Felice Varini s’empare de la cité de Carcassonne

Zoom sur l'image Felice Varini s’empare de la cité de Carcassonne
© André Morin - Felice Varini “Cercles concentriques excentriques” Carcassonne 2018 7e édition d'IN SITU Patrimoine et art contemporain aux château et remparts de la cité de Carcassonne, Porte d'Aude

Le Centre des monuments nationaux a choisi de célébrer le 20e anniversaire de l’inscription de la cité de Carcassonne au Patrimoine mondial de l’Unesco en faisant appel à l’artiste Felice Varini. Invité dans le cadre de la 7e édition d’In Situ Patrimoine et art contemporain, il a réalisé une œuvre sur le versant ouest de la cité qui fut, au XIXe siècle, le théâtre des premiers travaux de restauration de Viollet-le-Duc, visibles depuis la ville basse. Les « Cercles concentriques excentriques » sont visibles en libre accès depuis la montée d’Aude jusqu’au 30 septembre 2018.

Felice Varini est internationalement reconnu pour ses interventions dans l’espace urbaine. Il conçoit et réalise ses peintures en définissant un point de vue à partir duquel une forme géométrique se développe en prenant appui sur l’architecture. Dès que l’on quitte ce point de vue, dès que le spectateur se déplace, la forme de l’anamorphose se fragmente et engendre une infinité d’autres points de vue. En s’inspirant de l’architecture de la cité, Felice Varini a défini une succession de « Cercles concentriques excentriques » qui modifieront profondément la perception spatiale du lieu et la vision du monument. L’œuvre se déploie sur les murs et tours d’enceinte révélant une lecture inédite de l’architecture, à la fois contemplative et dynamique. Le point de vue choisi par l’artiste est situé à la montée de la porte d’Aude, qui lie cité et bastide.

 

Pluralité de points de vue

 

Dans sa déambulation, notamment au sein du château comtal et des remparts de la cité de Carcassonne, le visiteur est amené à découvrir une infinité de points de vue différents sur la forme peinte et sur les différents éléments architecturaux de la forteresse médiévale. Le procédé technique élaboré par l’artiste consiste à recouvrir les surfaces des murs par de très fines feuilles d’aluminium peintes, posées par ses assistants et une équipe de cordistes. En lien permanent avec les services de conservation de l’Etat, la réalisation de cette œuvre s’est effectuée dans le plus grand respect de ce monument historique remarquable.

 

  • Les « Cercles concentriques excentriques » sont  visibles en libre accès depuis la montée d’Aude jusqu'au 30 septembre 2018 à la Cité de Carcassonne.  
    www.carcassonne.culture.fr
  • Cette exposition est programmée dans le cadre de la manifestation IN SITU, Patrimoine et art contemporain, portée par l’association Le Passe Muraille.
    patrimoineetartcontemporain.com

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

  • Le 10/02/2021 à 18h39

    2 ans plus tard les traces de cette " œuvre éphémère " sont toujours visibles sur nos murs ! Que va faire cet "artiste" pour les remettre en état ? Comment va-t-il remplacer des mousses ou lichens séculaires ?

  • Le 21/07/2018 à 18h47

    Pollution visuelle de l'art contentpourrien caca-boudin...Scandale absolu que ces pitreries qui défigurent le patrimoine ancien

Restaurant Titi Palacio Bar, Atelier OLK

À Morland, un restaurant vert signé Olk

05/12/2022

300 À Sully-Morland, dans un quartier où la tranquillité régnait étonnamment pour Paris, la restructuration de l'ancienne préfecture de la Seine (IVe arr.) confiée à David Chipperfield et Calq apporte son lot d’activité. L’agence Olk, du nom de son dirigeant Olivier Lekien (depuis 2019), y a signé un […]

PHOTO - 30893_1803479_k6_k5_4154609.jpg

Anatomies d'architecture - Portrait

05/12/2022

300 Depuis 2018, l'agence Anatomies d'architecture (Ad'A) aborde l'habitat écologique à travers trois activités : la construction bioclimatique et localiste, la recherche et la pédagogie. Les fondateurs d'Anatomies d'Architecture, les architectes Raphaël Walther et Mathis Rager, également conducteur de […]

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital