Hypérion, Rockpanel au cœur de l’innovation HyperMob

Zoom sur l'image Hypérion, Rockpanel au cœur de l’innovation HyperMob
ROCKPANEL

Design, durabilité, résistance au feu et aux éléments climatiques : les bardages laqués blanc aluminium et quartz gris, signés Rockpanel de la tour Hypérion, à Bordeaux, s’imposent comme un manifeste. Une fierté pour les équipes de Rockpanel d’avoir collaboré avec celles de Viguier Architecture Urbanisme Paysage et d’Eiffage sur ce programme unique en son genre.

Forte de ses dix-huit niveaux qui la font culminer à 57 mètres, la tour Hypérion – à ce jour, la plus haute construction bois en France – est un concentré d’innovations. Conçue par l’agence Viguier Architecture Urbanisme Paysage, elle émerge d’un ensemble de quatre bâtiments et abrite quatre-vingt-dix-huit logements qui enserrent un noyau central en béton. Ce programme s’inscrit dans une démarche bas-carbone, illustrée par l’adage « le bon matériau au bon endroit ». Et l’on peut dire que le projet est innovant, à plus d’un titre : conception-réalisation sous standard BIM, structure bois CLT et poteaux-poutres, développement de poteaux hybrides bois/acier pour des balcons en porte-à-faux, murs préfabriqués à ossature bois non porteuse permettant de construire jusqu’à 50 mètres de haut. Ces derniers, baptisés HyperMob, bénéficient d’une ATEx(1) du CSTB de catégorie A et ont fait l’objet d’un dépôt de brevet en juin 2019.

 

Contraste bois naturel et laquage

Si le bois est omniprésent en structure, il est plus discret en façade, puisque visible uniquement en sous-face des balcons. Pour l’habillage des murs préfabriqués, les concepteurs ont préféré au bois, les panneaux de bardage minéraux Rockpanel. Fabriqués à partir de basalte, une roche volcanique naturelle, ils sont ainsi dotés de propriétés exceptionnelles : durabilité, incombustibilité, design...

Sur ce plan l’équipe d’architectes a choisi ici des bardages laqués blanc aluminium et quartz gris, qui instaurent, comme ils le souhaitaient, un élégant contraste avec le bois naturel visible en sous-face des balcons. Cela dit, le choix aurait pu se porter sur d’autres références, tant le panel est large : Rockpanel Wood, par exemple, décliné en dix-neuf teintes de bois naturel, ou encore Rockpanel Colours proposant pas moins de cent quarante-quatre teintes RAL et NCS.

 

De l’approche bas-carbone…

Cette option est aussi bien adaptée à la construction hors site. Mais cette contribution va au-delà car ces panneaux répondent en tout point aux exigences du projet, tant sur le plan environnemental que réglementaire. Ainsi, si l’on considère la problématique carbone, les bardages Rockpanel réduisent de plus de moitié l’impact du revêtement de façade par rapport à l’option cassette métallique, initialement choisie par les équipes (19 kg/m2, contre 43 kg/m2). Leur durabilité et leur recyclabilité étant également des points forts. Une FDES est bien sûr à disposition pour une prise en compte dans les projets labellisés comme ici BBCA(2) ou bientôt RE2020.

 

… à la protection incendie

Quant au volet réglementaire – le feu notamment –, l’apport des panneaux est essentiel. Le bardage minéral est totalement incombustible. Ce qui, dans le cadre de la construction d’un bâtiment de grande hauteur en 4e famille, est un atout considérable, la réglementation incendie imposant l’utilisation de ce type de matériaux pour limiter les masses combustibles (cf C+D)[CD1] . Autre avantage en termes d’isolation et de confort thermique, la lame d’air ventilé entre bardage et pare-pluie assainit les parois et participe au confort d’été, entretenant ainsi un climat intérieur confortable. Que du bénéfice pour celles et ceux qui auront la chance d’habiter cette tour d’exception.

 

Commandez des échantillons sur Rockpanel.fr pour mieux apprécier l'effet des finitions.

1. Appréciation technique d’expérimentation.

2. Label BBCA 2017 Neuf Conception – Performance.

 

 

Ludwig Hahusseau, directeur des études d’Eiffage Construction en charge du projet Hyperion 

« La technologie Rockpanel présente d’excellentes caractéristiques techniques, concourt à réduire l’impact carbone de l’ouvrage, répond à la réglementation incendie et procure un aspect esthétique similaire aux cassettes métalliques avec un beau rendu laquéCes revêtements de façade s’intègrent parfaitement à un processus de préfabrication en usine. Ils s’avèrent faciles à monter pour une efficacité maximale. »

 

Maître d’ouvrage : Eiffage Immobilier

AMO : Woodeum

Maître d’œuvre : Viguier Architecture Urbanisme Paysage

Bureaux d’études : Terrel, Setec, Cetab Ingénierie, Aïda Acoustique, Efectis, Vulcaneo

Entreprise générale : Eiffage Construction

 

Contenu proposé par Rockpanel

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

Richard Klein, architecte, professeur d'histoire de l'architecture à l'ENSAP Lille, président du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA)

«Nous qualifions des candidats, sans postes de […]

16/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa. Rencontre avec Richard Klein, […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477815_k6_k1_3420158.jpg

Enseignement de l'architecture: comment […]

15/04/2021

300 Trois ans après l'instauration du statut d'enseignant chercheur et la création du Conseil national des enseignants chercheurs des écoles nationales supérieures d'architecture (CNECEA), des inquiétudes se font jour sur la place des praticiens et du projet dans les Ensa, reflétant une profession en […]

PHOTO - 24961_1477803_k2_k1_3420134.jpg

David Chipperfield - Portrait

14/04/2021

300 Après ses études à l'université Kingston et à l'AA School, David Chipperfield crée son agence à Londres en 1985. David Chipperfield donne rapidement un développement international à son agence, construisant au Japon, aux Etats-Unis ou en Espagne. C'est à Berlin qu'il développe sa maîtrise des lieux […]

AMC n°295 - avril 2021, couverture

Le numéro d'avril d'AMC est paru

14/04/2021

300 Au sommaire du numéro d'AMC qui vient de paraître (n°295-avril 2021) et disponible en format numérique: un événement sur l'enseignement de l'architecture et les débats qui agitent les enseignants des Ensa, un dossier sur l'habitat pour séniors, des détails "cloisons mobiles" et une matériauthèque […]

Abonnés AMC

Place et commerce, Bauchet & de La Bouvrie, Antogny-le-Tillac

Refaire place : esplanade publique et petit […]

13/04/2021

300 A Antogny-le-Tillac, bourg de campagne situé entre Tours et Poitiers, la mairie a fait l'acquisition d'une ancienne ferme, voisine d'une vaste zone de stationnement bitumée. L'ensemble, idéalement placé sur la rue principale, est désigné pour devenir le nouvel espace public central. C'est la jeune […]

Un an d'école d'architecture confinée

Un an d'école d'architecture confinée: "où sont […]

12/04/2021

300 Voici plus d’un an que les étudiants français suivent la majorité de leurs cours à distance. Parmi eux, les élèves des vingt écoles d’architecture françaises. Enquête auprès d'eux, pour évoquer leur scolarité confinée, les difficultés à s'impliquer sur le long terme dans un enseignement par écrans […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital