La Chapelle de Ronchamp, Euralille et le logement collectif : les livres primés par l'Académie d'architecture

Zoom sur l'image La Chapelle de Ronchamp, Euralille et le logement collectif : les livres primés par l'Académie d'architecture
© Editions de La Villette / Editions du Linteau / PPUR - Les lauréats du prix du livre de l'Académie d'architecture 2022

Articles Liés

Un été archi cultivé : les livres choisis par l'Académie

Quand Jacques Lucan confronte le logement à l'habiter - Livre

Des images inédites de Ronchamp

Aux origines de l'œuvre. Les ouvrages distingués par l'Académie d'architecture, dans le cadre du prix du livre d'architecture 2022, proposent trois manières distinctes et complémentaires de comprendre les processus qui concourent à la naissance de l'espace. De l'exposé délicat signé Claude Maisonnier du patient travail collectif de mise au point de la géométrie complexe de la Chapelle de Ronchamp, au récit fougueux de Valéry Didelon des conditions sociologiques de fabrication du quartier d'Euralille, et à la description chirurgicale menée par Jacques Lucan des lentes évolutions typologiques du logements collectifs en Europe durant les deux siècles passés ; ce sont trois exercices de critique précis et exigeants, à destination des professionnels et étudiants, qui sont primés.

L’Académie, en décernant le prix du livre d’architecture entend valoriser toute forme de culture architecturale, qu’elle soit savante, fictionnelle, sensible ou littéraire, voire engagée sur les grandes causes de l’espace architectural et urbain. Son objectif est de mieux faire connaître au public les questions d’architecture, d’urbanisme, de paysage et d’environnement et leurs dimensions sociétales.

Les lauréats des prix du livre de l'Académie d'architecture 2022

1er Prix 
Claude MAISONNIER, préface de Paul CHEMETOV, La Chapelle de Ronchamp. Naissance d’un chef d’œuvre. Éditions du Linteau
Avec pertinence et modestie, ce livre met en scène les phases du projet de Le Corbusier pour la chapelle de Ronchamp, depuis les premiers moments de la conception et l’esquisse, jusqu’aux premiers documents liés à la construction en dur. L’auteur démontre comment la volonté d’innover de Le Corbusier se construit dans les échanges avec André Maisonnier qui en sera progressivement le révélateur. Il décrit l’histoire de cette itération permanente entre le concepteur et son collaborateur - dont le rôle sera central - au travers des multiples modifications et rééquilibrages du projet initial ; il démontre l’importance des croquis qui jalonnent et traduisent cette évolution. Claude Maisonnier, à l’aide d’archives, de témoignages de son père et de ses propres souvenirs, donne à voir le ressort d’une conception de fait collective, ce que reconnaîtra in fine Le Corbusier en rendant hommage à André Maisonnier. Ce livre, construit comme un voyage initiatique, pourra ainsi éclairer un large public sur les conditions réelles d’élaboration de ce projet à l’architecture révolutionnaire.
 
2ème Prix 
Valéry DIDELON, La Déconstruction de la ville européenne. Euralille 1988-1995. Éditions de La Villette 
L’auteur nous livre trois approches séparées de Rem Koolhaas l’architecte, Pierre Mauroy le maire et Jean-Paul Baïetto l’aménageur, les trois protagonistes principaux de la création d’Euralille, une des opérations d’urbanisme les plus contestées de la fin du XXème siècle. Valéry Didelon se tient à distance du sujet, à la fois dans la critique et la présentation des faits. Cette enquête nous livre le rôle des acteurs et décideurs et les postures particulières qu’impliquaient leur fonction. Il évoque les polémiques de l’époque autour du concept de chaos et de désordre urbain face à l’urbanisme planificateur, au tournant de la mondialisation des pratiques urbaines. Il fait comprendre le processus, de plus en plus privé, de la fabrication de cette ville dans le contexte de la première crise économique qui survient après le démarrage du projet. Un propos théorique autant qu’un reportage critique, clair et accessible à un large public. Armé d'une bibliographie et d'un index, le livre est complété par un entretien inédit avec Rem Koolhaas.
 
Prix spécial du Jury 
Cette publication vient s’ajouter à un grand nombre d’ouvrages de Jacques Lucan qui, en architecte, historien, critique et professeur, analyse et théorise les phénomènes urbains et architecturaux depuis de nombreuses années. Deux de ses ouvrages avaient déjà été distingués par le prix du livre d’architecture de l’Académie d’architecture, notamment en 2016, Précisions sur un état présent de l’architecture (2015, PPUR). Parmi ses livres de référence, on peut citer aussi Composition-Non composition -Architecture et théorie XIXe et XXe siècles (2009, PPUR). Pour toutes ces raisons, à l’occasion de la publication nommée, le prix spécial du jury est décerné à Jacques Lucan pour l’ensemble de ses ouvrages.
 

 

  • Membres du jury du prix du livre d'architecture: Présidente du jury, Sylvie CLAVEL, membre de l’Académie d’architecture ; David ABITTAN, journaliste, rédacteur en chef de Tema-architecture ; Rémy BUTLER, architecte et enseignant, membre de l’Académie d’architecture ; François CHASLIN, architecte, critique d’architecture, lauréat du prix du livre d'architecture 2019, membre de l’Académie d’architecture ; Pauline CHOUGNET et Jean-Philippe GARRIC, lauréats du prix du livre d’architecture 2021 ; Florence CONTENAY, membre de l’Académie d’architecture ; Bertrand DUBUS, architecte, membre de l’Académie d’architecture ; Margaux DARRIEUS, architecte, journaliste AMC ; Éric MONIN, professeur et chercheur à l’Ensa de Lille ; Benjamin MOUTON, ACMH, conservateur de l’Académie d’architecture ; Gwenaël QUERRIEN, architecte-urbaniste, critique d’architecture, Médaille des publications 2018 de l’Académie d’architecture ; Martin ROBAIN, architecte, censeur de l’Académie d’architecture ; Cyrille SIMONNET, architecte, lauréat du prix du livre d’architecture 2020 ; coordination du prix, Catherine SEYLER, membre de l’Académie d’architecture.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 31228_1825672_k4_k1_4216253.jpg

Initier une échelle de proximité: un groupe […]

16/11/2022

300 Premier équipement public de la ZAC Mellinet à Nantes, le groupe scolaire Alice-Guy conçu par l'agence Raum engage, par l'architecture, la vie collective dans son quartier. Sa capacité d'intégration et d'appropriation passe par la rigueur de sa composition et la richesse des situations spatiales […]

PHOTO - 31228_1825678_k3_k1_4216271.jpg

Prendre soin de la biodiversité : le nouveau siège […]

18/11/2022

300 À Paris (XIIe arr.), la silhouette élancée du nouveau siège de l'AP-HP dessiné par Chartier-Dalix, bénéficie de la concavité de ses trois façades. Avec son assise triangulaire, l'édifice s'écarte de la trame en damier de l'hôpital Saint-Antoine pour développer un cœur d'îlot vert. En 2018, Martin […]

PHOTO - 29036_1700643_k6_k1_3912804.jpg

La minéralité soignée de 100 logements et une […]

25/04/2022

300 Au pied des tours Duo, sur la face nord du quartier Bruneseau, les agences Nicolas Reymond (NRAU) et Michel Guthmann (MGAU) viennent de livrer un programme mixte associant 100 logements, une école, des commerces, des bureaux et un parc de stationnement. Le tout dans deux plots de verre et de métal […]

Jardin sportif Suzanne-Lenglen à Bordeaux (Gironde), nommé à l'Équerre d'argent 2022 catégorie Espaces publics et paysagers, maîtrise d’ouvrage : EPA Bordeaux Euratlantique, maîtrise d’œuvre : TVK, Pascal Cribier et Patrick Ecoutin

A Bordeaux, TVK décloisonne la pratique du sport […]

15/11/2022

300 A Bordeaux, en rive droite de la Garonne et face à la cité historique, le jardin sportif Suzanne-Lenglen imaginé par TVK forme un maillon essentiel du réseau d’espaces publics structurant la ZAC Garonne Eiffel. TVK qui en a été l’architecte urbaniste mandataire, associé à Patrick Ecoutin pour la […]

Muoto, porte-drapeau à la Biennale de Venise 2023

30/11/2022

300 C'est le studio Muoto qui représentera la France à la 18e biennale d’architecture de Venise, du 20 mai au 26 novembre 2023. Le projet « Ball Theater / La fête n’est pas finie » porté par l’agence, associée à Georgi Stanishev et Clémence La Sagna pour la scénographie, Jos Auzende pour le […]

Vers une architecture bas carbone et du vivant / Énergie fossile

Un documentaire pour s'engager vers une […]

29/11/2022

300 Le mouvement Unisson(s) propose un court-métrage présentant des solutions en faveur d’une « architecture bas-carbone et du vivant », mêlant analyses de réalisations exemplaires et vulgarisation des règlementations européennes et françaises en vigueur. Des informations pas vraiment inédites, mais […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital