"Faire Paris": un appel à projets sur mesure pour les architectes

Zoom sur l'image Faire Paris: un appel à projets sur mesure pour les architectes
© Pavillon de l'Arsenal - FAIRE Paris, accélérateurs de projets urbains et architecturaux innovants du Pavillon de l'Arsenal, de la métropole parisienne et de la Ville de Paris

Articles Liés

Inventons la Métropole du Grand Paris: 420 candidats déclarés

Appel à projets: Inventons la métropole du Grand Paris

La grande quête de l'innovation suit son cours en Île-de-France. Alors que l'appel à projets "Inventons la métropole du Grand Paris" bat son plein, le Pavillon de l’Arsenal et la métropole parisienne, en partenariat avec la Ville de Paris, lancent la plate-forme FAIRE, pour soutenir les travaux d'architectes et d'étudiants déjà engagés dans l'exploration de nouvelles pratiques architecturales et urbaines. Ou comment re-faire, encore, Paris ?

Sûrement échaudés par la polémique "Réinventer Paris" qui avait miné la profession en 2016 (de nombreux architectes avaient alors regretté le non-encadrement, par la Ville, de la rémunération des concepteurs des projets par les promoteurs, mandataires des groupements candidats), la Mairie de Paris, la métropole parisienne et le Pavillon de l'Arsenal lancent un appels à projets innovants réservé aux architectes. Pas de site imposé à réinventer cette fois-ci, c'est la recherche appliquée qui est au cœur du sujet. Destiné aux professionnels ainsi qu’aux étudiants des écoles d’architecture porteurs de projets architecturaux ou urbains expérimentaux, l'appel propose d'intégrer la plate-forme FAIRE, "facilitateur de mise en œuvre de prototypes à échelle , de nouveaux process, matériaux et programmes de construction". Soutenue par l’Ordre des architectes en Île-de-France (Croaif), quatre écoles d’architecture (Paris-Belleville, Marne-la-Vallée, Paris Val-de-Seine et Versailles), des industriels, des acteurs économique et de l’immobilier, FAIRE s’appuie également sur un réseau international d’experts : Carlo Ratti (Senseable Lab, MIT, Boston), Ricky Burdett et Richard Sennett (LSE Cities, Londres), qui contribueront à enrichir les expérimentations proposées. FAIRE s'engage à financer ou aider à trouver les financements pour tous les projets sélectionnés.

Avant-garde

"Nous voulons permettre à de jeunes architectes ainsi qu’à des étudiants de tester leurs solutions grandeur nature. FAIRE confortera le rôle d’avant-garde de Paris en matière d’urbanisme temporaire, tactique et innovant", explique Jean-Louis Missika, adjoint à la maire de Paris, chargé de l’urbanisme et de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, dans un communiqué de presse du Pavillon de l’Arsenal. Construction de prototypes, urbanisme tactique, matériaux expérimentaux, etc. La première récolte des projets innovants est ouverte. Elle se termine le 13 mars 2017 et d’autres suivront. À la fin de chaque session, l’équipe et les partenaires de FAIRE sélectionneront des projets, dont les porteurs seront ensuite auditionnés pour intégrer le programme. Les projets retenus seront accompagnés dans toutes leurs étapes : conception, réalisation, valorisation et financement.

 

Les candiats sont invités à proposer leurs projets via le site www.faireparis.com. Et, puisque la formule d'appel à projets innovants imaginée par la Ville a déjà fait ses preuves, un grand "Meet-up" sur le modèle de celui qui avait rythmé Réinventer Paris sera organisé le 20 février 2017 au Pavillon de l'Arsenal, pour rencontrer l'équipe de FAIRE et tous les porteurs de projets.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 16 au 22 mai

16/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Formes et lumière Jusqu’au 16 mai, à la galerie d’Architecture, à Paris Exposition de la photographe Gitty Darugar qui […]

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, Yves Bayard & Henri Vidal architectes, 1985

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, […]

13/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus