L'invention d'un programme culturel - Livre

Zoom sur l'image L'invention d'un programme culturel - Livre
© Edition du Patrimoine, Collection Carnets d’architecture, 2018 - Les maisons de la culture en France, sous la direction de Richard Klein

Que reste-t-il des fameuses maisons de la culture mises en place par André Malraux sous le général de Gaulle ? Avec la naissance du ministère des Affaires culturelles en 1959, elles sont devenues l’étendard d’une politique de décentralisation culturelle qui a donné lieu à la création d’édifices emblématiques, hésitant entre rigidité monumentale et flexibilité programmatique. Sous la gouverne de Richard Klein, le dernier ouvrage paru aux Editions du Patrimoine donne la mesure de ce qui a néanmoins constitué une révolution culturelle et architecturale, avec ses ambiguïtés mais également avec tout ce qu’elle comporte de visionnaire. Car au-delà de leur diversité et de leur évolution, les institutions créées par Malraux résonnent fortement avec les préoccupations d’aujourd’hui, notamment pour ce qui relève de la définition d’un équipement culturel.

Dans la lignée des maisons du peuple – la plus célèbre étant celle de Clichy, édifice associant un marché et un théâtre décapotable réalisé par les architectes Beaudouin et Lods, assistés de Bodiansky et Prouvé -, elles ont la spécificité de rassembler sous un même toit toutes les activités créatrices d’une petite ou d’une grande ville. L’enjeu architectural était alors de réussir à concilier l’autonomie de chacune, tout en fabriquant une interdépendance des différentes entités (théâtre, bibliothèque, salle d’exposition, discothèque, ciné-club, etc.), de manière à inciter le visiteur à les fréquenter dans leur ensemble. Et c’est justement ce rassemblement de fonctions diverses qui, à l’orée des années 1960, fait des maisons de la culture un nouveau programme de l’architecture publique française, établissant un bouleversement architectural dont les maîtres mots sont flexibilité et polyvalence. Hauts lieux de la scène théâtrale, elles ont été de véritables instruments de diffusion des arts plastiques, de la musique ou du cinéma et même, parfois, de la culture architecturale. Entre la maison de la culture de Bourges, qui prend place dans un édifice de la fin des années trente, et la maison de la culture de Chambéry (Mario Botta architecte), significative de l’une des tendances des années quatre-vingt, s’étale un corpus qui montre surtout une variété de procédures, de styles et de situations. La diversité architecturale de ces bâtiments exprime aussi les contradictions et ambiguïtés d’un projet culturel centralisé confronté aux particularismes locaux. En témoignent les exemples retenus ici, tels André Wogenscky à Grenoble, Jean Le Couteur à Reims, Daniel Petit à Chalon-sur-Saône, ou encore Le Corbusier à Firminy. En dépit des critiques et de leur durée de vie relativement courte, il faut reconnaître que ces maisons ont permis de mettre en lumière de nouveaux usages qui, par la suite, ont donné lieu à de nouveaux équipements. A l’heure où la polyvalence, la réversibilité, voire l’indétermination programmatique sont au cœur des débats, une plongée dans l’univers de ces « tiers lieux » d’avant-garde s’avère des plus enrichissantes.
 
  • Les maisons de la culture en France, sous la direction de Richard Klein, Collection Carnets d’architecture, Edition du Patrimoine, 2018, 25€.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 26720_1577297_k2_k1_3640195.jpg

Dossier détails : grands vitrages

24/09/2021

300 Alors que les exigences environnementales pourraient conduire à la généralisation d'épaisses parois isolées, les façades vitrées de très grande taille se multiplient sous toutes les latitudes. Les plus récentes technologies ainsi que les aspirations architecturales ont favorisé la production et la […]

Abonnés AMC

Tribunes et vestiaires, Thibaudeau / Tocrault et Dupuy, Thouars (Deux-Sèvres)

Tribunes et vestiaires brutalistes pour un stade […]

23/09/2021

300 La démolition puis la reconstruction des tribunes du stade de Thouars (Deux-Sèvres), auxquelles s'adjoignent des vestiaires et des locaux de rangement, ne furent pas sans embûches pour les agences Thibaudeau et Tocrault & Dupuy: le programme a été revu avec les architectes pour, dans un calendrier […]

Portrait de Jasmine Kenniche-Le Nouëne - JKLN

JKLN - Portrait

22/09/2021

300 Diplômée de l'Ensa Paris-Belleville en 2009, Jasmine Kenniche-Le Nouëne fonde JKLN en 2014. Auparavant, elle a collaboré au sein des agences Babin+Renaud, RPBW ou Dusapin Leclercq. En 2019, l'agence est lauréate du prix 40Under40. La démarche de JKLN s'inscrit dans la volonté de produire une […]

LES RIM 2001

Faire l’architecture et l’urbanisme autrement : […]

23/09/2021

300 Le jeudi 23 et vendredi 24 septembre 2021, au domaine de Tizé, à l’Hôtel Pasteur et aux Champs Libres, à Rennes, aura lieu la troisième édition des RIM - Rencontres Inter-Mondiales des nouvelles manières de faire en architecture et en urbanisme. Ces deux journées professionnelles qui ont lieu tous […]

Abonnés AMC

PHOTO - 26720_1577283_k5_k1_3640084.jpg

Sous le béton, le bois. Mixité constructive pour […]

22/09/2021

300 Cet immeuble de logements intermédiaires conçu par l'agence JKLN et sis dans l'opération urbaine du boulevard Vincent-Auriol s'inscrit dans une logique de préfabrication tirant parti de la complémentarité du bois et du béton. Il réactualise un mode constructif mixte, qui devient générateur du […]

Christian de Portzamaparc

Christian de Portzamparc en direct depuis Venise

21/09/2021

300 Le 23 septembre 2021 à 17h, suivez en direct la conférence vénitienne de l'architecte Christian de Portzamparc, Prix spécial du jury du Grand Prix AFEX 2021 pour l'ensemble de son œuvre à l'export. A l'occasion des hommages officiels et publics aux pavillons nationaux de la 17e Biennale […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital