DOSSIER

Habitat participatif : 300 projets lancés en France

Zoom sur l'image Habitat participatif : 300 projets lancés en France
©  Claire7373 Andrewglaser_via Wikimedia Commons - L'écoquartier Vauban (années1990), Fribourg, Allemagne

Ecoquartier_Vauban_Freibourg

Articles Liés

"L’habitat participatif a la capacité d’être un véritable outil de production de la[...]

"L’enjeu architectural repose sur la capacité des bâtiments à intégrer de la mixité[...]

"L’accompagnement d’un AMO, indispensable avec la loi Alur, permet de confronter le rêve à[...]

Les 4e Rencontres nationales de l’habitat participatif, qui se sont déroulées à Marseille du 9 au 11 juillet 2015, ont permis de rencontrer les acteurs, habitants, villes et bailleurs impliqués dans la réalisation d’un habitat collectif alternatif. Le journal Le Monde relate sa visite sur place dans son édition du 20 juillet 2015. L’occasion de constater que de nombreux projets de ce type sont lancés en France, à la faveur d’une plus grande implication des collectivités locales et d'un cadre législatif incitatif.

En France et après trente ans d’oubli, l’habitat collectif de type alternatif, où vie privée et vie collective cohabitent, renaît sous le nom d’habitat participatif. “Déjà plus de 400 groupes d’habitants se sont formés en France, dont 300 sont parvenus à l’étape du projet”, apprend-t-on dans le journal Le Monde. Avec la crise du logement et le défi du développement durable, cette forme d’habitat – qui consiste pour les futurs habitants, à concevoir eux-même leurs logements en favorisant les espaces et programmes partagés – séduit de nouveau. Les 4e Rencontres nationales de l’habitat participatif, à Marseille du 9 au 11 juillet 2015, ont permis de mieux comprendre le retour en grace d’une typologie d’habitat alternative, mais pas nouvelle. Qu’est-ce qui favorise aujourd’hui cette forme de logement qui rappelle l’habitat groupé autogéré des années 1970-80 dont l’essor s’est essoufflé en raison de l’absence de structures juridiques et financières pour mener à bien ces projets ? L’article d’Isabelle Rey-Lefebvre, publié le 20 juillet 2015 dans Le Monde, apporte quelques réponses.


Bientôt dans toutes les grandes métropoles?

Les collectivités locales s’impliquent désormais avec force dans ces projets atypiques et cela à la faveur d’un cadre législatif plus incitatif. “La loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (loi Alur du 24 mars 2014) a contribué à cette reconnaissance institutionnelle en créant deux cadres juridiques : la coopérative d’habitants et la société d’autopromotion, qui attendent encore leurs décrets d’application”, analyse la journaliste. À Montpellier, la Ville a lancé trois appels à projets sur des parcelles qu’elle réserve pour des groupes d’habitants constitués ou en gestation. En 2016, 23 familles devraient emménager dans deux immeubles à dix minutes du centre-ville. Et toutes les grandes métropoles semblent s’intéresser à la question. “Une quarantaine de villes et régions sont membres de la plateforme d’échange d’expérience des collectivités locales sur ce sujet : les onze villes fondatrices – dont Strasbourg, Montreuil, Lyon et Grenoble –, rejointes par Lille, Bordeaux, Rennes, Avignon, Marseille…”, apprend-t-on encore dans l’article du Monde. Cet encadrement par les collectivités locales peut faire sourire les anciens militants qui se débrouillaient seuls pour créer leur propre opération d’habitat groupé autogéré. “Mais il a des avantages : il résout la question, devenue cruciale avec la hausse des prix depuis 2000, de l’apport du terrain, sur laquelle nombre de groupes buttent et se découragent, en concurrence inégale et souvent court-circuités par de meilleures offres émanant de promoteurs ; surtout, il permet de concrétiser les projets dans des délais raisonnables”, explique Isabelle Rey-Lefebvre.

 

Lire l’article “Les français découvrent l’habitat participatif” paru le 20 juillet 2015 dans Le Monde.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

6 logements à Beaumont (Ardèche), par Bouchain et Julienne

L’habitat participatif en débat

Du 9 au 11 juillet 2015 ont lieu à Marseille les 4e Rencontres nationales de l’habitat participatif. Les Rencontres nationales de l'habitat participatif réunissent quelque mille participants, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus