Fabienne giboudeaux, adjointe au maire de paris* « respecter le tissu historique et opter pour des programmes innovants »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Fabienne giboudeaux, adjointe au maire de paris* « respecter le tissu historique et opter pour des programmes innovants »
PHOTO - portrait de FG.jpg

Pourquoi et comment continuer à produire de nouveaux logements sociaux à Paris, où le foncier disponible est rare?

À Paris, le prix des logements a presque triplé en dix ans et les personnes les plus modestes et issues des classes moyennes n’ont plus la possibilité de louer ou d’acheter. Le logement social est devenu leur seule possibilité de vivre à Paris. Le renouvellement urbain, l’achat par des opérateurs publics d’immeubles destinés à la vente à la découpe, la transformation d’immeubles de bureaux en logements représentent des marges de manœuvres qui permettent de faire évoluer la ville. La Siemp (société immobilière d’économie mixte de Paris) a, par exemple, transformé des immeubles insalubres en immeubles de logements sociaux de grande qualité environnementale et architecturale. Cette opération de renouvellement urbain, tout en s’insérant dans le parcellaire existant, a produit plus 3 000 logements sociaux à Paris en moins de dix ans.

Comment opérer dans un tissu urbain compact ?

La rénovation du quartier Fréquel-Fontarabie dans le 20e arrondissement a démontré que l’on peut à la fois respecter le tissu historique et opter pour des programmes innovants. Le projet de rénovation a été élaboré avec la participation des habitants à travers plusieurs ateliers d’urbanisme. La hauteur des nouveaux bâtiments, le maintien ou non des immeubles anciens, le tracé des nouvelles voies et cheminements ont été largement déterminés par l’expertise citoyenne des habitants.

Le fait de considérer le parcellaire existant, dans ces quartiers populaires, comme une identité topographique et historique à préserver a été largement soutenu par les habitants et les associations locales. Ce sont des éléments qui contribuent au bien-être subjectif des gens, et qui ont été souvent ignorés par les urbanistes. Dans ces quartiers, grâce au choix prioritaire du logement social, nous avons mené une expérience urbaine de préservation des identités sociales, topologiques et historiques en les associant à des choix techniques de rénovation et de construction très écologiques. Un programme de rénovation urbaine ainsi conçu s’inscrit sans doute mieux dans la durée qu’un programme hors sol et hors histoire comme il en existe trop à Paris.

* Chargée des espaces verts et de la biodiversité, présidente de la Siemp de 2006 à 2008.

Fabienne giboudeaux, adjointe au maire de paris* « respecter le tissu historique et opter pour des programmes innovants »
PHOTO - _3d_Q.jpg

Eva samuel Logements, équipements et espaces publics Paris 20E

Au cœur du quartier populaire de la Réunion, l’îlot Fréquel-Fontarabie se caractérise par un tissu urbain hétéroclite. Entremêlés dans un parcellaire faubourien compact, des friches artisanales, des logements des années 1970 et de […]

CARTE - _P031_PLAN_MASSE_NB.ai

Rcr Équipements et espace public Barcelone

Pensés par Cerdà comme des espaces non bâtis partagés, les cœurs d’îlots de l’Eixample à Barcelone ont été grignotés par des extensions privées. Industrialisation et spéculation ont intensifié le phénomène pour finalement faire […]

PHOTO - _perspective2-ANMA_Q.jpg

Anma Aménagement urbain Mulhouse

Le vaste quartier populaire Vauban-Neppert (5 000 habitants, 2 700 logements) est constitué d’un tissu résidentiel ouvrier hérité du XIXe siècle. En pleine déqualification urbaine et sociale, il peine à garder son attractivité […]

PHOTO - SMP-PHT-01.jpg

Rmdm 10 logements sociaux Paris 18e

La viabilisation et l’aménagement de l’étroite impasse Dupuy – moins de 4 m de large – fait partie du programme d’éradication de l’habitat insalubre du quartier de la Chapelle. Deux parcelles de moins de 250 m2 chacune, occupées […]

PHOTO - Plan - A.ai

Tandem Étude urbaine Amiens

Peu convaincue par les constructions en cœurs d’îlots réalisées jusque-là dans le respect de son PLU (vis-à-vis important avec l’existant, mauvaise gestion du stationnement…), la ville d’Amiens a invité quatre agences à réfléchir […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital