L'hommage de l'Académie d'architecture à l'architecte Jacques Ripault

Zoom sur l'image L'hommage de l'Académie d'architecture à l'architecte Jacques Ripault
© Jean-Marc BESACIER - Jacques Ripault (1953-2015)

Jacques Ripault est décédé vendredi 10 juillet 2015. L'Académie d'architecture, par la voix de son président Thierry van de Wyngaert, rend hommage à l'architecte, né en 1953 à Alençon (Orne), membre de l'Académie, auteur de nombreuses réalisations de logements, mais aussi d'équipements publics, notamment la scène de musiques actuelles "La Carène" à Brest (Finistère), récompensée en 2008 par le Prix d'architecture de Bretagne, ou encore le Mac Val, musée d’art contemporain du Val-de-Marne, inauguré en 2005 à Vitry-sur-Seine.

C’est avec une très grande tristesse que nous avons appris la disparition de Jacques Ripault.

Depuis trois ans, il luttait contre une maladie qui l’affaiblissait. Vendredi 10 juillet, il a décidé de quitter la lumière qu’il aimait tant.

L’Académie d'architecture s'associe à la peine de sa famille, de ses proches, de ses collaborateurs.

 

Jacques était un humaniste, un créateur au talent immense. 

Les architectes perdent l’un des meilleurs de sa génération.

L’architecture perd l’un de ses plus farouches défenseurs.

 

Pensionnaire à la villa Médicis à 30 ans, il y imaginait des villes où les logements s'assemblaient délicatement pour constituer des immeubles radieux.

Président du Corps des Architectes conseils, il faisait partager son enthousiasme pour Aalto, dont il connaissait toutes les œuvres, et pour ces terres de l’Europe du Nord où l’architecture est partout au service de ses habitants.

Membre de l’Académie depuis 2005, il rappelait récemment avec force à Patrick Bloche l’importance de soutenir la création architecturale d’auteur, à l’opposé des coteries internationales qui ne savent plus distinguer architecture et télécommunication.

 

Son architecture était à son image, belle et engagée, blanche comme son sourire.

Il a toujours construit des logements, car pour lui, c’était la raison d’être de l’architecte. Mais aussi des bâtiments remarquables, comme le centre universitaire René-Cassin, l’une de ses premières œuvres, où deux amphithéâtres enlacés dansent au-dessus de la rue Saint-Hippolyte, ou comme le Mac Val, l’admirable musée de Vitry, où l’élégance des lignes et des formes accueillent les visiteurs pour les conduire devant l’œuvre des autres.

 

Écoutons-le, sans fin : "Être assis quelque part, attendre, s’arrêter, parler à quelqu’un, lire une lettre, écouter, observer. Cela n’est jamais programmé. C’est pourquoi je pense que l’architecte ne doit pas se borner à suivre la commande, il doit rechercher les espaces de liberté."

 

Jacques Ripault nous a quittés vendredi.

Mais soyons sûrs qu’il a déjà retrouvé Brunelleschi, pour parler de Florence et partager un autre monde avec lui.

 

Thierry van de Wyngaert

 

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Au Pavillon de l’Arsenal à Paris, un catalogue de […]

02/12/2022

300 À Paris, 70% des autorisations d’urbanisme déposées ces deux dernières années concernent des opérations de transformation, et cette part ne cesse d’augmenter. Le meilleur moyen de baisser les émissions de ce secteur, un des plus carbonés, est de ne pas démolir pour reconstruire, mais de conserver […]

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital