La faune sauvage de retour en ville, interview d'Henri Bony et Léa Mosconi

Zoom sur l'image La faune sauvage de retour en ville, interview d'Henri Bony et Léa Mosconi
© Henri Bony - Love dans la ville
Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

Articles Liés

Jan Richter, architecte: "L’obligation de rester chez soi permettra peut-être à certains[...]

Coronavirus: les architectes face à la crise

L'école d'architecture à l'heure du confinement: point de vue d'étudiants

Le confinement imposé pour lutter contre l'épidémie de coronavirus a eu une vertu inattendue: faire sortir la faune sauvage dans la rue. Habituellement invisibles, voire rejetés par les activités humaines, les animaux ont repris place dans l'espace urbain. Ce jaillissement de la nature dans un milieu hautement anthropisé n'a rien d'étonnant, car "des animaux liminaires peuplent les villes" rappellent les architectes, enseignants et chercheurs Henri Bony et Léa Mosconi, commissaires de l'exposition "Paris animal" qui se tiendra en 2021 au Pavillon de l’Arsenal, à Paris. Avec le confinement, le territoire des animaux s'élargit à mesure que celui des humains rétrécit. Une situation inédite, l'occasion pour les architectes de réfléchir à un nouvel équilibre entre tous les habitants de la ville.

AMC: Entendre le champ des oiseaux ou suivre des canards sur le boulevard périphérique parisien. Le confinement a révélé la richesse animale de nos villes. Il est pourtant commun d'opposer territoires urbanisés et espaces naturels, ville et nature. Mais l'urbanisation est-elle forcément synonyme de disparition de la vie animale sauvage?

 

Henri Bony: Que la visibilité de l’animal en ville, en ces temps de confinement, participe à interroger les relations possibles entre l’urbain, la faune et la flore, est enthousiasmant. Que veut dire cette présence accrue de l’animal dans les rues? On peut lire deux mécanismes antagonistes: d’une part, l’activité humaine éloigne l’animal de sorte que sa décélération engage le canard à parcourir [...]

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30893_1803654_k21_k15_4155077.jpg

Détails : coupoles et dômes

25/11/2022

300 Constatant que la forme du dôme est plus rigide qu'une couverture plane, les bâtisseurs d'antan ont rapidement abrité l'espace habitable sous une coupole. L'igloo découle de cette idée et d'une extrême économie de moyens. En la matière, le Panthéon de Rome (125 ap. J.-C.) ou le Duomo de Florence […]

Médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), Équerre d'argent 2022, catégorie Culture, jeunesse et sport, maîtrise d’ouvrage : Ville de Grasse ; architectes : Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes

"Il se dégage de la médiathèque de Grasse une […]

24/11/2022

300 Lors de la cérémonie de remise de l'Équerre d'argent 2022, l'architecte Gilles Perraudin a rendu au nom de l'ensemble des membres du jury, un vibrant hommage à travail des architectes Ivry Serres, et Emmanuelle et Laurent Beaudoin, concepteurs de la médiathèque Charles-Nègre de Grasse […]

Les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022

Les dessous du palmarès de l'Équerre d'argent 2022

23/11/2022

300 Des réalisations "ancrées", "harmonieuses", "aux images pérennes", "qui dépassent la commande". Au cours des délibérations et lors de la cérémonie de remise des récompenses, les membres du jury de l'Équerre d'argent 2022 n'ont pas tari d'éloges à propos des 20 réalisations en lice pour obtenir la […]

Équerre d'argent 2022, tout le palmarès

Équerre d'argent 2022: le palmarès complet

21/11/2022

300 Le jury de l'Équerre d'argent 2022, présidé par Jacques Lucan, a rendu son verdict. La médiathèque Charles-Nègre à Grasse (Alpes-Maritimes), conçue par Ivry Serres Architecture et Beaudouin Architectes, remporte le prix de l'Équerre d'argent 2022. Quatre autres projets sont récompensés, […]

PHOTO - 30893_1803530_k2_k1_4154693.jpg

Lauréat de l'Équerre d'argent 2022: la médiathèque […]

16/11/2022

300 Conçue par les agences Beaudouin et Serres, la médiathèque Charles-Nègre de Grasse (Alpes-Maritimes), tire parti de sa singularité pour mieux se glisser dans un contexte patrimonial contraint qu'elle participe à requalifier. En réinterprétant les codes du langage provençal, elle développe une […]

PHOTO - 30893_1803479_k2_k1_4154606.jpg

Emmanuelle et Laurent Beaudouin, architectes - […]

22/11/2022

300 Depuis 1987, les architectes Emmanuelle et Laurent Beaudouin se concentrent sur les interventions en site ancien, développant l’idée d’une présence de la modernité dans la ville historique. Diplômé en 1979 de l'école d'architecture de Nancy, Laurent Beaudouin fonde son atelier en 1980. A partir de […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital