L’émotion Fernand Pouillon

Zoom sur l'image L’émotion Fernand Pouillon
© Sabine Wespieser éditeur - Climats de France, Marie Richeux

Les romans qui prennent l’architecture en sujet sont peu nombreux à s’en saisir comme s’il s’agissait d’une matière vivante, agissante. En s’attelant à celle de Fernand Pouillon, Marie Richeux fait plus que planter un décor, elle l’investit de l’intérieur, de son double point de vue d’écrivain et d’usager. 

Tout commence avec Marie, le personnage principal qui, adulte, se rend en Algérie et découvre Climat de France, la cité monumentale surnommée « La place des 200 colonnes », réalisée par Pouillon en 1957 sur les hauteurs de Bab El Oued, à Alger. On est en 2009 et l’utopie construite s’est depuis transformée en ghetto. Mais, dit-elle, « la vérité du bâtiment est là, éclatante dans ses proportions, envahissante presque, et elle n’est pas là du tout. C’est son aller-retour, sa présence et sa façon jouissive de se soustraire à la vue qui me clouent et m’empêchent de bouger ». Prise sous le feu d’une émotion fondatrice, elle ne sait pas encore qu’une « pierre de taille, fameuse », la relie à cet endroit, elle qui a grandi à la résidence du Parc de Meudon-la-Forêt, construite en 1961 par le même architecte. Dès lors, ce sont les sensations spatiales qui se sont logées au creux de l’enfance de la narratrice qui vont servir de trame à l’orchestration de l’ouvrage qui mêle plusieurs récits entre passé et présent : celui des habitants des deux lieux et de la guerre d’Algérie, mais aussi du constructeur Fernand Pouillon. L’auteure s’est documentée, elle a lu et digéré Les Mémoires d’un architecte et Les Pierres sauvages, multiplie les points de vue, historiques ou pas. Si elle reconstitue la grande Histoire, elle le fait aussi en s’appuyant sur l’incarnation de destins individuels et parfois tragiques qui, par petites touches, participent à rendre celle-ci tangible et même sensible. En ce qui concerne le bâtisseur de génie qu’est Fernand Pouillon, c’est toute sa pensée, son enthousiasme et ses doutes qui sont ici retranscrits avec une vivacité troublante, comme si l’on pouvait sentir sa présence et son énergie hors du commun. Et là où Marie Richeux excelle, c’est que jamais elle ne tombe dans l’écueil professoral. Quand elle écrit sur l’architecture, elle ne s’improvise pas historienne mais parvient avec finesse, à partir de son ressenti, à exprimer ce qui définit la spatialité. En toute sincérité, elle s’interroge : « Jusqu’où le bâtiment, par son état, ses espaces, ses sons et ses circulations, conditionne-t-il la forme d’une existence ? » Parce qu’elle place le vécu au cœur de l’architecture, elle réussit à lui donner corps, là où de nombreux traités plus didactiques ont failli. 
 
  • Climats de France, Marie Richeux, Sabine Wespieser éditeur, 281 p., 2017, 21?€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 26720_1577297_k2_k1_3640195.jpg

Dossier détails : grands vitrages

24/09/2021

300 Alors que les exigences environnementales pourraient conduire à la généralisation d'épaisses parois isolées, les façades vitrées de très grande taille se multiplient sous toutes les latitudes. Les plus récentes technologies ainsi que les aspirations architecturales ont favorisé la production et la […]

Abonnés AMC

Tribunes et vestiaires, Thibaudeau / Tocrault et Dupuy, Thouars (Deux-Sèvres)

Tribunes et vestiaires brutalistes pour un stade […]

23/09/2021

300 La démolition puis la reconstruction des tribunes du stade de Thouars (Deux-Sèvres), auxquelles s'adjoignent des vestiaires et des locaux de rangement, ne furent pas sans embûches pour les agences Thibaudeau et Tocrault & Dupuy: le programme a été revu avec les architectes pour, dans un calendrier […]

Portrait de Jasmine Kenniche-Le Nouëne - JKLN

JKLN - Portrait

22/09/2021

300 Diplômée de l'Ensa Paris-Belleville en 2009, Jasmine Kenniche-Le Nouëne fonde JKLN en 2014. Auparavant, elle a collaboré au sein des agences Babin+Renaud, RPBW ou Dusapin Leclercq. En 2019, l'agence est lauréate du prix 40Under40. La démarche de JKLN s'inscrit dans la volonté de produire une […]

LES RIM 2001

Faire l’architecture et l’urbanisme autrement : […]

23/09/2021

300 Le jeudi 23 et vendredi 24 septembre 2021, au domaine de Tizé, à l’Hôtel Pasteur et aux Champs Libres, à Rennes, aura lieu la troisième édition des RIM - Rencontres Inter-Mondiales des nouvelles manières de faire en architecture et en urbanisme. Ces deux journées professionnelles qui ont lieu tous […]

Abonnés AMC

PHOTO - 26720_1577283_k5_k1_3640084.jpg

Sous le béton, le bois. Mixité constructive pour […]

22/09/2021

300 Cet immeuble de logements intermédiaires conçu par l'agence JKLN et sis dans l'opération urbaine du boulevard Vincent-Auriol s'inscrit dans une logique de préfabrication tirant parti de la complémentarité du bois et du béton. Il réactualise un mode constructif mixte, qui devient générateur du […]

Christian de Portzamaparc

Christian de Portzamparc en direct depuis Venise

21/09/2021

300 Le 23 septembre 2021 à 17h, suivez en direct la conférence vénitienne de l'architecte Christian de Portzamparc, Prix spécial du jury du Grand Prix AFEX 2021 pour l'ensemble de son œuvre à l'export. A l'occasion des hommages officiels et publics aux pavillons nationaux de la 17e Biennale […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital