L’architecte indien Balkrishna Doshi reçoit le prix Pritzker 2018

Zoom sur l'image L’architecte indien Balkrishna Doshi reçoit le prix Pritzker 2018
© courtesy of The Pritzker Architecture Prize/VSF - Balkrishna Doshi, lauréat du Pritzker Prize 2018
Le prix Pritzker 2018 est attribué à l’architecte indien Balkrishna Doshi. Récompense la plus prestigieuse du domaine de l’architecture, il est décerné chaque année par The Hyatt Foundation. Balkrishna Doshi succède aux espagnols de RCR Arquitectes, Rafael Aranda, Carme Pigem et Ramon Vilalta en 2017, et au chilien Alejandro Aravena en 2016.
Balkrishna Doshi est né en Inde en 1927. Architecte, urbaniste et enseignant depuis plus de 60 ans, il est considéré comme l’un des fondateurs de l’architecture durable. Il a travaillé avec Le Corbusier, qu’il considère comme son maître à penser, à Paris puis en Inde, où il a dirigé pour lui plusieurs chantiers à Chandigarh et à Ahmedabad. 
C’est à Ahmedabad qu’il crée l’agence Vastu-Shilpa en 1956, et qu’il cofonde ensuite l’école d’architecture et le Centre for Environmental Planning and Technology. Entre 1962 et 1974, il collabore avec Louis Kahn sur l'Institut indien de gestion d’Ahmedabad. Il réalise dans les années 1980 le quartier d’habitat social Aranya, à Indore, dans l'Etat indien du Madhya Pradesh, où vivent aujourd’hui plus de 80 000 personnes. Il reçoit pour ce projet le prix Aga Khan en 1995. En 2007 il est lauréat du Global Award for Lifetime Achievement for Sustainable Architecture.
Son architecture explore à travers le modernisme les relations entre les besoins fondamentaux de la vie humaine dans le respect des traditions sociales et en lien étroit avec l’environnement. Selon Tom Pritzker, l’oeuvre de Balkrishna Doshi souligne la mission même du prix, démontrer que l’architecture est au service de l’humanité.
 
  • Pour le quarantième anniversaire du prix Pritzker, le jury dirigé par Glenn Murcutt, était composé de Stephen Breyer, André Aranha Corrêa do Lago, The Lord Palumbo, Richard Rogers, Sejima Kazuyo, Benedetta Tagliabue, Ratan N. Tata, Wang Shu, et Martha Thorne.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

FAIRE Paris 2019, accélérateurs de projets innovants du pavillon de l'Arsenal et de la Ville de Paris

Faire 2019: ouverture des candidatures

17/05/2019

Le pavillon de l’Arsenal et la Ville de Paris, en collaboration avec MINI et la Caisse des Dépôts, lancent la troisième édition de l'appel à projets innovants FAIRE Paris, destiné aux architectes, urbanistes, paysagistes, ingénieurs, […]

Les Jardins parisiens d'Alphand, Sous la direction de Sylvie Depondt, Bénédicte Leclerc, Eric Burie.

Alphand, le créateur du paysage parisien - Livre

17/05/2019

Polytechnicien et ingénieur des Ponts et Chaussées, rien ne prédestinait Jean-Charles Adolphe Alphand à devenir, en 1854, responsable des « promenades et des plantations de Paris », service venant d'être créé par le baron Haussmann. Ce […]

Sophia Antipolis, Cermics, Brante & Vollenweider architectes, 1996

Cermics, Sophia Antipolis, Brante & Vollenweider […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, Sophia Antipolis, Pierre Fauroux architecte, 1989-1991

Centre de recherche et de design Mercedes-Benz, […]

16/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Rendez-vous à suivre

Cinq rendez-vous d'architecture, du 16 au 22 mai

16/05/2019

Expos, conférences, visites… les rendez-vous sélectionnés cette semaine par la rédaction d'AMC. Formes et lumière Jusqu’au 16 mai, à la galerie d’Architecture, à Paris Exposition de la photographe Gitty Darugar qui […]

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, Yves Bayard & Henri Vidal architectes, 1985

Institut de Physique de Nice, Sophia Antipolis, […]

13/05/2019

Les premiers coups de pioche remontent à 1971, mais c'est dès les années 1960 que l'ingénieur Pierre Laffitte imagine dans l'arrière-pays niçois "un quartier latin aux champs, voué à l'intelligence et à la […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus