L'autopsie du pont Morandi signée Cyrille Simonnet, lauréate du prix du livre 2020 de l'Académie d'Architecture

Zoom sur l'image L'autopsie du pont Morandi signée Cyrille Simonnet, lauréate du prix du livre 2020 de l'Académie d'Architecture
© Editions Parenthèses - "Morandi à Gênes, autopsie d'un pont", Cyrille Simonnet, Editions Parenthèses, 2019

Articles Liés

Déconstruire un pont à Gênes, de Morandi à Piano - Livre

Les ouvrages en lice pour le prix du livre d'architecture de l'Académie

Rococo de François Chaslin, lauréat du prix du livre d'architecture de l'Académie

Des six ouvrages nommés, c'est l'autopsie du pont Morandi, dressée par l'architecte et historien Cyrille Simonnet aux Editions Parenthèses, qui remporte le prix du livre d'architecture 2020 décerné par l'Académie d'Architecture. L'ouvrage retrace l’aventure de la construction du pont de Gênes, dont on connaît la fin tragique, le 14 août 2018, son écroulement causant la mort de 43 personnes.

L'ouvrage Morandi à Gênes, autopsie d'un pont, de l'architecte et historien Cyrille Simonnet remporte le prix du livre d'architecture 2020, décerné par l'Académie d'Architecture. Depuis plus de vingt ans, l’objectif de l’Académie est de valoriser toute forme de culture architecturale, qu’elle soit savante, fictionnelle, critique, sensible ou littéraire, voire engagée sur les grandes causes de l’espace architectural et urbain. "S’appuyant sur tout ce qui a entouré la construction du [pont], les compétences et les audaces de Riccardo Morandi, figure majeure de l’ingénierie italienne avec Pier Luigi Nervi, [Cyrille Simonnet] nous entraîne dans une réflexion conceptuelle sur l’acte de construire, sur la portée symbolique du pont, ses fonctions et son rapport au territoire, note le jury du prix du livre 2020*. Il nous livre une réflexion de portée générale sur les constructeurs et les techniques de construction qui sans être réductrice, est parfaitement accessible au lecteur non spécialiste. L’écriture est à la fois savante et simple."

Mention, prix spécial et livre jeunesse

Le jury a également décerné une mention à l'ouvrage de Can Onaner, Adolf Loos et l’humour masochiste, L’architecture du phantasme (Métis Presses, Genève), pour sa "pensée originale, intelligente et éclairante sur la personnalité de Adolf Loos". Un prix spécial est également attribué à la collection Sensitinéraires des Editions du Patrimoine, qui s’adresse aux non-voyants pour aider à leur faire appréhender ce qu’est l’architecture et la particularité des édifices, et dont le dernier ouvrage est consacré à un bâtiment majeur du XXè siècle, la Villa Cavrois. La collection présente des planches tactiles, un cd offrant des commentaires descriptifs et un outil pédagogique pour accompagnants. Enfin, le prix du livre d’architecture pour la jeunesse, dont c’est en 2020 la deuxième édition, et qui a pour objectif de valoriser les livres qui rendent perceptibles les questions d'architecture au plus petits et contribuent à leur initiation, est attribué à la bande dessinée Mauvaise herbe de Thibault Rassat (Editions La Pastèque). L'ouvrage présente dans une démarche poétique et au travers d’un personnage sensible, le métier d’architecte, sa mission, sa complexité et son rapport aux habitants. Des ouvrages à commander sans tarder chez les libraires indépendants.

 

 

*Le jury des prix des livres 2020 de l'Académie d'Architecture: Sylvie Clavel, membre de l’Académie d’Architecture, présidente du jury ; David Abittan, journaliste, chroniqueur à France Inter, rédacteur en chef Tema-archi ; François Chaslin, architecte, critique d’architecture, lauréat du prix du livre d’architecture 2019 ; Margaux Darrieus, architecte, journaliste AMC ; Bertrand Dubus, architecte, membre de l’Académie d’Architecture ; Gérard Grandval, architecte, membre de l’Académie d’Architecture ; Mireille Guignard, architecte urbaniste de l’Etat ; Mathias Gervais de Lafond, architecte, fondateur de Cosa Mentale ; Florence Contenay, membre de l’Académie d’Architecture ; Bertrand Lemoine, président de l’Académie d’Architecture ; Benjamin Mouton, architecte en chef des monuments historiques, conservateur de l’Académie d’Architecture ; Gwenaël Querrien, architecte-urbaniste, critique d’architecture, médaille des publications 2018 de l’Académie d’Architecture ; Isabelle Régnier, journaliste Le Monde. Coordination du Prix : Catherine Seyler, membre de l’Académie d’Architecture.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 27440_1615924_k5_k1_3727211.jpg

L'extension de la mairie de Biot et son monumental […]

30/11/2021

300 Sur la Côte d'Azur à la limite d'Antibes, le village de Biot a doté sa mairie d'un bâtiment semi-enterré conçu par l'agence EGR, qui marque l'entrée nord par sa façade monumentale. Destiné à accueillir les associations locales, il relie par un ascenseur public le plateau habité aux zones de […]

Super-Cayrou, œuvre d'art-refuge en pierres sèches, Encore Heureux architectes, PNR des Causses de Quercy

Prix architecture Occitanie 2021 : les vertus de […]

30/11/2021

300 Attribué tous les deux ans par la Maison de l’Architecture Occitanie-Pyrénées, en collaboration avec la Maison de l'Architecture Occitanie-Méditerranée et avec le soutien du Conseil régional de l'Ordre des architectes, le prix Architecture Occitanie a pour objectif de promouvoir la création […]

Institut de l'audition, VIB Architecture, Paris (XIIe)

Écailles de verre en façade pour l'institut de […]

29/11/2021

300 Dans un site dense et sur une parcelle enclavée sur trois de ses quatre côtés, l'institut de l'audition est issu de la réhabilitation lourde d'une école d'avocats par l'agence VIB Architecture. Les principaux désordres - espaces étriqués et circulations labyrinthiques - sont résolus par la création […]

PHOTO - 27440_1615878_k2_k1_3727052.jpg

EGR - Portrait

29/11/2021

300 Tous trois diplômés de l'Ensa Paris-Belleville, Frédéric Einaudi, Maxime Gil et Anthony Rodrigues ont fondé EGR à Marseille en 2013. Leurs projets aspirent à offrir des réponses justes, sensibles et durables à des cultures et des contextes variés, tout en s'inscrivant dans une continuité vis-à-vis […]

PHOTO - 27440_1615983_k2_k1_3727448.jpg

Dossier détails : façades résilles

26/11/2021

300 À l'heure où les façades s'épaississent sous l'injonction de performance thermique et la quête d'une plus grande inertie, la création d'une sur-façade résillée découle d'un effet minimaliste, qui, le plus souvent, ne participe pas au clos-couvert. Les architectes cherchent à concilier ainsi […]

PHOTO - 27054_1596119_k3_k1_3684330.jpg

Référence : Faye et Tournaire, une modernité […]

26/11/2021

300 Les architectes Paul Faye (1928-2021) et Michel Tournaire (1929-2017) sont les inventeurs, au début des années 1970, de la « sitologie », une méthode d'insertion de l'architecture dans le paysage, qui apparaît en même temps que les premières alternatives écologiques. Formés aux beaux-arts de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital