Façades Epaisses

  • Actualités
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Les façades des bâtiments neufs et la plupart des restaurations récentes comportent une isolation. Quel que soit son emplacement (en doublage intérieur, à l’extérieur, répartie ou en remplissage d’une ossature) la matière isolante est invisible dans le mur fini. La rendre perceptible relève donc de la décision de l’architecte. Un parement étant indispensable, l’isolation n'est identifiable que de manière indirecte, par déduction, en considérant notamment l’épaisseur de la paroi et la nature du parement extérieur. L’éventail des matières et des modes de pose disponibles permet à l’architecte de composer sa façade avec une grande liberté, y compris celle de tricher. Par exemple en plaquant un bardage bois, suggérant une isolation par l’extérieur, directement sur un voile en béton. À Lyon Confluence, Emmanuelle Colboc a recherché l’effet inverse en optant pour une isolation extérieure protégée par des plaques de parement minces mais rigides, qu’un enduit unifie pour créer de vastes surfaces homogènes, à l’opposé de la discontinuité du calepinage traditionnel. À Lyon également, Jean-Paul Viguier exprime de façon spectaculaire l’isolation extérieure d’un immeuble réhabilité sous la forme symbolique d’un matelas protecteur. Ainsi, au-delà de la recherche légitime de l’efficacité énergétique, la façade demeure un enjeu plus architectural que technique.

PDF de l'article

Façades Epaisses

Les façades des bâtiments neufs et la plupart des restaurations récentes comportent une isolation. Quel que soit son emplacement (en doublage intérieur, à l’extérieur, répartie ou en remplissage d’une ossature) la matière isolante […]

PHOTO - IMG_3036.jpg

Jean-Paul Viguier et Associés Façade matelassée

Ce bâtiment en béton, construit en 1958 et surélevé en 1988, semblait démodé au milieu d’immeubles plus récents. EDF l’a choisi pour réaliser une réhabilitation exemplaire dans l’esprit du Grenelle de l’environnement. Le cahier […]

PHOTO - 6_MG_0665 copy.jpg

Du Besset-Lyon Carosserie métallique homogène

Ce projet s’inscrit dans la trame végétale d’un urbanisme de ville jardin. Les 60 logements sont répartis dans deux immeubles bien identifiés : un bâtiment collectif R 5 en L dans l’angle nord et quatre maisons mitoyennes R 1 en […]

PHOTO - 2 - Dupleix 30.jpg

Michelle Lenne-Haziza Façades avancées

Ces deux immeubles dessinés par André Calmette ont été édifiés en 1968 pour des officiers supérieurs affectés à la caserne Dupleix voisine. Leur rénovation s’imposait pour restaurer le clos-couvert, améliorer les performances […]

DESSIN - _détails enduit_nettoye_NB.ai

Emmanuelle Colboc Ciment armé de fibres de verre

L’architecture du projet répond en premier lieu à sa situation urbaine. Le terrain de forme rectangulaire allongée présente une longue façade sur le cours Bayard au nord. Cette implantation a permis d’orienter un grand nombre de […]

DESSIN - _Coupe1_Q.jpg

Eliet & Lehmann Double mur de brique

Cet ensemble, implanté dans le tissu urbain dense du centre de La Courneuve, se compose de six bâtiments de tailles décroissantes, depuis un immeuble collectif R 5 aligné sur la rue de La Convention au nord, vers le cœur d’îlot au […]

DESSIN - _AMC_BOURGON_Det 1_NB.ai

Ilhem Belhatem Béton de chanvre projeté

Un bâtiment R 4 a permis de créer huit logements traversants (sauf au rez-de-chaussée), dans une étroite « dent creuse ». Une démarche de conception bioclimatique justifie […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital