Généalogie du bâti industriel - Livre

Zoom sur l'image Généalogie du bâti industriel - Livre
© Editions Lieux Dits - Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes.Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.

Articles Liés

Dans l’Oise, 3e édition d’Usimages, biennale photographique sur le patrimoine industriel

ÉQUERRE D'ARGENT 2004 / NOMINÉ – PATRICK BOUCHAIN, NICOLE CONCORDET ET LOÏC JULIENNE –[...]

ÉQUERRE D'ARGENT 2009 / NOMINÉ – PHILIPPE PROST – RÉHABILITATION DE LA CARTOUCHERIE

Depuis la fin du XVIIIe siècle, les industries métallurgiques et textiles ont laissé des traces profondes dans le paysage bâti de la région Auvergne-Rhône-Alpes. En témoignent les sites présentés dans cet ouvrage, en activité, en attente de réaffectation ou reconvertis, qui illustrent la richesse d’un patrimoine dont la reconnaissance reste relativement récente.

La cartoucherie de Bourg-lès-Valence, le puits Couriot, la fonderie de Vénissieux, Renault-Truck, les Soieries Bonnet,  les usines et cités Michelin constituent autant d’exemples de continuité mais aussi de réversibilité. Tantôt majestueux, tantôt discret, cet héritage construit, fonctionnaliste dans sa conception d’origine, révèle un esthétisme certain, voire véhicule une poétique de la friche, pensée comme un lieu d’expérimentation et de ressource. Au passionnant inventaire ici dressé, abondamment illustré d’archives et de photographies actuelles, s’ajoute la mise en perspective de la réinvention de ces sites.

Des lieux de production à réinventer

Lorsque des architectes ou paysagistes contemporains tels Michel Corajoud, Patrick Bouchain, Reichen et Robert ou Philippe Prost s’en saisissent, s’instaure un dialogue entre les images du passé et la projection symbolique d’un avenir. Si certaines traces laissées par les activités d’antan sont vouées à l’effacement,  d’autres ont droit à une seconde vie, grâce aux dispositifs de protection au titre des Monuments historiques et aux démarches de reconversion.  Transformés en musées, en universités, en salles de spectacles, commerces ou logements, ces anciens lieux de production deviennent les supports de nouvelles fonctions, avec une appropriation inédite.  Un panorama qui nous fait nous interroger sur les liens à renouer avec une mémoire industrielle collective, plus encore à l’heure du constat amer de la désindustrialisation française.

  • Industries en héritage, Auvergne-Rhône-alpes. Service Patrimoine et inventaire, région Auvergne- Rhône-Alpes, Nadine Halitim-Dubois.
  • Editions Lieux Dits, 2019, 160 p., 26 €.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital