L'invention d'un programme culturel - Livre

Zoom sur l'image L'invention d'un programme culturel - Livre
© Edition du Patrimoine, Collection Carnets d’architecture, 2018 - Les maisons de la culture en France, sous la direction de Richard Klein

Que reste-t-il des fameuses maisons de la culture mises en place par André Malraux sous le général de Gaulle ? Avec la naissance du ministère des Affaires culturelles en 1959, elles sont devenues l’étendard d’une politique de décentralisation culturelle qui a donné lieu à la création d’édifices emblématiques, hésitant entre rigidité monumentale et flexibilité programmatique. Sous la gouverne de Richard Klein, le dernier ouvrage paru aux Editions du Patrimoine donne la mesure de ce qui a néanmoins constitué une révolution culturelle et architecturale, avec ses ambiguïtés mais également avec tout ce qu’elle comporte de visionnaire. Car au-delà de leur diversité et de leur évolution, les institutions créées par Malraux résonnent fortement avec les préoccupations d’aujourd’hui, notamment pour ce qui relève de la définition d’un équipement culturel.

Dans la lignée des maisons du peuple – la plus célèbre étant celle de Clichy, édifice associant un marché et un théâtre décapotable réalisé par les architectes Beaudouin et Lods, assistés de Bodiansky et Prouvé -, elles ont la spécificité de rassembler sous un même toit toutes les activités créatrices d’une petite ou d’une grande ville. L’enjeu architectural était alors de réussir à concilier l’autonomie de chacune, tout en fabriquant une interdépendance des différentes entités (théâtre, bibliothèque, salle d’exposition, discothèque, ciné-club, etc.), de manière à inciter le visiteur à les fréquenter dans leur ensemble. Et c’est justement ce rassemblement de fonctions diverses qui, à l’orée des années 1960, fait des maisons de la culture un nouveau programme de l’architecture publique française, établissant un bouleversement architectural dont les maîtres mots sont flexibilité et polyvalence. Hauts lieux de la scène théâtrale, elles ont été de véritables instruments de diffusion des arts plastiques, de la musique ou du cinéma et même, parfois, de la culture architecturale. Entre la maison de la culture de Bourges, qui prend place dans un édifice de la fin des années trente, et la maison de la culture de Chambéry (Mario Botta architecte), significative de l’une des tendances des années quatre-vingt, s’étale un corpus qui montre surtout une variété de procédures, de styles et de situations. La diversité architecturale de ces bâtiments exprime aussi les contradictions et ambiguïtés d’un projet culturel centralisé confronté aux particularismes locaux. En témoignent les exemples retenus ici, tels André Wogenscky à Grenoble, Jean Le Couteur à Reims, Daniel Petit à Chalon-sur-Saône, ou encore Le Corbusier à Firminy. En dépit des critiques et de leur durée de vie relativement courte, il faut reconnaître que ces maisons ont permis de mettre en lumière de nouveaux usages qui, par la suite, ont donné lieu à de nouveaux équipements. A l’heure où la polyvalence, la réversibilité, voire l’indétermination programmatique sont au cœur des débats, une plongée dans l’univers de ces « tiers lieux » d’avant-garde s’avère des plus enrichissantes.
 
  • Les maisons de la culture en France, sous la direction de Richard Klein, Collection Carnets d’architecture, Edition du Patrimoine, 2018, 25€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

Abonnés AMC

PHOTO - 010_Image67296.jpg

Dans les archives d'AMC: Raj Rewal, en quête d'une […]

14/05/2021

300 En novembre 2013, Sandrine Gill et Patrick Henry rencontrent Raj Rewal, dans son agence à Delhi. Né en 1934, l'architecte appartient à cette génération post-coloniale d'intellectuels indiens qui ont voyagé et étudié hors de leur pays. S'il reconnaît l'apport de Le Corbusier et Louis Kahn, il ne […]

PHOTO - 24961_1478094_k2_k1_3420683.jpg

Raj Rewal en conversation - Livre

14/05/2021

300 Bien que Raj Rewal, figure du modernisme indien, soit considéré comme l'un des acteurs majeurs de la scène architecturale de l'Asie du Sud-Est, son œuvre demeure largement méconnue tant elle est abondante et protéiforme. A l'heure où la tendance de « la plus grande démocratie du monde » est […]

Palmarès de l'Equerre d'argent 2021, les candidatures sont ouvertes

Équerre d'argent 2021: les candidatures sont […]

12/05/2021

300 Les candidatures pour participer à la 39e édition du palmarès de l'Equerre d'argent sont ouvertes ! Proposez vos réalisations avant le 10 septembre 2021. Décernée depuis 1983, le prix organisé par les rédaction du Moniteur et d'AMC a pour objectif de faire connaître le meilleur de la production […]

Abonnés AMC

Extension d'équipement scolaire, Ateliers O-S, Lugrin (Haute-Savoie)

Pureté des formes et humanité de la matière, une […]

11/05/2021

300 A Lugrin, commune du pays d'Evian offrant un panorama époustouflant sur le lac Léman, la silhouette étirée en Corten du nouveau réfectoire de l'école signée Ateliers O-S émerge du site étagé en terrasses. Avec sa forme archétypale de la grange à deux pans, il joue de la pureté de son volume pour […]

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la maire de Paris, en charge de l’urbanisme, l’architecture, du Grand Paris, de la transformation des politiques publiques et des relations avec les arrondissements.

PLU bioclimatique, esthétique parisienne et […]

11/05/2021

300 Révision du plan local d'urbanisme, élaboration d'un "Manifeste de l’esthétique parisienne", débat sur la construction de nouvelles tours, etc. Dans un long entretien avec les journalistes du Moniteur, Marie-Douce Albert et Nathalie Moutarde, Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de […]

Abonnés AMC

PHOTO - 24961_1477829_k2_k1_3420175.jpg

L'impossible héritage berlinois, entre mythes et […]

10/05/2021

300 A Berlin, dans le quartier populaire de Neukölln en passe d'être gentrifié, le projet de destruction-reconstruction de l'iconique grand magasin Kartast fait polémique. Un projet confié à David Chipperfield par Signa Holding, qui révèle le rapport ambigu qu'entretient la ville avec les fantômes […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital