Frédéric Mira, Directeur départemental chez i3F, bailleur social « Les coûts d'entretien d'un IGH sont comparables à ceux d'un immeuble courant, hors sécurité incendie »

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné
Zoom sur l'image Frédéric Mira, Directeur départemental chez i3F, bailleur social « Les coûts d'entretien d'un IGH sont comparables à ceux d'un immeuble courant, hors sécurité incendie »
© Frédéric Mira - PHOTO - 058_Image55211.jpg

« I3F comprend dans son patrimoine parisien deux tours en IGH, de 37 et 24 niveaux, totalisant 464 appartements pour un millier d'habitants. Elles font partie de l'ensemble des Orgues de Flandre, une opération phare des années 1970 qui compte également deux tours en copropriété. L'habitat en hauteur est comparable à l'habitat à la campagne : soit on aime, soit on déteste ! Certaines personnes refusent catégoriquement un logement dans " Sonate " ou " Prélude "- le nom des deux IGH -, d'autres sont des aficionados et ne veulent plus en partir. L'ancienneté des locataires dans nos tours est de seize ans contre douze ans sur le reste de notre parc social, et la rotation a été en 2014 de 23 logements. Si la crise du logement à Paris explique en partie ces faibles taux de mobilité, nous constatons que les occupants manifestent un fort attachement à leurs logements, dont ils apprécient les superficies généreuses, la présence de pièces de services de types débarras et bien sûr la luminosité, la vue panoramique et les terrasses.

En dépit de leur caractère exceptionnel, les deux IGH ne posent pas plus de problèmes de cohabitation ou de comportement que des bâtiments bas. En revanche, ils imposent une vigilance extrême sur tous les éléments pouvant nuire à la sécurité incendie : le dépôt d'encombrants dans les parties communes, le bon entretien des installations, etc. Les coûts de fonctionnement courant d'un IGH sont comparables à la moyenne haute du reste de notre parc de logement en Île-de-France. Les charges des locataires s'élèvent à 35 €/m2/an, un tiers de cette somme étant affecté au chauffage urbain. Pour nous, propriétaires du bien, le coût d'entretien à l'année est de 102 euros par logement, à comparer aux 63 euros par logement dans les immeubles courants. Les écarts ne sont donc pas énormes, sauf la sécurité incendie, qui bondit de 22 euros à 1 300 euros/logement/an en raison de la réglementation IGH ! Si l'on peut toujours réduire les frais de chauffage en améliorant l'isolation, il paraît difficile d'abaisser les coûts de sécurité. Pour rendre cet habitat accessible à tous hors du parc social, une des pistes pourrait être la modulation des charges selon le type d'occupation, dans l'hypothèse de programmes mixtes. »

Frédéric Mira, Directeur départemental chez i3F, bailleur social « Les coûts d'entretien d'un IGH sont comparables à ceux d'un immeuble courant, hors sécurité incendie »
PDF de l'article

Habiter en hauteur

Les débats sur la tour portent plus souvent sur son insertion urbaine ou sa consommation d'énergie que sur son habitabilité. Est-ce le signe que cette typologie, que l'on peine à réintroduire en Europe, reste associée au bureau […]

PHOTO - 052_Image55094.jpg

Des espaces ouverts au cœur des tours d'habitation

L'habitat prend de la hauteur. Si l'ampleur de ce mouvement ascendant reste difficile à évaluer, le phénomène est indéniable. Ces dernières années, la tour de logement a grignoté une part de la suprématie de la tour de bureau. […]

PHOTO - 054_Image55248.jpg

Édouard François 42 logements avec terrasses séparées Grenoble

Le schéma d'aménagement général de la Zac de la Presqu'île à Grenoble, qui s'étend sur 250 ha a été confié à Christian de Portzamparc. Il prévoit l'implantation de tours dans l'îlot Cambridge, secteur qui doit accueillir à terme 1 […]

PHOTO - 054_Image55122.jpg

Woha 370 logements et jardins suspendus Bangkok

Exclusivement résidentielle, the Met est, avec ses 230 m, la cinquième tour la plus haute de Thaïlande. Destinée à une clientèle aisée, elle rassemble des dispositifs testés ou imaginés auparavant par l'agence dans le cadre de […]

PHOTO - 056_Image56108.jpg

Boeri Studio 113 logements et forêt verticale Milan

L'implantation de tours sur la zone de Porta Nuova, au nord du centre historique de Milan, inscrite dans le plan directeur de la ville depuis 1953, a finalement débuté en 2005, sous l'impulsion du promoteur Hines avec un programme […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital