Ile de Nantes : Jacqueline Osty et Claire Schorter lauréates du dialogue compétitif

Zoom sur l'image Ile de Nantes : Jacqueline Osty et Claire Schorter lauréates du dialogue compétitif
© Valéry Joncheray/Samoa - Pointe de l'île de Nantes

Pointe ouest. Nantes (Loire-Atlantique) 07/2016 © Valery Joncheray/Samoa

Articles Liés

Île de Nantes, acte 2 - Exposition

Île de Nantes : quatre équipes en lice pour la maîtrise d'œuvre urbaine

Qui sera le prochain maître d’œuvre de l’ Île de Nantes ?

Un an après l’appel à candidatures, et neuf mois de dialogue compétitif, l’île de Nantes s’apprête à ouvrir une nouvelle page de son histoire: la paysagiste Jacqueline Osty et l’urbaniste Claire Schorter remportent la consultation devant l’agence Base, l’agence Ter et l’atelier Bruel-Delmar et se consacreront à la mise en œuvre opérationnelle du quartier sud-ouest -80 ha dont le futur CHU- et à la définition d’espaces publics majeurs.

Fin de suspens pour l’île de Nantes ! Après une année de dialogue compétitif entre quatre équipes pour désigner le nouveau maître d’œuvre urbain, la Samoa a tranché en faveur de l’Atelier Jacqueline Osty associé à l’urbaniste Claire Schorter et les bureaux d’études Ma-geo, Roland Ribi, Quand même et Concepto.

L’équipe se consacrera à la mise en œuvre opérationnelle du quartier sud-ouest, potentiel de 80 hectares intégrant le futur CHU et le quartier de la santé, ainsi qu’à la définition d’espaces publics majeurs dont le grand parc métropolitain.

Quatre équipes étaient en lice, l’agence Base (avec Güller & Güller, Safege et Bruit du Frigo), l’agence Ter (avec Anoyji Beltrando, Wille Polau, Atelier d’écologie urbaine, Arcadis), l’atelier Bruel Delmar (avec KCAP et Groupe Etude Nicolet) et celle de Jacqueline Osty, lauréate.

 

Infiltrer la nature dans les nouveaux quartiers

Désignées début mars, ces quatre équipes ont présenté le 12 décembre, au terme de plusieurs mois d’échanges avec la Samoa, leurs offres finales articulées autour d’un projet, d’une méthode et d’une ambition pour l’île de Nantes. Un atelier citoyen a été mené parallèlement aux différentes étapes du dialogue.

« L’équipe pluridisciplinaire s’est distinguée par sa lecture très juste de la géographie du territoire. L’instauration d’un système de parcs à l’échelle de toute la pointe ouest de l’île donne une nouvelle dimension à cet espace emblématique en infiltrant la nature dans les nouveaux quartiers du sud-ouest de l’île », précise le communiqué.

L’accord-cadre sera notifié en janvier 2017 pour une durée de 8 ans et portera sur trois types de missions à l’échelle de toute l’île de Nantes : études paysagères et urbaines, accompagnement des opérations immobilières et conception des espaces publics.

Territoire en mutation depuis plus de 15 ans, l’île de Nantes entame donc un troisième chapitre de son histoire. Entre 2000 et 2010, sous l’égide d’Alexandre Chemetoff, la première phase s’est attachée à valoriser le patrimoine industriel existant et les aménagements d’espaces publics en bord de Loire. Entre 2010 et 2016, c’est l’équipe de Marcel Smets, Anne Mie Depuydt (uapS) et SCE qui a pris le relai, avec comme feuille de route l’insertion du futur CHU et la programmation de « nouveaux quartiers » sur les grandes emprises du sud-ouest de l’île (une soixantaine d’opérations immobilières ont été livrées). L’espace public et la réflexion sur le paysage constitueront une composante majeure de cette nouvelle mission.

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Lieux infinis, pavillon français pour la biennale internationale d'architecture de Venise 2018

Biennale de Venise 2018: les lieux infinis […]

23/02/2018

Le projet du futur pavillon français de la 16e Biennale internationale d’architecture de Venise a été dévoilé le 22 février par les architectes de l'agence Encore Heureux. La conférence de presse s’est déroulée, une fois […]

Grand Palais, la Rue des Palais, simulation 2018

Une rue dans le Grand Palais

22/02/2018

L’agence LAN et François Chatillon vont restructurer le Grand Palais à Paris. La création d’une rue intérieure, la reconfiguration et l’optimisation des espaces disponibles (70 000 m2) doivent en faire d’ici 2023 l’un des hauts lieux […]

Trams du ciel. Atlas mondial des téléphériques et autres transports urbains à câble, Jean Robert Mazaud

L'urbanité vue d'en haut - Livre

23/01/2018

Si le dessous des villes est déjà largement investi comme espace de transit et de services, le dessus fait également l’objet de nombreuses appropriations. La création de chemins dans les airs est en passe de devenir une utopie concrète, ce que montre ce […]

Série d’assises BW#, Sebastien Wierinck, édition Cyria, Place Thiers Nancy (54)

Vers le renouveau des bancs publics ?

22/02/2018

L’art de poser son postérieur en extérieur fait partie des recherches récurrentes des concepteurs de mobilier. Quatre projets au banc d’essai, à destination des terrasses, des jardins et des espaces publics.  Le mobilier urbain est le moyen de faire vivre […]

Rendez-vous à suivre

Six rendez-vous d'architecture, du 23 février au […]

22/02/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Portes ouvertes de l’Ensa Strasbourg Le 24 février, de 10h à 17h Informations Poésie de la lumière Jusqu’au 24 […]

Mélodie - Panicale - Résidence étudiante - La Verrière - ITAR - 2016

Gaëla Blandy: photographe sur la corde sensible […]

22/02/2018

Chaque semaine, AMC donne la parole à un photographe d'architecture pour commenter l'une de ses prises de vues. Invitée de cette série: Gaëla Blandy «  J’errais comme un fantôme dans la résidence étudiante, […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus