation Wilmotte tient une place de choix parmi la kyrielle de concours d'idées censés stimuler l'inventivité des étudiants en architecture et des jeunes diplômés. L'édition 2020 de la […]

CONCOURS ACIER 2020.PREMIER PRIX EX AEQUO Machine à paysage (réécriture d’un site abandonné à Montpellier) Caroline Desplan, ENSA Paris-Belleville

Concours Acier 2020, un palmarès sous […]

06/07/2020

300 Ils étaient 12 finalistes à se présenter devant le grand jury du concours Acier 2020 organisé par ConstruirAcier. Le sujet: "Turbulences, l’architecture face aux mutations climatiques et aux risques naturels». Zoom sur les quatre lauréats distingués qui, selon le président du jury, l’architecte […]

Prix Architecture Résiliente Innovante des Pays de la Loire 2020

Les candidatures au PARI 2020, le prix […]

06/07/2020

300 Avec la création du PARI, le prix Architecture Résiliente Innovante de la région des Pays de la Loire, la Maison régionale de l’architecture des Pays de la Loire souhaite mettre en valeur la créativité, la responsabilité sociale et environnementale qui s’expriment sur son territoire, à travers des […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital