L’architecte indien Balkrishna Doshi reçoit le prix Pritzker 2018

Zoom sur l'image L’architecte indien Balkrishna Doshi reçoit le prix Pritzker 2018
© courtesy of The Pritzker Architecture Prize/VSF - Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018
Le prix Pritzker 2018 est attribué à l’architecte indien Balkrishna Doshi. Récompense la plus prestigieuse du domaine de l’architecture, il est décerné chaque année par The Hyatt Foundation. Balkrishna Doshi succède aux espagnols de RCR Arquitectes, Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta en 2017, et au chilien Alejandro Aravena en 2016.
Balkrishna Doshi est né en Inde en 1927. Architecte, urbaniste et enseignant depuis plus de 60 ans, il est considéré comme l’un des fondateurs de l’architecture durable. Il a travaillé avec Le Corbusier, qu’il considère comme son maître à penser, à Paris puis en Inde, où il a dirigé pour lui plusieurs chantiers à Chandigarh et à Ahmedabad. 
C’est à Ahmedabad qu’il crée l’agence Vastu-Shilpa en 1956, et qu’il cofonde ensuite l’école d’architecture et le Centre for Environmental Planning and Technology. Entre 1962 et 1974, il collabore avec Louis Kahn sur l'Institut indien de gestion d’Ahmedabad. Il réalise dans les années 1980 le quartier d’habitat social Aranya, à Indore, dans l'Etat indien du Madhya Pradesh, où vivent aujourd’hui plus de 80 000 personnes. Il reçoit pour ce projet le prix Aga Khan en 1995. En 2007 il est lauréat du Global Award for Lifetime Achievement for Sustainable Architecture.
Son architecture explore à travers le modernisme les relations entre les besoins fondamentaux de la vie humaine dans le respect des traditions sociales et en lien étroit avec l’environnement. Selon Tom Pritzker, l’oeuvre de Balkrishna Doshi souligne la mission même du prix, démontrer que l’architecture est au service de l’humanité.
 
  • Pour le quarantième anniversaire du prix Pritzker, le jury dirigé par Glenn Murcutt, était composé de Stephen Breyer, André Aranha Corrêa do Lago, The Lord Palumbo, Richard Rogers, Sejima Kazuyo, Benedetta Tagliabue, Ratan N. Tata, Wang Shu, et Martha Thorne.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

L'ornement est un crime. L'architecture du mouvement moderne, Matt Gibberd, Albert Hill

La persistance du mouvement moderne

19/10/2018

En présentant près de 300 maisons particulières construites entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, ce beau livre noir et blanc – qui tient davantage du manifeste visuel que de l’ouvrage historique et scientifique – tente de […]

Configurations pour Tangram, Interstuhl

Salon du mobilier Orgatec : liberté au travail !

18/10/2018

Orgatec est l'occasion de revoir l'aménagement de ses bureaux de fond en comble. Le bureau rêvé existe, dans un confort extraordinaire du tout ajustable, du rangement fixe aux systèmes nomades. Alors à quand la réalité dans nos espaces ? […]

Paola Viganò

Alexandre Chemetoff, Étienne Tricaud et Paola […]

18/10/2018

Au cours de la 5e édition de la biennale d'architecture et d'urbanisme In-Situ à Caen, Frédéric Lenne, commissaire de la manifestation, organise divers rencontres pour débattre de comment faire battre le cœur des villes. Parmi une liste […]

Rendez-vous à suivre

Neuf rendez-vous d'architecture du 19 au 25 […]

18/10/2018

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Les journées nationales de l’architecture Les 19, 20, 21 octobre, partout en France Troisième édition de ces journées […]

L'extension d'une scène musicale à Rio de Janeiro (Brésil), par Oyapock architects

Oyapock livre l'extension d'une scène musicale à […]

17/10/2018

Sur les pentes de la favela de Vigidal, en balcon sur la baie de Rio, cette salle de musique a été agrandie en absorbant et en reliant les constructions voisines. Vocabulaire architectural, implantation et systèmes constructifs locaux favorisent son intégration dans un […]

Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus

Oyapock

17/10/2018

Issus de l’agence Brenac & Gonzalez et du studio brésilien Arthur Casas, Mathieu Garcia, Florent Descolas, Adrien Mondine, Raphael Franca et Rodrigo Tamburus créent Oyapock en 2015. Leur nom fait référence au fleuve qui sépare la France (Guyane) et le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus