La persistance du mouvement moderne

Zoom sur l'image La persistance du mouvement moderne
© Phaïdon - L'ornement est un crime. L'architecture du mouvement moderne, Matt Gibberd, Albert Hill

En présentant près de 300 maisons particulières construites entre le début du XXe siècle et aujourd’hui, ce beau livre noir et blanc – qui tient davantage du manifeste visuel que de l’ouvrage historique et scientifique – tente de redéfinir la notion même d’architecture moderne.

C’est avec un œil contemporain qu’il la réexamine et s’écarte de sa définition traditionnelle en montrant que, loin d’être tombé en désuétude, le modernisme reste vivant. Des chefs-d’œuvre des premiers architectes du mouvement moderne tels Le Corbusier, Marcel Breuer, Walter Gropius ou Mies van der Rohe côtoient les créations de grands architectes contemporains dont l’œuvre semble s’inscrire dans la même lignée, tels David Adjaye, Tadao Ando ou Steven Holl. Dans tous les cas, les réalisations choisies ne déparent pas et sont assurément de la même famille, ce qui rend ce panorama très troublant. Volontairement, les maisons ont été rassemblées suivant des particularités esthétiques communes, sans chronologie ni hiérarchie et ce, afin d’établir une continuité stylistique par l’image. Jusqu’à nos jours, soit bien après la période couvrant officiellement le « Mouvement moderne », on retrouve les éléments caractéristiques qui ont fait sa renommée : toit-terrasse, fenêtres en bandeau, surfaces extérieures lisses, structure cubique ou cylindrique, etc. Un constat qui – contrairement à la mode actuelle des doubles peaux décoratives – prouve que les architectes sont encore nombreux à penser, comme Aldof Loos en 1908, que « l’ornement est un crime ».
 
  • "L'ornement est un crime. L'architecture du mouvement moderne", Matt Gibberd, Albert Hill. Phaïdon, 224 p., 39,95 €.

Réagissez à cet article

Saisissez le code de sécurité*

Saisir le code

*Informations obligatoires

PHOTO - 30472_1782066_k2_k1_4104248.jpg

Regard de photographe : Aurore Bagarry, aux […]

03/10/2022

300 Représenter l'eau, élément difficile à figer à travers une image, constitue une sorte de défi photographique. Avec le réchauffement climatique, l'accès à l'eau est par ailleurs devenu un enjeu politique de premier plan. Exposée cet été à la biennale d'architecture de Versailles et visible aux […]

PHOTO - 29820_1743800_k2_k1_4008454.jpg

HISTOIRE D'UNE MUTATION - Livre

03/10/2022

300 Monographie consacrée à la Samaritaine, cet ouvrage remonte l'histoire du grand magasin parisien, mais il aborde surtout, avec une grande richesse de documents visuels, l'histoire de la renaissance de cet ensemble urbain après sa fermeture en 2005. Une renaissance, sous la houlette de LVMH […]

PHOTO - 29820_1743685_k2_k1_4008033.jpg

Un hôtel bas carbone en modules de bois […]

30/09/2022

300 Conçu par l'agence d'architecture VON M, cet hôtel constitue l'assemblage de modules préfabriqués en bois, réalisés en usine dans le Voralberg à partir de lamellé-croisé produit localement. Dans le centre-ville de Ludwigsbourg (Allemagne), cet hôtel bas carbone construit à partir de modules […]

PHOTO - 30472_1782076_k6_k1_4104313.jpg

Un cadavre exquis par des logements, un parking et […]

29/09/2022

300 Près de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce programme mixte imbrique 46 logements et un parking au-dessus d'un centre de propreté municipal. A la croisée des usages qui fabriquent aujourd'hui un tissu fonctionnel, l'opération revendique le collage urbain par sa façade stratifiée. Pour Benjamin Colboc […]

PHOTO - 30472_1782010_k2_k1_4104158.jpg

COSA - portrait

29/09/2022

300 Arnaud Sachet et Benjamin Colboc fondent l'agence Cosa en 2016, à Paris. Arnaud Sachet, diplômé de l'ENSAIS en 2001, et Benjamin Colboc, diplômé de Paris Belleville en 2003, ont fondé Cosa en 2016, après avoir collaboré au sein de Colboc Franzen & associés. Recherchant des réponses simples à des […]

PHOTO - 30472_1782147_k2_k1_4104695.jpg

DORTE MANDRUP, UN ART DE L'ENRACINEMENT - […]

28/09/2022

300 Réunissant cinq projets conçus pour des lieux symboliques, l'exposition « Place », à la maison du Danemark à Paris, donne un aperçu de la méthode de l'architecte danoise Dorte Mandrup, mêlant analyse du contexte et harmonie des formes. A l'ère de l'anthropocène, elle invite à redécouvrir le dialogue […]

Une marque

Groupe Moniteur Infopro Digital