L'infrastructure énergétique, outil fondateur de la ville post-carbone

 

 

Depuis près de vingt ans se pose la question de l'héritage des infrastructures de réseaux du XXesiècle, monuments vieillissants si ce n'est obsolètes. Devenue un programme aussi populaire que celui du musée, la « centrale énergétique » a participé, dans les années 1990, à la régénération urbaine de nombreuses villes - Bilbao, Barcelone, Copenhague ou Londres -, s'affirmant comme un objet iconique et populaire. Mais transformer l'infrastructure requiert d'interroger la structure productive qui la sous-tend, de repenser le réseau dans toute son organisation, au-delà des seuls enjeux énergétiques, lesquels s'avèrent un élément clé de la ville post-carbone.

Sommaire du dossier

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital