La halle freyssinet une esthétique de la rationalisation Industrielle

Zoom sur l'image La halle freyssinet une esthétique de la rationalisation Industrielle
PHOTO - 01ƒ.tif

ci-dessus. Vue aérienne de la halle longeant les voies ferrées derrière la BNF.

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement AMC - édition Abonné

À l’heure où l’on célèbre le cinquantenaire de la mort d’Eugène Freyssinet (1879-1962), les anciennes messageries de la gare d’Austerlitz, à Paris, construites entre 1927 et 1929, sont désormais inscrites au titre des monuments historiques. S’il s’agit d’une bataille gagnée, les bureaux qui accompagnent la halle échappent néanmoins au classement. Conçus et réalisés par l’ingénieur au même titre que les magnifiques nefs de béton armé et précontraint, ils mériteraient pourtant d’être protégés afin que le futur usage du bâtiment ne mutile pas le projet initial. Réalisé pour la compagnie du Paris-Orléans, le bâtiment témoigne du niveau de développement des sociétés privées de chemin de fer avant leur nationalisation en 1937. Long de 300 mètres, il reprend l’échelle qu’atteignent alors les trains de colis et marchandises alimentant la capitale. Sa configuration, avec la partie centrale de la nef nord surélevée, rend compte de la nouvelle organisation du travail, désormais « rationalisé », que ces compagnies innovantes promeuvent dans l’entre-deux-guerres.

Dès 1913, il est prévu de construire de nouvelles messageries pour le transbordement (fer-route) des colis et marchandises, l’ancienne halle devenant trop exiguë au regard de l’augmentation exponentielle du trafic. Sous-dimensionnée, elle engendrait notamment des retards considérables pour la livraison des denrées fraîches destinées aux halles centrales de la capitale (les fameuses Halles Baltard). La première Guerre Mondiale ajourne le projet qui devient alors impératif dans les années vingt. Deux services internes du Paris-Orléans (P.O.) entrent en concurrence pour la conception de la configuration architecturale du programme. Alors que le service des travaux – responsable des équipements – propose de construire de simples auvents pour couvrir les opérations de transbordement « trains-camions » des marchandises, le service de l’exploitation, en charge de l’organisation du travail, opte quant à lui pour un édifice clos à un étage afin [...]

Découvrez tous les articles de ce numéro Consultez les archives 2020 de AMC
PHOTO - 29305_1715010_k2_k1_3943771.jpg

Les spatialités multiples de Gaudi - Exposition

19/05/2022

300 Replaçant le parcours de l'architecte dans le contexte d'essor économique et urbain de Barcelone, l'exposition du musée d'Orsay met à bas le mythe de l'artiste génial et isolé. Photographies, mobilier, dessins et maquettes invitent à comprendre sa recherche du volume, partant de l'intimité de sa […]

PHOTO - 29036_1700546_k6_k5_3912617.jpg

PERIS+TORAL - Portrait

19/05/2022

300 Le Madrilène José Manuel Toral et la Baléare Marta Peris sont diplômés de l'ETSAB à Barcelone et y fondent leur agence en 2005. Hormis quelques réaménagements d'espaces publics, l'essentiel de l'activité de l'agence Peris+Toral se concentre sur le logement, principalement social, dont elle fait un […]

PHOTO - 29305_1715005_k22_k1_3943755.jpg

Kengo Kuma déploie un origami d'ombre et de […]

18/05/2022

300 Le musée Albert-Kahn, à Boulogne-Billancourt, a enfin achevé sa mue. Lauréat du concours en 2012, Kengo Kuma a mené ce chantier complexe à son terme, avec la construction d'un bâtiment de 2 600 m2 et la restauration de neuf pavillons au cœur du sublime jardin du philanthrope. Le banquier et […]

PHOTO - 29305_1714979_k2_k1_3943599.jpg

Kengo Kuma - Portrait

18/05/2022

300 Né en 1954, Kengo Kuma est diplômé d'architecture de l'université de Tokyo en 1979. Il crée son agence au Japon en 1990, puis en France en 2008. Sur notre territoire, on doit à Kengo Kuma le Frac Provence-Alpes-Côte d'Azur à Marseille, la cité des arts et de la culture de Besançon, le conservatoire […]

Living Inside, Carte blanche à Chiharu Shiota - Musée national des Arts asiatiques

LE COCON ROUGE DE CHIHARU SHIOTA au musée Guimet - […]

17/05/2022

300 Le musée national des Arts asiatiques Guimet, à Paris, accueille jusqu'au 6 juin des œuvres de l'artiste japonaise Chiharu Shiota. Plusieurs pièces sont à découvrir en suivant un marquage rouge au sol qui court dans les étages. Une série de petits formats d'abord, où des toiles enferment différents […]

Résidence étudiante, Paris (XVe), NZI Architectes

À Paris, NZI transforme des bureaux en résidence […]

17/05/2022

300 A proximité du parc Suzanne-Lenglen (Paris XVe), l'agence NZI a reconverti un petit immeuble de bureaux en résidence étudiante bas carbone de 145 chambres. Un petit immeuble de bureaux marquait la fin d’une suite de barres de logements des années 1960, ensemble serpentant sur près de 400m dans le […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital